12. déc., 2011

La pureté

 

«POUR NOUS AIDER A TROUVER LE SEIGNEUR JÉSUS, LE ROYAUME DE

 DIEU EN NOUS, le Père».

 

Psaumes 90 et 142 à lire tous les jours, et psaume 118 tous les 15 jours

 minimum.

 

Il faut prier pour nous même mais aussi pour le mental et pour l'esprit. Demande

 un mental parfait

 et un pur esprit.

 

Il faut acquérir patience et courage, dans notre vie de tous les jours.

Demande l'aide du Seigneur  Jésus dans la prière.

 Demande au Seigneur Jésus de te donner l'Amour véritable.

Demande au Seigneur Jésus de te montrer le chemin de la vérité, de la lumière et

 de la vie éternelle,

 demande au Seigneur Jésus de te donner une foi incommensurable, immense...

Demande au Seigneur Jésus de t'aider à vivre dans la vérité, dans la droiture et

 dans le bien.

 Demande au Seigneur Jésus de te vivifier et de te fortifier, de te donner la paix,

 l'harmonie.

Demande au Seigneur Jésus de te t'aider à trouver le Royaume de Dieu en toi et

 de te faire comprendre, comment est le Royaume de Dieu en toi.

 

Remercie le Seigneur Jésus dans ton cœur pour tant d'amour qu'il a pour toi, à

 tout instant, à chaque  pensée, à chaque parole et à chaque action : dans ta

 famille, dans ton travail, avec tes amis, dans tout ce que tu fais.

Demande au Seigneur Jésus de te faire rencontrer des frères et des sœurs, des

 gens avec qui tu sens bien et heureux.

 

Je suis sûr et certain, que Dieu m'aime et que Dieu prend toujours soin de moi

 son enfant.

 Dieu me guide toujours dans le chemin de la vérité, de la lumière et de la vie

 éternelle.

 Je vis sous la protection de Dieu

. Je suis l'enfant du Seigneur jésus.

Merci Père.

 

Paume 90

 

Celui qui demeure ferme, avec l'assistance du Très-haut, se reposera sûrement

 dans la protection du 

 Dieu du Ciel.

 

Selon les Bibles, ou psaume 91 (90)

Celui qui habite là où se cache le Très-

haut passe la nuit à l'ombre du Dieu Souverain.

Je dis du Seigneur : «il est mon refuge, ma forteresse, mon Dieu sur qui je

 compte».

 

Psaume 118

 

Bienheureux ceux qui sont sans tache dans la voie, qui marchent la loi du

 Seigneur.

 

Selon les Bibles ou psaume 119 (118)

 

Heureux ceux dont la conduite est intègre et qui suivre la loi du Seigneur.

Heureux ceux qui observent ses édits de tout cœur ils le cherchent.

 

Psaume 142

 

Seigneur, exaucez ma prière, prêtez l'oreille à mes supplications selon la vérité de

 vos promesses

: exaucez-moi selon votre justice.

 

Selon les Bibles 143 (142)

 

Seigneur, écoute ma prière, prête l'oreille à mes supplications, par ta fidélité, par

 ta justice,

 réponds-moi !

N'entre pas en jugement avec ton enfant ;

Car nul vivant n'est juste devant toi.

 

 

53) LE NOTRE PÈRE A DIRE LE SOIR AVANT DE SE COUCHER

 

ET LE MA TIN EN SE LEVANT.

 

Notre Père qui es dans le Ciel des Cieux.

Tu es pur Esprit et Pure Énergie.

Immortel, source, créateur,

et maître de toutes les choses et de toutes les vies,

éternel et infiniment parfait.

Tu es omniprésent, partout (tu es présent dans tous tes enfants).

Tu es omnipotent, tout-puissant.

Tu es omniscient, tu sais tout.

Que ton nom soit sanctifié.

Que ton règne vienne.

Que ta volonté soit faite, sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd'hui et aussi chaque jour notre pain quotidien.

Pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.

Ne nous laisse pas succomber à la tentation.

Délivre-nous du mal,

et éloigne de nous tes enfants le mal.

Rends-nous parfait comme toi Père qui es dans le Ciel des Cieux.

Rends-nous parfait comme Jésus ton fils éternel, le créateur et Dieu.

Nous te remercions pour tant d'amour, Dieu notre Père.

 

54) LES COMMANDEMENTS DE DIEU.

 

  1. Chrétien, Dieu seul adoreras, et tu aimeras parfaitement.

  2. En vain par Dieu ne jureras, par autre chose également.

  3. Les Dimanches tu garderas, en servant Dieu dévotement.

  4. Tes pères et mères honoreras, afin de vivre longuement.

  5. Homicide ne commettras de fait ni volontairement.

  6. Luxurieux point ne seras de corps ni de consentement.

  7. Le bien d'autrui tu ne prendras, ni retiendras à ton escient.

  8. Faux témoignage ne diras, ni mentiras aucunement.

  9. L'œuvre de chair tu ne voudras qu'en mariage seulement.

  10. Bien d'autrui ne convoiteras, pour les avoir injustement.

 

55) LES COMMANDEMENTS DE DIEU.

 

  1. Tu adoreras Dieu seul, tu l'aimeras plus

  2. que tout et tu respecteras le nom du Seigneur.

  3. Tu aimeras ton prochain, comme toi-même.

  4. Tu ne jureras pas.

  5. Tu sanctifieras le jour du Seigneur.

  6. Tu honoreras ton père et ta mère.

  7. Tu ne tueras pas.

  8. Tu ne commettras pas de luxure, de débauche et tu n'auras pas de désir impur volontaire.

  9. Tu ne voleras pas.

  10. Tu ne mentiras pas et tu ne porteras pas de faux témoignage.

  11. Tu ne commettras pas d'adultère et l'œuvre de la chair tu ne voudras qu'en mariage seulement.

  12. Tu ne désireras pas injustement le bien des autres.

 

 

Conseil de l'église :

 

  1. Dompte ton corps, et tu sauras le maîtriser en tous temps.

    2. Tu ne mangeras pas trop de chair, si tu veux vivre librement.

 

 

56) PSAUME 90

 

Qui est sous la garde de Dieu est à

l'abri de tout péril.

 

Celui qui demeure ferme avec l'assistance du très haut, se reposera sûrement

 dans la protection du Dieu du ciel.

Il dira au Seigneur :

  • Vous être mon défenseur et mon refuge ;

  • il est mon Dieu, en lui je mettrai tout mon espoir.

Car c'est lui qui m'a délivré du piège des chasseurs et de la parole pernicieuse.

Il te couvrira de ses épaules, et sous ses ailes tu découvriras l'espérance.

Sa vérité t'entourera comme d'un bouclier ; tu n'auras rien à craindre des

 épouvantes nocturnes.

Ni de la flèche qui vole dans le jour,

    ni des entreprises de celui qui rampe dans les ténèbres,

    ni des attaques des démons diurnes ou nocturnes.

Mille tomberont à ta gauche, et dix mille à ta droite : pas un seul n'approchera

 de toi.

Et même tu pourras considérer et voir de tes yeux le châtiment du pécheur.

Parce que tu as dit :

  • Seigneur, vous êtes mon seul espoir.

  • C'est dans le Très-Haut que tu as placé ton refuge.

Le mal ne pourra t'atteindre, et nul fléau n'envahira ta demeure.

Car pour toi il a ordonné à ses anges qu'ils te gardent dans toutes tes voies.

Ils te porteront dans leurs mains, de peur que tu ne heurtes tes pieds contre 

 pierre.

Tu marcheras sur l'aspic et le basilic, et du talon tu frapperas le lion et le

 dragon.

Car quiconque espère en moi, je le délivrerai ;

    je suis avec lui dans l'affliction : je l'en arracherai et je le glorifierai.

Je le comblerai de longs jours, et je lui monterai mon salut.

 

 

57) PSAUME 90

 

Qui est sous la garde de Dieu est à l'abri de tout péril.

 

Je demeure ferme avec l'assistance du très haut, je me repose sûrement dans la

 protection du Dieu du ciel.

Je dis au Seigneur :

  • Vous êtes mon défenseur et mon refuge ;

  • vous êtes mon Dieu, en vous je mets tout mon espoir.

 Car c'est vous qui m'a délivré du piège des chasseurs et de la parole

 pernicieuse.

Vous me couvrez de vos épaules, et sous vos ailes je découvre l'espérance.

Votre vérité m'entoure comme d'un bouclier ; je n'ai rien à craindre des

 épouvantes nocturnes.

Ni de la flèche qui vole dans le jour,

     ni des entreprises de celui qui rampe dans les ténèbres,

     ni des attaques des démons diurnes ou nocturnes.

Mille tombent à ma gauche, et dix mille à ma droite : pas un seul n'approche de

 moi.

Et même je peux considérer et voir de mes yeux le châtiment du pécheur.

Parce que j'ai dit :

  • Seigneur, vous êtes mon seul espoir.

  • C'est dans le Très-Haut que j'ai placé mon refuge.

Le mal ne peut pas m'atteindre, et nul fléau n'envahira ma demeure, mon corps.

Car pour moi vous avez ordonné à vos anges qu'ils me gardent dans toutes mes

 voies.

Ils me portent dans leurs mains, de peur que je ne heurtes mes pieds contre la

 pierre.

Je marche sur l'aspic et le basilic, et du talon je frappe le lion et le dragon.

Car quiconque espère en moi, dit le Seigneur, je le délivre;

    je suis avec lui dans l'affliction : je l'en arrache et je le glorifie.

Je le comble de longs jours, je lui monte et je lui donne mon salut éternel.

 

 

58) PSAUME 142

 

Que Dieu ne considère pas sa justice, mais nos misères et les persécutions qui

 nous accablent.

Seigneur, exaucez ma prière ; prêtez l'oreille à mes supplications selon la vérité

 de vos promesses : exaucez-moi selon votre justice.

Et n'entrez point en jugement avec votre enfant ; parce que nul être vivant ne

 sera trouver juste devant vous.

L'ennemi me poursuit pour m'ôter la vie ; déjà il m'a renversé contre terre.

IL m'a plongé dans les ténèbres obscures, et mon esprit est dans la détresse,

 mon cœur est tout troublé au dedans de moi.

Je me suis souvenu de temps anciens, j'ai médité toutes vos merveilles ; oui je

 médite les œuvres de vos mains.

