Blog Suite 3 Vie quotidienne

4. nov., 2012

Au nom de jésus

www.jackitoutoute.fr

B le 25/06/10.

MONSIEUR G L

SERVICE DE L'ALLOCATION DU RMI.

 

Objet : votre convocation pour le mardi 29 juin 2010 à JARRY BAIE MAHAULT.

 

Monsieur,

 

Je ne comprends pas pourquoi me convoquez-vous jusqu’à Jarry Baie Mahault, plus de 60 km de mon domicile, pour un contrôle de RMI.

Toutes les administrations ont une antenne dans chaque commune pour faciliter la vie des gens : LA CAF, LA SECURITE SOCIALE, LA POSTE… ETC.

Ci-joint : copie d’une des demandes d’emploi, qui vous donne des informations sur moi : copie demande de cmu et d’aide ; copie de votre convocation et copie de mon contrat d’insertion validé.

Ma situation financière et quelque problèmes de santé que j’espère résoudre m’empêchent de venir à votre convocation dans un temps indéterminé.

Par contre si vous venez comme votre collègue madame Romuald mon agent d’insertion à la mairie de Baillif, ou à votre Direction rue de lardenoy à Basse-Terre : je serais présent à votre convocation.

Je crois qu’il y a un harcelement, un manque de compassion et de respect pour les RMISTE de votre part, de votre service et de votre hierarchie.

La dame que j’ai eue au 0590 38 75 80 votre numéro, m’a dit : monsieur puisqu’on vous donne le RMI, vous devez vous plier à tout ce que l’on vous dit de faire. J’ai demandé à vous parler. Elle m’a répondu que vous n’êtes pas là, vous n’avez pas besoin de lui parier. Il vous a convoqué : vous venez, c’est tout.                                  

Dans l’attente d’une réponse positive de votre part,

Je vous prie de bien vouloir agréer, monsieur g L, mes salutations distinguées.

     Monsieur jackitoutoute.

 

 

C) Au nom de jésus

www.jackitoutoute.fr

 

 

Bonjour,

Direction de l'insertion et de la cohésion sociale (RMII RSA), et Mme F ASSOCIATION PASSERELLE PLUS 36, lotissement Bédard-Montauban 97190 LE GOSIER.

 

Né le 30 mars 1954, âgé de 58 ans et grand-père de 4 petits enfants, après maintes démarches de recherche d'emploi en Guadeloupe ! Je n'ai rien trouvé à cause de mon Age.

Depuis 2004 que je suis de retour à la Guadeloupe et je ne suis plus retourné en FRANCE, je suis resté pour m'occuper de ma mère et de mon père malade J'ai perdu travail et famille.

Ma mère est morte (AVC) en février 2012 et mon père est ALZHEIMER et se dialyse  trois fois par semaine et c'est une personne qu'il ne faut laisser seul trop longtemps.

J'ai que le RMI (RSA) pour vivre et vous me harcelez tout le temps avec votre histoire d'insertion.

Vous saviez qu'à 58 ans aucun employeur ne m'embauchera pas. De plus je dois m'occuper de mon père ; et souvent je ne dorme pas la nuit.

 

Vous me menacez de suspendre mes droits, (Article 2362-37 code de l'action sociale et des familles).

 

Avez-vous une idée de ce que l'on appelle réellement action sociale et la famille.

 

Tout ce que j'ai fait pour ma mère et tout ce que je fais pour mon père et d'autre que j'aide ! C'est QUOI ?

 

Tout ce que je fais est gratuit et je n'aurai pas une bonne retraite.

Je suis grand-père et j'ai quatre petits-enfants que je n'ai encore pas vus en chair (en France)! Je dois rester pour m'occuper de mon père et je n'ai pas les moyens financiers.

Mais j'ai un but que je poursuis aider mes semblables à vivre dans la vérité, dans la droiture et dans le bien.

C'est pour cette raison que j'ai créé mon site internet Au nom de jésus www.jackitoutoute.fr

Je désire faire une formation (à Basse-Terre) de création de site internet pour pourvoir vivre de mon site et de mes idées si cela est possible.

Ce sera difficile avec mon père.

 

Vous ne pouvez pas m'aider à 58 ans et vous le saviez, tout ce que vous pouvez faire, c'est de me harceler.

 

Il y a tellement de jeunes et de familles qui sont en dehors de la vie, dans la drogue, dans l'alcool, au chômage et qui ont besoin d'aide et vous ne fait rien pour eux.

 Quand vous faite une bonne action vous l'étalez devant les médias ; et tous ceux et celle qui souffrent et qui ont besoin d'aide, de conseil, d'affection, de guide, d'amour ?

 

Je vous remercie,

 

Dans l'attente de votre rapide réponse,

Je vous prie de bien vouloir agréer, monsieur, madame, l'expression de mes sentiments distingués.

 

Jacki Toutoute

www.jackitoutoute.fr

 

 

Au nom de jésus www.jackitoute.fr

D) B le 25 juin 2010.

 

Objet : écouter le cri et la souffrance des guadeloupéens.

 

Monsieur le Président du conseil  général de la Guadeloupe.

 

Vous êtes une des plus hautes autorités Guadeloupéennes et aussi un des responsables de la nation, et du Revenu Minimum d’Insertion en Guadeloupe, à ces titres je me suis permis de vous écrire pour vous demander JUSTICE HONNÊTE.

 

Je suis entièrement d’accord pour le contrôle des RMISTES, car il y a surement de l’abus.

 

Ce contrôle doit se faire dans le respect et dans la dignité de la personne, et non dans la domination et dans l’arrogance.

 

Il y a un abus de pouvoir volontaire des services de l’insertion et des gens de l’administration, et aussi un système de harcèlement moral et financier établi pour obliger les RMISTES à abandonner leurs droits et leurs droits de vivre.

 

 

 

Je vous demande monsieur le Président du conseil général de la Guadeloupe, votre compréhension pour que les service de l’insertion se servent des bureaux qui sont à leur disposition dans les mairies pour convoquer les RMISTES de la commune pour le contrôle.

 

Faire plus de 60 km et prendre 3 bus pour aller à JARRY, pour moi qui habite à Cadet Baillif, cela est cher. « Seulement pour signer un formulaire ».

 

 

 

Ce contrôle n’est pas efficace en convoquant les gens, il faut aller chez les gens et voir leur moyens de subsistance.

 

 

 

J’ai fait des demandes d’emploi, une formation à la gréta en informatique et je suis un agent de sécurité incendie ERP qualifié ! Et je ne trouve pas du travail parce que j’ai 56 ans et ce sont les jeunes qu’on embauche. Il y a beaucoup de jeunes sur le marché du travail, plus fort et plus qualifié que moi. Et je l’ai vu à l’ANPE.

 

C’est dans les petites choses qu’on voit l’amour, un responsable, un chef, un ami…

 

 

 

Dans l’attente d’une réponse favorable de votre part,

 

 

 

 Je vous prie de bien vouloir, agréer, monsieur le Président du conseil général de la Guadeloupe, l'assurance de mes considérations distinguées.

 

 

 

                                               MR. JACKI TOUTOUTE.