Vers vous je tends mes bras ; mon âme vers vous est comme une terre sans eau.

Hâtez-vous de m'exaucer, Seigneur ; mon âme est défaillante.

Ne détournez pas de moi votre visage, ou je deviendrai semblable à ceux qui

 descendent au tombeau.

Faites-moi entendre, dès le matin, votre miséricorde ; parce qu'en vous j'ai mis

 mon seul espoir.

Faites-moi connaître la voie dans laquelle je dois marcher ; parce que je tiens

 mon âme élevée vers vous.

Arrachez-moi, Seigneur, à mes ennemis ; en vous seul j'ai recours ; enseignez-

moi à faire votre volonté, car vous êtes mon Dieu.

Que votre esprit plein de bonté me conduise en chemin droit ; pour la gloire de

 votre nom, Seigneur, faites-moi vivre selon les règles de votre justice.

Tirez mon âme de l'affliction ; et dans votre miséricorde disperser mes ennemis.

 

Et perdez tous ceux qui persécutent mon âme, parce que je suis moi, Jacki,
 
 votre enfant.
 
 

59) PSAUME 118

 

Aimons et observons la loi, la Parole et les préceptes

du Seigneur.

 

Aleph

 

Bienheureux ceux qui sont sans tache dans la voie, qui marchent dans la loi du

 Seigneur.

Bienheureux ceux qui étudient ses témoignages ; ils le recherchent de tout leur

 cœur.

Car ceux qui opèrent l'iniquité n'ont pas marché dans ses voies.

Vous avez ordonné que vos commandements soient gardés très exactement.

Plût à Dieu que toutes mes voies soient dirigées pour garder vos justifications.

Alors je ne serai point confondu, quand je fixerai mes yeux sur vos

 commandements.

Je vous louerai dans la droiture de mon cœur, parce que j'ai appris les

 jugements de votre justice.

Je garderai vos justifications : ne m'abonnez pas entièrement.

 

 

Beth

 

Comment un jeune homme corrigera-t-il sa voie ? En gardant vos paroles.

Je vous ai recherché de tout mon cœur, ne me repoussez pas de vos

 commandements.

C'est dans mon cœur que j'ai caché vos paroles, afin que je ne pèche point

 contre vous.

Vous êtes béni, Seigneur, enseignez-moi vos justifications.

J'ai prononcé de mes lèvres tous les jugements de votre bouche.

Dans la voie de vos témoignages, je me suis plu comme dans toutes les

 richesse.

Je m'exercerai dans vos commandements, et je considérai vos voies.

Je méditerai sur vos justifications, je n'oublierai pas vos paroles.

 

 

Gimel

 

Donnez son salaire à votre enfant, rendez-moi la vie et je garderai vos paroles.

Dévoilez mes yeux et je considérerai les merveilles de votre loi.

Moi je suis étranger sur la terre ; ne me cachez point vos commandements

Mon âme a désiré ardemment vos justifications, en tous temps.

Vous avez réprimandé des superbes, maudits ceux qui s'écartent de vos

 commandements.

Otez de moi l'opprobre et le mépris, parce que j'ai recherché vos témoignages.

Car des puissants se sont assis, et contre moi ils parlaient ; mais votre enfant

 s'exerçait sur vos justices.

Car vos témoignages sont ma méditation ; et mon conseil, vos justifications.

 

 

Daleth

 

Mon âme s'est collé à la terre ; vivifiez-moi selon votre parole.

Je vous ai dénoncé mes voies, et vous m'avez exaucé ; enseignez-moi vos

 justifications.

Instruisez-moi de la voie de vos commandements, et je m'exercerai dans vos

 merveilles.

Mon âme s'est assoupi d'ennui ; fortifiez-moi par vos paroles.

Écartez de moi la voie de l'iniquité, et en vertu de votre loi, ayez pitié de moi.

J'ai choisi la voie de la vérité ; je n'ai pas oublié vos jugements.

Je me suis attaché à vos témoignages, Seigneur, ne me confondez point.

J'ai couru dans la voie de vos commandements, lorsque vous avez dilaté mon

 cœur.

 

 

He

 

Imposez-moi une loi, Seigneur, la voie de vos justifications, et je la

 rechercherai toujours.

Donnez-moi l'intelligence, et j'étudierai votre loi, et je la garderai dans tout

 mon cœur.

Conduisez-moi dans le sentier de vos commandements, parce que c'est ce que

 j'ai voulu.

Inclinez mon cœur vers vos témoignages, et non vers l'avarice.

Détournez mes yeux, afin qu'ils ne voient pas la vanité : faites-moi vivre dans

 vos sentiers.

Établissez votre parole dans votre enfant, par votre crainte.

Détruisez mon opprobre que j'ai appréhendé ; vos jugements sont doux.

Voilà que j'ai désiré avec vos commandements : par justice, vivifie-moi.

 

 

Vau

 

Et vienne sur moi votre miséricorde, Seigneur, et votre salut selon votre parole.

Et je répondrai à ceux qui m'outrage un mot ; c'est ce que j'ai espéré dans vos

 jugements.

Et n'ôtez-pas entièrement de ma bouche la parole de vérité, parce qu'en vos

 jugements j'ai beaucoup espéré.

Et je garderai votre loi toujours, dans les siècles et dans les siècle des siècles.

Je marcherai au large, parce que j'ai recherché vos commandements.

Et parlais de vos témoignages en présence des puissants, et je n'étais pas

 confondu.

Et je méditais sur vos commandements que j'ai toujours aimés.

Et j'ai levé mes mains vers vos commandements que j'ai toujours aimés, et je

 m'exerçais dans vos justifications.

 

 

Zain

 

Souvenez-vous de votre parole à votre enfant, par laquelle vous m'avez donné

 de l'espérance.

Ce qui m'a consolidé dans mon humiliation, c'est que votre parole m'a donné la vie.

Des superbes agissaient avec une extrême iniquité, mais de votre loi je ne me

 suis pas écarté.

Je me suis souvenu, Seigneur, de vos jugements qui sont dès avant les siècles,

 et j'ai été consolé.

La défaillance s'est emparée de moi, à cause des pécheurs qui abandonnent

 votre loi.

L'objet de mes chants était vos justifications, dans le lieu de mon pèlerinage.

Je me suis souvenu durant la nuit, de votre nom, Seigneur, et j'ai gardé votre

 loi.

Cela m'est arrivé parce que j'ai recherché vos justifications.

 

 

Heth

 

Ma part, Seigneur, je l'ai dit, c'est de garder votre loi.

J'ai imploré votre face en tout mon cœur : ayez pitié de moi selon votre parole.

J'ai songé à mes voies, et j'ai tourné mes pieds vers vos témoignages.

Je suis prêt, et je ne suis pas troublé ; en sorte que je garderai vos

 commandements.

Les liens des pécheurs m'ont enveloppé ; mais je n'ai point oublié votre loi.

Au milieu de la nuit, je me levais pour vous louer sur les jugements de votre

 justification.

Je suis aussi en société avec tous ceux qui vous craignent, et qui gardent vos

 commandements.

De votre miséricorde, Seigneur, la terre est pleine : Enseignez-moi vos

 justifications.

 

 

Teth

 

Vous avez usé de bonté envers votre enfant, ô Seigneur, selon votre parole.

Enseignez-moi la bonté et la discipline et la science, parce que j'ai cru à vos

 commandements.

Avant que je fusse humilié, j'ai péché ; c'est pour cela que j'ai gardé votre

 parole.

Vous êtes bon, vous, et dans votre bonté enseignez-moi vos justifications.

 

Elle s'est multipliée contre moi, l'iniquité des superbes ; mais en tout mon cœur

 j'étudierai vos commandements.

Leur cœur s'est coagulé comme du lait ; mais moi j'ai médité votre loi.

Il m'est bon que vous m'avez humilié, afin de m'apprendre vos justifications.

La loi de votre bouche est bonne pour moi au-dessus des milliers d'or et

 d'argent.

 

 

Iod

 

Vos mains m'ont fait et m'ont formé ; donnez-moi l'intelligence, afin que

 j'apprenne vos commandements.

Ceux qui vous craignent me verront, et se réjouiront, parce qu'en vos paroles

 j'ai beaucoup espéré.

J'ai reconnu, Seigneur, que vos jugements sont équité et c'est dans votre vérité

 que vous m'avez humilié.

Qu'elle se montre, votre miséricorde, afin qu'elle me console, selon votre

 parole à votre enfant.

Vienne sur moi vos bonté, et je vivrai parce que votre loi est ma méditation.

Qu'ils soient confondus, les superbes, parce qu'injustement ils ont commis

 l'iniquité contre moi ; pour moi, je m'exercerai dans vos commandements.

Qu'ils se tournent vers moi ceux qui vous vous craignent et qui connaisse vos

 témoignages.

Deviennent mon cœur sans tache dans vos justifications, afin que je ne sois pas

 confondu.

 

 

Caph

 

Mon âme a défailli dans l'attente de votre salut, et en votre parole j'ai beaucoup

 espéré.

Mes yeux ont défailli dans l'attente de votre parole, disant : quand me

 consolerez-vous ?

Parce que je suis devenu comme une outre dans le gelée : je n'ai pas oublié vos

 justifications.

Quel est le nombre de jours de votre enfant ?

Quand ferez-vous justice de ceux qui me persécutent ?

Des hommes iniques m'ont raconté des choses fabuleuses ; mais ce n'est pas

 comme votre loi.

Tous vos commandements sont vérité : iniquement ils m'ont persécuté, venez à

 mon aide.

Ils m'ont presque anéanti sur la terre ; mais moi je n'ai pas abandonné vos

 commandements.

 

Selon votre miséricorde, rendez-moi la vie, et je garderai les témoignages de
 
 
 votre bouche
 
 
 

Lamed

 

Éternellement, Seigneur, votre parole demeure dans le ciel.

A toutes les générations passe votre vérité : vous avez fondé la terre et elle

 demeure stable.

Par votre ordre persévère le jour, parce toutes choses vous sont assujetties.

Si ce n'était que votre loi est m'a méditation, j'aurais peut-être péri dans mon

 humiliation.

Éternellement je n'oublierai pas vos justifications parce que c'est par elles-

mêmes que m'avez rendu la vie.

C'est à vous que j'appartiens, sauvez-moi ; parce que j'ai recherché vos

 justifications.

Des pécheurs m'ont attendu afin de me perdre ; mais j'ai compris vos

 témoignages.

J'ai vu la fin de toute perfection : votre commandement est étendu infiniment.

 

 

Mem

 

Comme j'ai toujours aimé votre loi, Seigneur, tous les jours elle est ma

 méditation.

Vous m'avez rendu plus prudent que mes ennemis par votre commandement,

 parce qu'il est pour jamais avec moi.

J'ai été plus intelligent que tous ceux qui m'instruisait, parce que vos

 témoignages sont ma méditation.

J'ai été plus intelligent que les vieillards, parce que j'ai recherché vos

 commandements.

De toutes mauvaises voies j'ai détourné mes pieds, afin que je garde votre

 parole.

De vos jugements je ne me suis point écarté, parce que c'est vous qui m'avez

 prescrit une loi.

Que vos paroles sont douces à ma gorge ! Plus douces que le miel à ma

 bouche.

Par vos commandements j'ai acquis de l'intelligence ; c'est pour cela que j'ai haï

 toute voie d'iniquité.

 

 

Nun

 

C'est une lampe à mes pieds que votre parole, et une lumière dans mes sentiers.

J'ai juré et j'ai résolu de garder les jugements de votre justice ;

j'ai été extrêmement humilié, Seigneur, rendez-moi la vie, selon votre parole.

Ayez pour agréable les hommages volontaires de ma bouche, Seigneur, et

 enseignez-moi vos jugements.

Mon âme est toujours en mes mains, et je n'ai pas oublié votre loi.

Des pécheurs m'ont tendu un piège, et je n'ai point erré loin de vos

 commandements.

C'est en héritage que j'ai acquis pour jamais vos témoignages, parce qu'ils sont

 l'exultation de mon cœur.

J'ai incliné mon cœur à accomplir pour jamais vos justifications, à cause de la

 récompense.

 

 

Samech

 

J'ai eu en haine les hommes iniques, et j'ai aimé votre loi.

Mon aide et mon soutien, c'est vous, et en votre parole j'ai beaucoup espéré.

Éloignez-vous de moi, méchants, et j'étudierai les commandements de mon

 Dieu.

Soutenez-moi selon votre parole, et je vivrai, et ne me confondez pas dans mon

 attente.

Aidez-moi, et je serai sauvé ; et je méditerai toujours sur vos justifications.

Vous avez méprisé tous ceux qui s'éloignent de vos jugements, parce que leur

 pensée est injuste.

J'ai regardé comme prévariquant tous les pécheurs de la terre ; c'est pourquoi

 j'ai aimé vos témoignages.

Transpercez mes chairs de votre crainte : à la vue de vos jugements j'ai craint.

 

 

Ain

 

J'ai fait jugement et justice ; ne me livrez pas à ceux qui me calomnient.

Protégez votre enfant pour le bien, que les superbes ne me calomnient point.

Mes yeux ont défailli dans l'attente de votre salut, dans l'attente de la parole de

 votre justice.

Agissez avec votre enfant, selon votre miséricorde, et enseignez-moi vos

 justifications.

Je suis votre enfant, moi, donnez-moi l'intelligence afin que je connaisse vos

 témoignages.

Il est temps d'agir, Seigneur, ils ont dissipé votre loi.

C'est pour cela que j'ai aimé votre loi au-dessus de l'or et de la topaze.

C'est pour cela que je me dirigeais vers tous vos commandements, et que j'ai eu

 toute voie inique en haine.

 

 

Phe

 

Admirables sont vos témoignages ; c'est pour cela que mon âme les a étudiés.

La manifestation de vos paroles illumine, elle donne l'intelligence aux petits.

J'ai ouvert ma bouche, et j'ai attiré l'air, parce que je désirais vos

 commandements.

Jetez un regard sur moi, et ayez pitié de moi, selon votre équité à l'égard de

 ceux qui aiment votre nom.

Dirigez mes pas selon votre parole, qu'aucune injustice ne me domine.

Délivrez-moi des calomnies des hommes, afin que je garde vos

 commandements.

Faites briller la lumière de votre face sur votre enfant, et enseignez-moi vos

 justifications.

Mes yeux ont fait couler des cours d'eaux, parce qu'ils ont violé votre loi.

 

 

Tsade

 

Vous êtes juste, Seigneur, et droit est votre jugement.

Vous avez établi la justice, vos témoignages et votre vérité, très solidement.

Mon zèle m'a fait sécher, parce que mes ennemis ont oublié vos paroles.

Votre parole a été très éprouvée par le feu, et votre enfant l'a aimée.

Je suis rejeté et méprisé, mais je n'ai pas oublié vos justifications.

Votre justice est justice éternellement, et votre loi vérité.

La tribulation et l'angoisse m'ont atteint, vos commandements c'est méditation.

Vos témoignages sont équité éternellement : donnez-moi l'intelligence et je

 vivrai.

 

 

Coph

 

J'ai crié en tout mon cœur, exaucez-moi, Seigneur, je rechercherai vos

 justifications.

J'ai crié vers vous, sauvez-moi, afin que je garde vos commandements.

Je me suis hâté de bonne heure, et j'ai crié parce qu'en vos paroles j'ai beaucoup

 espéré.

Mes yeux vous ont prévenu dès le point de jour, afin que je méditasse vos

 paroles.

Écoutez ma voix selon votre miséricorde, Seigneur, et selon votre jugement,

 donnez-moi la vie.

Ils se sont approchés de l'iniquité, ceux qui me persécutent, et ils se sont

 éloignés de votre loi.

Vous êtes proches, vous, Seigneur, et toutes vos voies sont vérité.

Dès le commencement j'ai reconnu, touchant vos témoignages, que vous les

 avez fondés pour l'éternité.

 

 

Res

 

Voyez mon humiliation, et délivrez-moi, parce que je n'ai pas oublié votre loi.

Jugez mon jugement, et rachetez-moi : à cause de votre parole, donnez-moi la

 vie.

Loin des pécheurs est le salut, parce qu'ils n'ont pas recherché vos

 justifications.

Vos miséricordes sont nombreuses, Seigneur ; selon votre jugement donnez-

moi la vie.

Nombreux sont ceux qui me persécutent et qui me tourment ; mais je ne me

suis point détourné de vos témoignages.

J'ai vu des prévaricants et j'ai séché, parce qu'ils n'ont pas gardé vos paroles.

Voyez que j'ai aimé vos commandements, Seigneur ; dans votre miséricorde,

donnez-moi la vie.

 
Le principe de vos paroles est vérité : éternels sont tous les jugements de votre
 
justice
 
 
 

Sin

 

Des puissants m'ont persécuté gratuitement, et mon cœur a redouté vos paroles.

Pour moi je me réjouirai dans vos paroles, comme celui qui a trouvé de

grandes dépouilles.

J'ai eu l'iniquité en haine et en abomination ; mais j'ai aimé votre loi.

Plusieurs fois le jour, je vous ai adressé une louange sur les jugements de votre

justice.

Paix abondante pour ceux qui aiment votre loi ; il n'y a pas pour eux de

scandale.

J'attendais votre salut, Seigneur, et j'ai aimé vos commandements.

Mon âme a gardé vos témoignages, et elle les a aimés ardemment.

J'ai observé vos commandements et vos témoignages, parce que toutes mes

voies sont en votre présence.

 

 

Tau

 

Que ma supplication approche de votre présence : Seigneur, selon votre parole,

donnez-moi l'intelligence.

   Que ma demande pénètre en votre présence : selon votre parole, délivrez-moi.

   Mes lèvres feront retentir un hymne, lorsque vous m'aurez enseigné vos

   justifications.

Ma langue publiera votre parole, parce que tous vos commandements sont équité.

Que votre main soit sur moi pour me sauver, parce que j'ai fait choix de vos

commandements.

J'ai désiré votre salut, .Seigneur, et votre loi est ma méditation .

 
Mon âme vivra, et elle vous louera, et vos jugements me viendront en aide :
 
cherchez votre enfant, parce que je n'ai pas oublié vos commandements.
 
 
 
 
87) INVOCATION 1
 

Bonheur divin, Toi qui Te propages à travers l'univers sans fin,

Essence de vie, Porteur de lumière, qui allumes le feu de l'amour et nourris la

sagesse dans le cœur de toute l'humanité, et aussi dans mon cœur, dans mon

mental et dans mon esprit !

Toi seul est le but et qu'à toujours ton nom soit proclamé.

Puisse Ta lumière se manifester à toujours dans les règnes de l'existence, et aussi

dans mon existence.

Aussi réelle qu'au sein de Ton incompréhensible Centre.

La volonté de Ton Être devra toujours surgir dans ma pensée, afin que mes

actions soient toujours conformes à tes vues.

Je suis heureux de participer tous les jours au pain céleste. Et puisse la

confiance en moi-même être le but de tous mes désirs concentrés.

Fait contre les ténèbres réfléchir la lumière de Ta divine Conscience, afin

que j'aperçois sa présence en mon Être, car Tu as promis que sur des

sentiers de joies et de délices, je traverserais tous les cycles de vie.

 

A Toi je reconnais puissance, gloire, rayonnement, beauté, sublimité et vie

divine jusqu'en l’Éternité.

Ainsi soit-il ! Au nom du Seigneur Jésus mon Père Créateur, Éternel et

Dieu, mon idéal.

Et qu'à cette fin toutes choses prospèrent.

 

 

88) INVOCATION 2

 

Très Saint, Toi qui es le centre de mon être même,

qui imprègnes l'essence de mon existence multiple

c'est Toi que j'adore.

En moi je veux reconnaître ta divine Présence.

Inspire, oui insuffle en moi le Respire de vie,

afin que je puisse réaliser l'âme vivante de mon être,

et que je reconnais les pouvoirs latents au sein de ma plus profonde pensée.

Qu'à chaque pas j'apprenne à me comprendre,

et qu'avec chaque inspire je reconnais ma perfection de l'individualité,

et qu'avec chaque expire je me purifie jusqu'à devenir pareil à la présence de la

lumière divine,

oui pareil au soleil qui brille au ciel de cet univers sublime.

Je suis dans la Nature,

et vivre en harmonie avec elle et réaliser la grandeur de l'Univers en toute chose,

tel doit être mon plus profond désir.

Viennent paix et compréhension éclairer ma voie,

afin que je n'erre plus dans les ténèbres,

mais qu'à jamais je vive dans la clarté de l'amour et de la vérité.

Ainsi soit-il ! Au nom de l'Éternel,

Et qu'à cette fin toutes choses prospèrent.

 

 

89) INVOCATION 3.

 

Ineffable ! Règne de la pensée, de la parole et de l'action,

substratum de tout, qui est en tout et qui imprègnes tout,

éternellement actif, rayonnement de lumière divine exprimant les

aspirations de l'âme,

qui n'as ni hauteur, ni largeur, ni profondeur,

incommensurable Perfection !

Donne la pureté, donne la vérité, donne la bonté, donne la beauté

- donne la lumière, donne la vie éternelle, donne la jeunesse

éternelle - donne la perfection de la pensée, donne la perfection

de la parole, donne la perfection de l'action - donne l'intelligence,

donne la sagesse, donne le discernement - donne le pardon, donne

la paix, donne l'harmonie, donne l'amour véritable - donne la

grâce, donne la patience, donne le courage, donne la force, donne

la puissance - donne l'ordre universel divin, donne la volonté de

dieu, donne le bonheur suprême - donne la joie, donne la santé,

donne la sécurité, donne le bien-être - donne la richesse, donne

l'abondance, donne la prospérité, donne la félicité... ! Que seule

comprend l'âme qui s'éveille,

Langage humain est trop faible, trop pauvre pour exprimer Ta

magnificence.

Non les paroles, mais seuls les faits et les actes de la conscience

peuvent exprimer la présence de Ton Être divin.

Les Attributs de la Divinité sont toujours en moi en la

manifestation de Ton Être, et les vertus, parures de l'âme, me

dirigent dans les vallées de Ta représentation.

Fais que le Bon Esprit, émanant de la Pensée Divine, conduise

désormais mes actes dans les voies de la Perfection.

Qu'utilité soit ma gloire, bonne action mon mérite, justice mon

honneur, dans tous les cycles de la vie.

Ainsi soit-il ! Au nom de l'éternel.

Et qu'à cette fin toutes choses prospèrent.

 

 

  1. INVOCATION 4.

 

O Être sans nom !

 

Toi qui seul es suprême et seul digne d'objet d'adoration et de louange,

sois toujours consciemment en moi.

Maître infini, c'est Toi qui as ordonné que, tel le jour succède à la nuit,

le flux au reflux, une race à une race, pour l'éternité, ainsi l'homme doit

se manifester sur les plans illimités du progrès.

 

De même qu'il se dégage de cette forme collective, qui se consumera en

vertu de ses propres éléments, ainsi le phénomène psychique se

désintégrera en ses propres éléments, et, dans chaque nouvelle

manifestation, l'esprit retiendra ses expériences antérieures.

 

Toute Individualité est éternelle, et les expériences des manifestations

passées accompagneront les futures sur tous les plans de conscience,

tandis que la carrière de la vie de l'individu déterminera ses affinités

spirituelles, car s'il est sur un plan inférieur, ses compagnons seront

semblables à des reptiles et des fauves.

 

Toute existence a sa contrepartie spirituelle dans l'invisible ; ainsi

l'homme n'a pas seul une nature immortelle, mais également les ordres

inférieurs d'existence animale.

 

D'ores la Loi universelle : «Tu ne tueras point.»

 

Et ceux-ci sont les véritables enfants d'Ah-Brahm qui ne transgressent

pas cette divine institution.

Ainsi soit-il ! Au nom de l'éternel.

Et qu'à cette fin toutes choses prospèrent.

 

 

91) INVOCATION 5.

 

Tu es béni et saint Père qui es dans le ciel des cieux au Paradis Céleste,

et saint est ton nom.

Tu es pur esprit, pur énergie, immortel, source, créateur et maître de

toutes les choses et de toutes les vies, éternel, et infiniment parfait.

Tu es pureté, vérité, bonté, beauté...

 

Jésus mon Père éternel, créateur et dieu, mon idéal, je te

remercie pour tant d'amour ; tu as tout mis en moi et tu m'as aussi

tout donner.

 

Je t'aime et je t'adore en esprit de vérité, de tout mon cœur, de

toute ma pensée, de toute mon âme et de toute ma force, et j'aime

mon prochain comme moi-même.

 

Esprit du créateur, du père éternel, de dieu, qui es en moi, je suis

un homme parfaitement spiritualisé, pur esprit, pure énergie,

immortel, ton enfant, l'enfant du créateur, du père éternel, de

dieu, éternel et infiniment parfait.

 

Toutes mes pensées, toutes mes paroles et toutes mes actions sont

nées de la volonté de la même personne, du créateur, de Jésus, du

fils éternel, de Je Suis, de l'esprit, du mental unifié parfaitement

spiritualisé et entièrement parfait, de l'âme, de l'être unique, de

l'être suprême, de dieu.

 

Dieu seul est mon instructeur, car personne ne doit s'attribuer

l'honneur d'être un instructeur ; oui, même, il est mon berger, Lui,

le Père de toute chose animée ou inanimée.

 

Honneur à Toi, inépuisable Majesté ! Conscient de Toi, comme étant Ta

demeure et le lieu où Tu Te manifestes, je ne manquerai de rien.

 

Oui, Tu me fais reposer dans les verts pâturages de la surabondance ;

Tu me conduis, en esprit de vérité, vers les eaux paisibles du

rajeunissement ; mon âme même, meurtrie par le cumul des

superstitions, des péchés, Tu la restaures en état de félicité, de pureté.

 

En vertu de Ton nom et de Ta promesse, Tu me diriges sur les sentiers

de la droiture.

 

En vérité, lors même que je m'égare loin de Ta divine Présence et que

j'erre dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car

Tu me suivras et Te tiendras près de moi et en moi.

 

Ta houlette de la loi de justice et ton sceptre de la Grâce sont mon

réconfort.

 

Même en face de l'incompréhension et de l'indignité, Tu me présentes

une table richement garnie et Tu fais croître en abondance des

végétaux exquis.

 

De l'huile de la Sagesse Tu as oins ma tête, afin que je puisse

comprendre ce qui est inépuisable, céleste.

 

De ma coupe déborde l'éblouissante splendeur de Ta puissance, la Bonté

et la Grâce me suivront tous les jours de ma vie.

 

Je ne suis pas sans foyer, car j'habiterai à jamais dans la maison de mon

Maître ; et il n'y a pas de terme à Sa Domination.

 

Ainsi soit-il ! Au nom de l'éternel.

 

Et qu'à cette fin toutes choses prospèrent.

 

 

  1. INVOCATION 6

    Infini !

    O Toi qui demeure au tréfonds de mon être,

    déploie, au cours des divers états de conscience,

    Ta divine Clarté à notre vue.

    Car je suis environné de ténèbres, d'injustice, de souffrances, de

          mésintelligence, de tristesse et de tourments, parmi lesquels je perds de

 

          vue le Droit éternel de Ta divine Sagesse.

Tu brille aux cieux comme un éternel Soleil de gloire,

qui dissipe les brouillards troublant notre vue

et me permet de jeter un regard à travers le voile, dans cette gloire,

dans ce doux Paradis, vers lequel je tends.

Malgré ma étroitesse et mon fanatisme, malgré mes passions et ma sensualité,

malgré mon égoïsme et mes querelles,

j'aperçois en mon âme profonde des rayons de la Vérité divin

et j'atteins la Vie éternelle en m'absolvant de toute matérialité

par l'obéissance à cette Loi divine qui me conduit à moi-même.

J’avoue que trop souvent mes pieds ont foulé des chemins de sang,

que j'ai renié la Vérité et oublié les préceptes de la Nature et du Dieu de la

Nature,

mais c'était en des moment d'aberration,

dans ma hâte, dans mon âpreté au gain,

dans ma recherche de jouissances,

incapable que j'étais de saisir les beauté de la Vie.

Ceci est du passé ; et, selon la promesse de justice :

« mes péchés seront oubliés ».

Je jouirai de la présence de la Conscience divinement et je m’élèverai sur les chemins de la juste conduite.

O Pensée sublime !

Souffle en cette mienne raison, afin que j'aspire toujours la douce senteur de la

Liberté salvatrice,

le Respire de ma vie d'homme ;

le Respire brise les brise les anneaux des chaînes de ma captivité,

le Respire délie les entraves de mon cerveau et libère ma nature supérieure ;

et mon âme alors, en ce clair matin, concevra pleine liberté en toutes choses.

Douces voix d'anges des hauteurs du Trône sublime,

donne-moi le pouvoir de rompe avec les dogmes cruels et les froides croyances,

avec les lois injustes et les institutions autoritaires.

Illuminez ainsi le monde du bel Évangile de Liberté,

la religion individualisée de l'humanité, science et art unifiés, philosophie et

sociologie harmonisée.

Comblez tout d'Amour, non de haine, de Paix, non de guerre, et non de richesse,

mais de Bonheur.

 

Ainsi soit-il.

Et qu'à cette fin toutes choses prospèrent.

 

 

93) INVOCATION 7

 

Je contemple en Ta forme, ô divin Penser,

tous les êtres et toutes choses exprimées en tous genres.

C'est Toi que de toutes parts que je vois manifesté en une infinité de formes.

Même en moi, c'est Toi que je vois,

couronné d'un diadème d'une splendeur éblouissante presque insoutenable au

regard,

briller en toutes directions d'un incomparable éclat,

pareil à l'ardeur embrasée des feux du soleil ;

et, n'était la variété des formes de la manifestation,

rien ne pourrait subsister en présence de Ton Invocation.

Tu es l’Être suprême, inépuisable,

le but de tout effort et lutte,

inconcevable, indestructible, immuable,

le Maître suprême de l'univers,

l'infaillible Gardien de l'homme, qui est à lui-même son éternelle Loi.

 

Oui, je T'adore.

Le monde est rempli de crainte à Te voir si merveilleusement construit

et tombe devant Toi en désagrégation en vertu de sa propre crainte.

Des assemblées de dieux et de ceux qui siègent en autorité,

quand la peur les prend, ils viennent se réfugier près de Toi

et, les mains jointes, ils entonnent Tes louanges,

tandis que les légions des grands Sages, Saints, Prophètes et Sauveurs

en appellent à Ta merci pour le salut de leurs frères

et Te glorifient en des hymnes très merveilleux.

Même les Rédempteurs des nations, des tributs et des races sont tous frappés de

crainte et de stupeur à la vue de Ta majesté.

 

En moi, pourtant, Tu dévoiles Ta divine Présence en simplicité

et révèles ainsi la plus grande de toutes les leçons :

que je suis Un avec Toi.

O Penser divin ! Penser ineffable ! Penser incompréhensible !

En Toi je vis, je respire et demeure

et j'atteins jusqu'au trône de Ta Divinité,

car, en Ta présence, qui suis-je, sinon Toi-même ?

Ainsi soit-il.

Et qu'à cette fin toutes choses prospèrent.

 

 

94) INVOCATION 8

 

Toi qui es le Temps mûri, avec tous les sens du monde manifesté,

j'entrevois Tes œuvres admirables.

Dans ma faiblesse, il est des moments où je ne puis comprendre Tes œuvres,

et, à cause des limites de ma mémoire d'expressions,

il me semble que je Te cherche, Unité primordiale,

me sentant comme perdu dans cet océan d'idéalités mouvantes.

Mais comment pourrais-je être perdu,

puisque tout ce qui existe doit sa manifestation à cette Unité primordiale ?

 

Recherché par toutes les énergies qui n'ont pas encore trouvé la pleine conscience

de leur réalité, mais errent encore à la découverte de leur propre centre.

Tu enveloppes et englobes de toutes parts toutes ces créatures,

les baisant de Tes lèvres de flamme,

et, de nouveau Tu déploies Ta splendeur et simultanément en composes tous le

univers.

 

Comme les fleuves au cours rapide roulent à pleins bords pour aller se jeter dans

l'océan,

et comme les multitudes d'insectes, attirées par un irrésistible instinct, vont

trouver la mort dans le feu,

ainsi, mus par une poussée croissante, tous les êtres dans les règnes de l'existence

s'épanchent en Ta présence pour y dissoudre leur personnalité,

sans savoir que Tu es la Vie.

 

Dévoile tous les jours à mes sens Ta présence suprême,

afin que, même sur cette terre, je puisse reconnaître l'efficace du sacrifice

et prenne leçon du lis des champs :

il ne se plaint pas lorsqu'une végétation rude l'envahit et l'étouffe,

mais il prodigue volontiers sa beauté et son parfum

et, obligeant ainsi l'inférieur à se soumettre à autrui,

il magnifie à jamais et ennoblit le règne végétal par le don de soi.

 

Ainsi, en toute notre Vie, la laideur doit céder devant la beauté,

le sensuel revêtir le spirituel, l'inutile devenir utile,

l'irréel révéler le réel et la nature supérieure guider l'inférieure,

pour que toutes deux puissent toujours retrouver l'harmonie dans l'unité de toute la variété.

C'est ainsi que la Paix descendra dans toutes les âmes.

Des marées de l'océan qui sans fin se poursuivent avec violence

et viennent se briser avec fracas sur les rivages du Temps,

je réalise cette splendide leçon de vie que, pareillement,

notre vague matérialiste d'envie et d'avarice,

qui vise toujours à détruire le fondement même de notre nature,

se brisera en éclats devant notre pensée et nos aspirations supérieures ;

Mais, comme un calme béni succède aux tempêtes de l'océan,

en toute âme aussi, purifiée par l'eau, le feu et le sang des âges,

succède aux orages de l'ignorance

la Paix bienfaitrice en la parure des jours ensoleillés,,

la Paix dont aucune langue mortelle ne peut rendre l'expression.

 

Et ce calme est plus fort que la tempête,

cette Paix est plus puissante que l'épée,

car l'Amour, l'attribut suprême ! Est le Respire de toutes choses.

Puisse ton règne venir, ô douce heure de la Paix ?

Car en toi demeure le Bonheur absolu.

Ainsi soit-il.

Et qu'à cette fin toutes choses prospèrent.

 

 

95) INVOCATION 9

 

Exhale, exhale, ô Liberté salvatrice,

le bel évangile d'affranchissement sur tous les esprits,

afin que, compréhensivement, nous aspirions l'intelligence née sans peur, bercée

sans faveur, qui dispense librement la Connaissance à tous les hommes.

 

Parfois le sentiment de la dualité m'attache encore à mon corps, comme à une

réalité, jusqu'à ce que le Soleil s'élève dans mon âme

et inonde de ses rayons mon existence distraite

et réitère la révélation, pareille à celle de toutes les aurores :

que la Lumière existe éternellement,

que Je suis Un en Toi et Toi en Moi, inséparablement.

Elève-toi, oui, monte jusqu'au zénith de la Compréhension,

afin que l'humanité s'éveille à une meilleure conception

de ce que signifie : être libre de corps, d'âme et d'esprit,

et susciter du plus profond de son être le Sauveur de Liberté,

né deux fois en l'homme et conçu par la Vierge immaculée de la Pureté d'esprit,

et proclamer le Message d'un peuple libre.

Et puisse ce nom béni de Liberté

prendre en ce matin céleste son essor à travers le monde

et nous rétablir dans notre droit de naissance qui donne à tous un héritage.

Lorsqu’approchera l'heure de minuit, la fin de l'oppression,

puisse-je être prêt à récolter avec soin tous les débris des futilités passées,

pour les faire tournoyer dans ma fournaise spirituelle,

pour les consumer dans ce feu qu'embrase l'Amour divin.

Si je me tiens, seul, sur mes pieds.

 

Je conçois alors que, regardant en arrière, je dois prendre garde au passé et ne plus

m'en souvenir, car il n'a rien à me donner que la poussière des vieux os de

souvenirs inopportuns.

 

Je veux saluer le Jour de Liberté

et rendre témoignage chaque jour à l'imitation du Tout-Aimant

et, par ma vie, exprimer ainsi le but de l'existence

en reconnaissant les droits de mon frère qui, comme moi-même,

est le reflet de l'identique Radiation.

Je ne cacherai plus sous le boisseau la lumière de mon intelligence,

mais, sans crainte, je répandrai ouvertement les idées de justices,

pour ouvrir la voie à d'autres,

en reconnaissant leurs droits à faire de même,

afin que leurs flambeaux qui brûlent obscurément, soient mis en évidence

et Te rendent louange et gloire, à Toi qui illumines le monde des mondes.

Déjà le message de cet évangile est pressenti,

tandis qu'il plane au-dessus des abîmes de l'ignorance et de l'oppression,

qu'il est respiré par tout ce qui respire le Respire de Vie

et qu'il infuse dans les veines de tous l'Espoir, la Vérité et la Paix,

jusqu'à ce que règne l'Amour.

Ainsi la Liberté sera le seul mobile

dirigeant les armées des Intelligence d'Amour,

qui sont les seuls vrais missionnaires dans un monde né de la Bonne Volonté.

Hâte le jour, révèle l'heure, je viens à Toi.

Ainsi soit-il.

Et qu'à cette fin toutes choses prospèrent.

 

 

  1. INVOCATION 10

 

Glorifié soit ton nom, ô Esprit d'Amour,

le plus grand de tous les Attributs sacrés !

Toi que seule peut comprendre une âme qui s'éveille aux états de Conscience.

Car avec Toi vient l'offrande de ce qui inutile ou mort à ce qui es utile ou vivant,

de même que ma nuit est sacrifiée au jour et le jour à la nuit, l'hiver à l'été et l'été

à l'hiver,

et que le vent s'élève d'une sphère à une autre sans qu'il manque à la sphère qu'il a

quittée,

car il s'est propagé comme des pensées qui me reviennent vêtus d'une nouvelle

parure de pureté,

et avec la constante mémoire des grandes opportunités et possibilités,

la Paix demeurera chez celui qui aime la Liberté.

 

Écoute, ô mon âme , la voix des trois enfants divins : Pensée, Parole, Action,

qui parle en tons d'indubitable certitude.

Souviens-toi des orphelins, des veuves, des affligés, des pauvres et de ceux qui

vivent dans l'opulence ;

ils ont le même droit que toi à vivre ,

car tous le humains sont égaux en valeur lorsque sur terre ils inspires le premier

souffle

et sont égaux en valeur lorsqu'ils exhalent leur dernier souffle dans les aires de

désintégration.

 

Du premier au dernier, les moments de la vie appartiennent à Celui

qui recèle les existences passées et révèle le futur comme une nuée,

une nuée qui peut même s'élever au temps présent par la volonté de

celui qui suit les chemins le conduisant à sa propre illumination.

 

Ainsi je laisse, avec ou sans condition, les richesses qui se sont accumulées

devant moi.

Je les laisse s'écouler de mes mains, comme de la généreuse fontaine d'abondance,

non comme donnant de mon bien ni de moi-même,

mais comme distribuant le bien de cette grande Cause dont j'ai tout reçu ;

 

De mes actions d'impartialité, de justice et d'amour

je ne seras pas récompensé en l'espèce des biens terrestres,

mais en la conscience de cette Paix

qui est inappréciable et au-dessus de toute évaluation humaine.

Comme le corps, l'âme et l'esprit sont une seule et même chose

pour l’Être intégral qui prononce le commencement et la fin de toute chose,

qui toujours, de Ses mains impartiales, distribue Ses dons très sacrés

selon la même Loi d'harmonie,

ainsi, tout ce qui respire est une seule et même chose à la vue de celui

dont le Dieu est Amour.

 

Et quiconque demeure en cette vérité demeure en Dieu,

et Dieu demeure en lui,

oui, jusqu'en le Vie éternelle, et il n'a pas de fin à Sa domination.

 

Chaque saison apporte chaque jour son genre de fruits et son langage

ne décède pas l'ombre d'un désir de récompense.

 

 

97) INVOCATION 11

 

A qui dois-je rendre grâces,

vers qui dois-je élever mes regards,

quand le Bonheur absolu, quand la Lumière incommensurable sont

manifestes même en moi ?

Quand je représente par moi-même la divine Majesté

et ne suis cependant pas encore apte à percevoir en pensée

l'Ego qui siège dans les cœurs de toute l'humanité

et qui est le Commencement, le Milieu et la fin de toute chose ?

 

Mon illusion fut dissipée par la révélation des paroles que prononça

cette petite voix silencieuse,

inconcevable aux sens seuls ;

mais qui devint distincte dans la paix de mon âme

lorsque j'ouvre ma nature à des règnes innommés.

Confuse d'abord, ma vision devint nette et plus claire ma vue,

si bien que j'aperçus les mystères de l'Esprit, l'inépuisable Majesté,

l'indescriptible Soi.

 

Je m'abreuve aux eaux de l'immortalité,

car longtemps je fus assoiffé de justice,

et, délivré des tourments et des souffrances, de la naissance et de la mort, de la

pauvreté et de la vieillesse,

je resplendis, incorporé dans ma propre illumination,

jusqu'au-delà de la bonté, de l'action et de l'indifférence.

 

Par le pouvoir divin mon illusion est détruite et, une fois encore, je

suis recueilli en cet état d'infaillibilité.

Libre de la crainte et du doute, je suis ferme

et je veux agir d'accord avec les ordres de la Pensée divine,

qui toujours me conduit, si seulement je veux la suivre,

oui, je veux et je désire toujours Suivre La Pensée Divine.

 

Ainsi soit-il.

Et qu'à cette fin toutes choses prospèrent.

 

 

98) INVOCATION 12

 

De jour la lumière luit, de nuit elle nous éclaire.

Chaque jour je m'interroge : Agisse-je toujours bien ?

Suivant la voix de mon cœur ? Faisant œuvre droite et juste ?

Usant de tous mes pouvoirs ? Prouvant que je suis divin ?

Agissant comme je pense ?

Aidé-je ceux qui chancellent ? Les tiré-je de la honte ?

Vois-je mon propre reflet

dans l'animal et dans tout ce qui humanité ?

Ai-je l'abnégation, l'amour de tout peuple et race ?

Ai-je, selon la justice,

choisi la meilleure part et combattu pour mon frère ?

Suis-je prêt au sacrifice, s'il le faut, jusqu'à la mort ?

Ai-je donné de mon mieux

pour bâtir l'arche de Dieu sur ennemis comme amis ?

Ai-je éprouvé le mensonge,

l'illusion où je plonge, croyant vivre pour moi seul ?

Appris la grande leçon qu'Ésaü-Jacob sont en moi ?

Que cette dualité

me guide à travers les temps de l'ombre vers la lumière ?

 

Si je sais quelle est ma tâche et l’œuvre que je dois faire,

si je sais quelle est ma place et ce dont me dois défaire,

si je sais, quoi qu'il advienne, être sûr jusqu'à la fin,

si je sais qu'un Dieu d'Amour ne m'appelle pas en vain,

si je sais les tords commis, qu'à jamais je désavoue,

s'il faut, pour les redresser qu'à la mort je me dévoue,

si je sais qu'il m'est donné d'estimer que tout est bien,

si je sais que tout travail de ma vie est le soutien,

si je sais que mon honneur est de produire et bâtir,

si je sais que mon devoir est d'aimer, non de haïr,

alors je vivrai heureux, alors j'aurai paix sur terre,

alors j'entendrai la voix harmonieuse des sphères,

alors pour moi deviendront de plus en plus beaux les mondes

alors mes sens connaîtront la joie entrevue en songe,

et, de mes yeux de candeur, dans les soleils je verrai

et, comme en un livre ouvert, dans l'univers je lirai,

et, je n'éprouverai plus ni tentations ni maux,

car l'ancien s'effacera, terre et ciel seront nouveaux.

 

 

  1. PRIÈRE

 

Mon Père, qui es au Ciel,

Je demande Ton Aide et Ta Puissance.

Je demande que Tes yeux soient sur mon mal, pour l'éliminer.

Que Ton ŒIL soit sur mon mal.

Que Ton ŒIL voit mon mal.

Que Ton ŒIL élimine radicalement tout mal en moi.

Par Ta Toute Puissance, je me sens radicalement guéri.

En moi il n'y a que Santé et plus aucun organe n'est malade

puisque Ton ŒIL a été au-dessus de moi.

Que Ta Puissance Bienfaisante Puisse me pénétrer constamment.

Que je puisse toujours rayonner en Ton Nom.

 

 

Amour et V

 

100) PRIÈRE.

 

 

Nous glorifions tout ce qui est bien, en pensées, en paroles, en actions, dans le

passé, le présent et l'avenir.

 

Nous consacrons nos vies à tout ce est pur et parfait.

 

O, Maîtresse-Pensée, Être bienheureux et véritable ! Nous aspirons avec ardeur à

penser, à parler et à agir de notre mieux en toute occasion.

 

Nous voulons sauvegarder nos vies et mener toutes choses à perfection.

 

Esprit Suprême ! Toi qui imprègnes toutes les sphères de la Terre et des Cieux, en

vertu de nos bonnes actions veuille nous accorder :

  • Des champs splendides, fertiles et fécondes.

  • Oui accordes-les à tous les hommes aux infidèles comme aux fidèles,

  • à ceux qui n'ont encore rien, comme à ceux qui vivent comblés de Tes bénédictions.

 

Amen.

 

 

101) PRIÈRE

 

O si pure est ta lumière,

Splendide promesse fière

Que tu fais à notre prière,

Source de sage Clarté !

O dissipe notre tristesse,

Révèle-nous notre richesse :

Les joyaux d'or de la Sagesse,

Source de sage Clarté !

 

 

102) « J'ai une Confiance Absolue en la justice immanente, en la sanction finale

des actions bonnes ou mauvaises, en la loi primordiale de Cause à Effet,

dont l'action se poursuit jusque dans les moindres détails de la vie quotidienne ».

 

103) J'insiste sur la nécessité de gagner le bonheur d'une vie consciente, par

l'acquisition des vertus fondamentales : force, pureté, intelligence et bonté.

 

104) Bon Esprit est la Bonne Volonté, qui est le facteur essentiel,à tout progrès.

Pensées, Paroles et Actes Sont Inspirés du Bon Esprit.

 

Justice à la vie vraie, à la vie juste, conforme à la Loi, qui comprend à la fois

l'observance des lois naturelles et le respect des lois spirituelles.

 

 

105)

 

  • Bon Esprit, bonne volonté, bon sens.

  • Vérité, justice, pureté.

  • Ordre, harmonie, règne divin.

  • Humilité, douceur, docilité.

  • Santé, vigueur, incolumité.

  • Longue vie, immortalité, vie éternelle.

  • Obéissance, observation de la loi, piété.

 

 

106) L'esprit, l'énergie, le mental, le cœur, tout le corps en entier, ma nature

spirituelle, ma nature humaine et moi l'âme ! Nous sommes :

 

  • la pureté, la vérité, la bonté, la beauté,

  • la lumière, la vie éternelle, la jeunesse éternelle,

  • la perfection de la pensée, la perfection de la parole, la perfection de l'action,

  • l'intelligence, la sagesse, le discernement,

  • le pardon, la paix, l'harmonie, l'amour véritable,

  • la patience, le courage, la force, la puissance,

  • l'ordre universel divin, la volonté de dieu, le bonheur suprême...

  • la joie, la santé, la sécurité, le bien-être,

  • la richesse, l'abondance, la prospérité, la félicité...

 

 

106) Ô Pureté ma Reine bien-aimée, Maîtresse Pensée ! Penser Divin ! Penser

Ineffable ! dont la force et la beauté ne peuvent pas être exprimées par des mots !

Penser Incompréhensible !

 

Substratum de tout mon corps en entier, qui es dans tout mon corps en entier et

qui imprègnes tout mon corps en entier !

 

Substratum de toute ma nature spirituelle et toute ma nature humaine.

 

Je te remercie Pureté ma Reine bien-aimée d'avoir établit ta Royauté, ta

Domination ! Sur Moi, en Moi, à travers-Moi, et sur toute ma nature spirituelle a

insi que sur toute ma nature humaine ;

et de nouveau Je te remercie Pureté ma Reine bien-aimée d'avoir établit ta

Royauté, ta Domination sur la dualité qui existe en moi, entre l'esprit du bien et

l'esprit du mal !

 

  • Pour que l'esprit du mal se soumet totalement et entièrement à l'esprit de bien,

  • Pour qu'ils forment un seul et même esprit ! Un Bon Esprit appelé Pureté.

  • Pour faire de Moi, une Belle Âme, ton sanctuaire, ta demeure, ton temple ! Le Temple Du Pouvoir Suprême.

 

Je te remercie ma Majesté Pureté au nom du Pouvoir Divin Suprême de m'avoir

donné, un Bon Esprit et un Bon Mental et aussi :

 

  • la vérité, la bonté, la beauté,

  • la lumière, la vie éternelle, la jeunesse éternelle,

  • la perfection de la pensée, la perfection de la parole, la perfection de l'action,

  • l'intelligence, la sagesse, le discernement,

  • le pardon, la paix, l'harmonie, l'amour véritable,

  • la patience, le courage, la force, la puissance,

  • l'ordre universel divin, la volonté de dieu, le bonheur suprême...

  • la joie, la santé, la sécurité, le bien-être.

  • la richesse, l'abondance, la prospérité, la félicité...

 

Ô Pureté mon amie, spirituelle et humaine ! Mon Bon Esprit.

De l'Ordre Universel Divin ! Ma conseillère, mon guide, ma conscience !

Tu es la fidélité, la sincérité et la vérité en toutes choses !

Dans les bonnes Pensées, dans les bonnes Paroles et dans les bonnes Actions !

Dans l'Homme Parfait ! Dans l'Âme Parfaite ! Je t'adore...

 

Je te remercie pour tant d'amour Ô Pureté ma Reine bien-aimée d'avoir fait de

moi ton enfant, un enfant du pouvoir suprême.

 

 

107)

 

Ô Pureté ma Reine bien-aimée, Maîtresse Pensée ! Penser Divin ! Penser

Ineffable ! dont la force et la beauté ne peuvent pas être exprimées par des mots !

Penser Incompréhensible ! Substratum de tout mon corps en entier, qui es dans

tout mon corps en entier et qui imprègnes aussi tout mon corps en entier ! Toute

ma nature spirituelle et aussi toute ma nature humaine.

 

 

Je te remercie Pureté ma Reine bien-aimée d'avoir établit ta Royauté, ta

Domination ! Sur Moi, en Moi, à travers-Moi, sur toute ma nature spirituelle et

aussi sur toute ma nature humaine :

 

 

  • Pour faire de Moi, une Belle Âme, ton sanctuaire, ta demeure, ton temple ! Le Temple Du Pouvoir Suprême.

 

Je te remercie ma Majesté Pureté au nom du Pouvoir Divin Suprême de m'avoir

donné, un Bon Esprit et un Bon Mental et aussi :

 

  • la vérité, la bonté, la beauté,

  • la lumière, la vie éternelle, la jeunesse éternelle,

  • la perfection de la pensée, la perfection de la parole, la perfection de l'action,

  • l'intelligence, la sagesse, le discernement,

  • le pardon, la paix, l'harmonie, l'amour véritable,

  • la patience, le courage, la force, la puissance,

  • l'ordre universel divin, la volonté de dieu, le bonheur suprême...

  • la joie, la santé, la sécurité, le bien-être.

  • la richesse, l'abondance, la prospérité, la félicité...

 

Je te remercie pour tant d'amour Ô Pureté ma Reine bien-aimée d'avoir fait de

moi ton enfant, un enfant du pouvoir suprême.

 

108) Ô Pureté ! Ma source, ma substance, mon fond intérieur, l'essence même de

tout mon corps en entier ! Le principe intérieur fondamental de tout mon être, de

toute ma nature spirituelle, de toute ma nature humaine et de moi-même et aussi

de l'esprit et du mental.

 

Tu es pur esprit et pure énergie en moi, tu es aussi en moi les Dons, les Grâces,

les Bénédictions, les Bienfaits... :

 

  • de Jésus mon Père éternel qui a tout mis en moi et qui m'a aussi tout donner,

  • de Jésus le Fils Éternel de Dieu, de Jésus le Créateur de tout l'Univers sans fin,

  • de Jésus le Dieu Tout-Puissant et Miséricorde,

  • de Jésus le chemin, la vérité, la lumière, et la vie éternelle,

  • de Jésus la Parole et le fils éternel de la Source de toutes les choses et de toutes les vies qui s'est fait chair pour nous faire connaître, pour nous faire comprendre et aussi pour nous dévoiler, révéler et donner la Vérité, qui est :

 

 

  • le mystère du Père, le mystère du fils et le mystère du saint-esprit,

  • le mystère de Dieu, le mystère des anges,

  • le mystère de la vie, le mystère de la mort, le mystère de la résurrection,

  • le mystère de l'immortalité, de la vie éternelle, de la jeunesse éternelle,

  • le mystère de la perfection de la pensée, de la parole et de l'action.

  • le mystère de l'univers, le mystère de la création,

  • le mystère de l'homme, de l'esprit, du mental, de l'âme, plein d'autres mystères....

  • pour ouvrir notre esprit et notre mental à la compréhension et à la connaissance des choses, des mystères, de l'invisible.... du bonheur suprême, de la félicité....

 

 

Pureté ma Reine bien-aimée, Maîtresse Pensée ! Penser Divin ! Penser Ineffable !

dont la force et la beauté ne peuvent pas être exprimées par des mots !

Penser Incompréhensible ! Ma source, ma substance, mon essence !

Substratum, substance et essence de toutes mes Pensées, de toutes mes Paroles et

de toutes mes Actions.

 

Substratum, substance et essence de tout mon corps en entier, qui es dans tout

mon corps en entier et qui imprègnes tout mon corps en entier !

 

Substratum, substance et essence de toute ma nature spirituelle et toute ma nature

humaine.

 

Je te remercie Pureté ma Reine bien-aimée d'avoir établit ta Royauté, ta

Domination ! Sur Moi, en Moi, à travers-Moi, sur toutes mes pensées, sur toutes

mes paroles, sur toutes mes actions, sur toute ma nature spirituelle et sur toute

ma nature humaine, ainsi que sur la dualité qui existe entre l'esprit du bien et

l'esprit du mal et entre l'esprit et le mental et aussi sur le conflit qui existe entre

l'esprit, le mental, le cœur et moi.

 

et de nouveau Je te remercie Pureté ma Reine bien-aimée d'avoir établit ta

Royauté, ta Domination sur l'énergie, sur moi, sur le cerveau, sur le cœur, sur

tout le système nerveux et cérébral, sur tous les organes, sur toutes les structures,

sur tous les sens, sur le mental, sur l'esprit du bien et sur l'esprit du mal et aussi

sur tout le corps en entier :

 

  • Pour que la Paix et l'Harmonie s'établissent et règnent entre moi, l'énergie, le mental, le cœur, l'esprit du bien et l'esprit du mal !

  • Pour que les nuages, les conflits, les désaccords, les mensonges, l'hypocrisie, l'orgueil, le mal... disparaissent définitivement en moi, dans l'énergie, dans le mental, dans le cœur, dans l'esprit, et aussi dans ma vue spirituelle et dans ma vue humaine,

  • pour que je puisse pouvoir, vouloir, croire et voir la vérité.....

  • Pour que l'esprit du mal se soumet totalement et entièrement à l'esprit du bien,

  • et pour qu'ils forment ensemble un seul et même esprit ! Un Bon Esprit appelé Pureté.

  • Pour que j'ai un mental unifié parfaitement spiritualisé et entièrement parfait.

  • Pour que j'ai un bon esprit. Pour que j'ai une mémoire parfaite.

  • Pour que j'ai un bon caractère, un bon comportement et une belle personnalité.

  • Pour que j'ai la connaissance, le savoir, la science.....

  • Pour faire de Moi, une Belle Âme, ton sanctuaire, ta demeure, ton temple ! Le Temple Du Pouvoir Suprême.

 

 

Je te remercie ma Majesté Pureté au nom du Pouvoir Divin Suprême de m'avoir

donné, un Bon Esprit et un Bon Mental et aussi :

 

  • la vérité, la bonté, la beauté, - la lumière, la vie éternelle, la jeunesse éternelle,

  • la perfection de la pensée, la perfection de la parole, la perfection de l'action,

  • l'intelligence, la sagesse, le discernement,

  • le pardon, la paix, l'harmonie, l'amour véritable,

  • la patience, le courage, la force, la puissance,

  • l'ordre universel divin, la volonté de dieu, le bonheur suprême...

  • la joie, la santé, la sécurité, le bien-être.

  • la richesse, l'abondance, la prospérité, la félicité...

 

Ô Pureté mon amie, spirituelle et humaine ! Mon Bon Esprit.

De l'Ordre Universel Divin ! Ma conseillère, mon guide, ma conscience !

Tu es la fidélité, la sincérité et la vérité en toutes choses !

Dans les bonnes Pensées, dans les bonnes Paroles et dans les bonnes Actions !

Dans l'Homme Parfait ! Dans l'Âme Parfaite ! Je t'adore...

 

Je te remercie pour tant d'amour Ô Pureté ma Reine bien-aimée d'avoir fait de

moi ton enfant, un enfant du pouvoir suprême, de Jésus mon Père éternel, de

Dieu.

 

109) Ô ESPRIT DE LA PERFECTION, de la pensée, de la parole et de l'action !

Mon Père, mon Dieu !

 

Aies pitié de moi, prends pitié de moi et sois miséricordieux envers-moi ! Je te

remercie d'habiter en moi et ne me quittes jamais ! Sans Toi, je ne suis Rien.

 

Tu es ma source, mon souffle de la vie éternelle, mon souffle de la jeunesse

éternelle, ma substance, mon fond intérieur, l'essence même de tout mon corps en

entier !

 

Tu es le principe intérieur fondamental de l'énergie, de tout mon être, de tout mon

corps en entier, de toute ma nature spirituelle, de toute ma nature humaine et de

moi-même et aussi de l'esprit-humain et du mental.

 

Tu es pur esprit et pure énergie en moi ! Éternelle et infiniment parfait ! Tu es

aussi en moi les Dons, les Grâces, les Bénédictions, les Bienfaits... :

 

  • de Jésus ! Celui qui a parlé a Abraham, David, Jacob, Salomon, Moïse, et d'autres encore sur toute la terre.. ; tu es le seul et unique Créateur de tout l'Univers sans fin et on te connaît sur d'innombrable noms tel que Elohim, El-Schaddai, Jéhovah, Yahvé, Allah etc...

  • de Jésus mon Père éternel qui a tout mis en moi et qui m'a aussi tout donner,

  • de Jésus le Fils Éternel de Dieu, de Jésus le Créateur de tout l'Univers sans fin,

  • de Jésus le Dieu Tout-Puissant, Miséricorde et Entièrement Parfait...

  • de Jésus le chemin, la vérité, la lumière, la vie éternelle et la jeunesse éternelle.

  • de Jésus la Parole et le fils éternel du Père Suprême, de la Source de toutes les choses et de toutes les vies qui s'est fait chair :

    - pour nous sauver du mal, des ténèbres, de l'ignorance, de la pauvreté, de l'orgueil, de l'hypocrisie, de la faim, de la souffrance, de la maladie, des doutes, des craintes, de la peur, de l'impatience, de la vieillesse, de la mort...

    - pour nous faire connaître, pour nous faire comprendre et aussi pour nous dévoiler, révéler et donner la Vérité, qui est :

  • le mystère du Père, le mystère du fils et le mystère du saint-esprit,

  • le mystère de la source, le mystère de Dieu, le mystère des anges,

  • le mystère de la vie, le mystère de la mort, le mystère de la résurrection,

  • le mystère de l'immortalité, le mystère de la vie éternelle, le mystère de la jeunesse éternelle,

  • le mystère de la vérité, le mystère de l'intelligence, le mystère de la sagesse,

  • le mystère de la perfection de la pensée, le mystère de la perfection de la parole et le mystère de la perfection de l'action.

  • le mystère de l'univers, le mystère de la création, le mystère de l'énergie,

  • le mystère de la perfection de l'homme, le mystère de tout son corps en entier, le mystère de sa nature spirituelle, le mystère de sa nature humaine, le mystère de l'esprit, le mystère du mental, le mystère de l'âme, plein d'autres mystères....

  • pour ouvrir notre esprit et notre mental à la compréhension et à la connaissance des choses, des mystères, de l'invisible.... du bonheur suprême, de la félicité....

 

Ô Perfection ma Reine bien-aimée, Ma mère ! Maîtresse Pensée ! Penser Divin !

Penser Ineffable ! dont la force et la beauté ne peuvent pas être exprimées par des

mots !

 

ESPRIT DE LA PERFECTION ! Penser Incompréhensible ! Ma source, ma

substance, mon essence !

 

ESPRIT DE LA PERFECTION ! Substratum, substance et essence de toutes mes

Pensées, de toutes mes Paroles et de toutes mes Actions.

 

ESPRIT DE LA PERFECTION ! Substratum, substance et essence de tout mon

cors en entier, qui es dans tout mon corps en entier et qui imprègnes tout mon

corps en entier !

 

ESPRIT DE LA PERFECTION ! Substratum, substance et essence de toute ma

nature spirituelle et toute ma nature humaine.

 

 

Je te remercie Perfection ma Reine bien-aimée d'avoir établi ton Royaume, ta

Domination ! Sur Moi, en Moi, à travers-Moi, sur toutes mes pensées, sur toutes

mes paroles, sur toutes mes actions, sur toute ma nature spirituelle et sur toute

ma nature humaine, ainsi que sur la dualité qui existe entre l'esprit du bien et

l'esprit du mal, et sur la dualité qui existe entre l'esprit-humain et le mental et

aussi sur le conflit qui existe entre l'esprit, le mental, le cœur et moi.

 

et de nouveau Je te remercie Perfection ma Reine bien-aimée d'avoir établi ton

Royaume, ta Domination sur l'énergie, sur moi, sur le cerveau, sur le cœur, sur

tout le système nerveux et cérébral, sur tous les organes, sur toutes les structures,

sur tous les sens, sur le mental, sur l'esprit du bien et sur l'esprit du mal et aussi

sur tout le corps en entier :

 

  • Pour que la Paix et l'Harmonie s'établissent et règnent entre moi, l'énergie, le mental, le cœur, l'esprit du bien et l'esprit du mal et aussi entre ma nature spirituelle et ma nature humaine :

  • Pour que les nuages, les conflits, les désaccords, le mensonge, l'hypocrisie, le désordre, l'orgueil, le mal, les ténèbres, la pauvreté, la faim, l'ignorance, la colère, l'impatience, la peur, les doutes, les craintes, la maladie, la vieillesse, la mort, ... disparaissent définitivement en moi, dans l'énergie, dans le mental, dans le cœur, dans l'esprit, dans tout le corps en entier, dans ma nature humaine , dans ma nature spirituelle,

    et aussi dans ma vue spirituelle et dans ma vue humaine,

  • pour que je puisse pouvoir, vouloir, croire et voir la vérité.....

  • Pour que l'esprit du mal se soumet totalement et entièrement à l'esprit du bien,

    et pour qu'ils forment ensemble un seul et même esprit ! Un Bon Esprit appelé Perfection.

  • Pour que j'ai un mental unifié parfaitement spiritualisé et entièrement parfait.

  • Pour que j'ai un bon esprit entièrement parfait.

  • Pour que j'ai une mémoire parfaite.

  • Pour que j'ai un bon caractère, un bon comportement et une belle personnalité.

  • Pour que j'ai la connaissance, le savoir, la science, l'ordre universel divin, la volonté de Dieu, la perfection en toutes choses...

  • Pour faire de Moi, un homme ( ou une femme) parfaitement spiritualisé et entièrement parfait ! Une Belle Âme, ton sanctuaire, ta demeure, ton temple ! Le Temple Du Pouvoir Suprême, le temple de Dieu...

 

Je te remercie ma Majesté La Perfection au nom du Pouvoir Divin Suprême de

m'avoir donné, un Bon Esprit et un Bon Mental et aussi :

 

  • la pureté, la vérité, la bonté, la beauté,

  • la lumière, la vie éternelle, la jeunesse éternelle,

  • la perfection de la pensée, la perfection de la parole, la perfection de l'action,

  • l'intelligence, la sagesse, le discernement,

  • le pardon, la paix, l'harmonie, l'amour véritable,

  • la patience, le courage, la force, la puissance,

  • l'ordre universel divin, la volonté de dieu, le bonheur suprême...

  • la joie, la santé, la sécurité, le bien-être.

  • la richesse, l'abondance, la prospérité, la félicité...

 

 

Ô Perfection mon amie, spirituelle et humaine ! Mon Bon Esprit.

 

De l'Ordre Universel Divin ! La volonté de Dieu ! Ma conseillère, mon guide,

mon soutien, ma force, ma puissance, mon courage, ma patience, ma conscience !

 

Tu es la fidélité, la sincérité et la vérité en toutes choses !

Dans les bonnes Pensées, dans les bonnes Paroles et dans les bonnes Actions !

Dans l'Homme Parfait ! Dans la Femme parfaite ! Dans l'Âme Parfaite ! Je

t'adore...

 

Je te remercie pour tant d'amour Ô Perfection ma Reine bien-aimée d'avoir fait de

moi ton enfant, un enfant du pouvoir suprême, de Jésus mon Père éternel, de

Dieu.

 

Soyons parfaits comme notre Père qui est dans le Ciel des Cieux !

 

Prions pour nous, pour l'Esprit et aussi pour le Mental !

 

Respectons l'Ordre Universel Divin qui conduit à la vie éternelle , à la jeunesse

éternelle, à la perfection,.. pour que nous puissions voir DIEU.

 

Demandons un bon esprit et un mental parfait !

 

 

« Considérons-nous comme des âmes ! Des hommes, des femmes et des enfants

qui sont parfaitement spiritualisés et qui sont aussi entièrement parfaits ! Et qui

font toujours la totalité de la volonté du Créateur, de Dieu ! Et aussi sur les quels

la Mort n'a aucun pouvoir. »

 

Nous sommes dans l'incapacité de voir et de reconnaître la vérité, la perfection.

Le mal a pris possession de nous.

L'injustice nous domine.

Nous agissons dans l'hypocrisie.

Toute la terre est sur l'emprise du mal.

Au bien nous donnons les miettes, et au mal nous donnons Tout.

 

 

Nous sommes les créateurs de notre environnement de vie terrestre, de notre

univers ! Le bien ou le mal, la santé ou les maladies, le calme ou les fléaux etc...

 

Il n'y a pas de frontière entre-nous, nous sommes liés les uns aux autres ! Nous

sommes Un ! Une famille. Toute la terre est une seule et même famille ! Une

Maison.

 

Tout est esprit, énergie, pensée, parole et action.

L’ Univers est esprit, énergie, pensée, parole et action.

L'homme est esprit, énergie, pensée, parole et action.

Dieu est esprit, énergie, pensée, parole et action.

Notre environnement est esprit, énergie, pensée, parole et action.

 

Il existe l'ADN humain et l'ADN spirituel, ce qui veut dire que certaines maladies

humaines et spirituelles se transmettent aux descendants.

 

L'homme est énergie, organique et spirituel.

 

 

Le mental est le cerveau vivant, animé par l'énergie, qui donne naissance à

l'esprit-humain ; tout le corps est animé et vit par l'énergie, le mental et l'esprit-

humain ! Nous sommes Un avec la chair.

 

 

Le souffle de la vie, il est dans l'air ! C'est la vie, pour toute la terre ! Humains,

animaux, poissons, plantes etc...

 

 

L'autre esprit est le don de Dieu pour les humains, c'est le souffle de la vie

éternelle, c'est l'ADN spirituel du père et de la mère qui se transmet lors de la

fécondation de l'enfant.

 

 

 

L'esprit différencie l' homme des autres êtres vivants.

 

L'esprit est la vie aussi, mais c'est lui qui nous donne tout : l'intelligence, la

sagesse, la connaissance, la patience, le courage, la vie éternelle, la perfection

etc...

 

L'esprit c'est l'ADN de Dieu en nous, c'est le fils de Dieu en nous, c'est Dieu en

nous, c'est aussi notre conscience.

 

L'esprit c'est aussi un créateur, il manifeste nos pensées profond (ou

subconscient), le bien ou le mal.

 

L'esprit est pur, il rejette tout ce qui lui est contraire le mal et cela crée des

conflits (ou désordre) dans le corps tout entier (maladies, la mort...) et des fléaux

dans l'environnement ( guerres, tremblements de terre etc...).

 

 

« Il y a un conflit permanent dans l'homme, entre l'esprit-humain et l'esprit fils de

Dieu.

L'esprit- humain se laisse dominer par le mental (sa mauvaise éducation, ses

vices, ses envies, son hypocrisie, son orgueil etc...) et refuse les conseils,

l'éducation de l'esprit fils de Dieu ».

 

 

L'âme, c'est l'humain, l'homme parfaitement spiritualisé et qui est aussi

entièrement parfait et qui fait toujours la totalité de la volonté du créateur, de

Dieu ! Les maladies, la vieillesse, la mort... n'ont plus de pouvoir sur lui ! Seul

Jésus à pu devenir une âme ! Il nous a montré le chemin.

 

 

Il y a trois personnes dans l'homme ! L'esprit-humain, le mental et l'esprit fils de

Dieu ! C'est trois personnes doivent se fusionner, se réunir en une seule et même

personne pour devenir une âme ! Il faut naître de nouveau (oublier la mauvaise

éducation et accepter celle de l'esprit fils de Dieu) et vivre par l'esprit fils de

Dieu.

 

« Quand il y a désastre un endroit, c'est que la majorité des personnes qui vivre

dans ce pays sont habitées par le mal. 

Le mal, c'est toutes les mauvaises pensées, toutes les mauvaises paroles et toutes

les mauvaises actions.

Le mal, c'est tout ce qui rend malade le corps humain et qui le détruit. 

 

Le mal, c'est colère, la haine, les vices, l'hypocrisie, le mensonge, l'orgueil, la

guerre, le meurtre, le mauvais caractère, le mauvais comportement, la mauvaise

personnalité etc...

 

Le mal c'est ce qui reste au plus profond de nous ! Nous disons que nous

pardonnons, mais c'est faux, il y a toujours dans l'homme, dans sa propre

conscience un tout petit rancune qui reste ».

 

 

Le mal, c'est la misère, la souffrance, le désespoir...

 

 

Le mal, c'est aussi ceux qui vivent dans le luxe sans penser aux pauvres ou pour

leur donner des miettes pour soulager leur conscience.

 

Personne n'a le droit de tuer ! Même un animal...

 

Nous devons respecter l'Ordre Universel Divin ! Le contraire, c'est le mal...

 

La vie, c'est le bien...

 

Le mal, c'est ceux qui dominent leurs semblables, ceux qui cherchent à acquérir

un pouvoir sur les autres...

 

 

L'esprit de la perfection nous habite, c'est le fils de Dieu en nous.

 

Il est notre chemin, notre vérité, notre lumière, notre vie éternelle, notre jeunesse éternelle, notre perfection de la pensée, notre perfection de la parole, notre perfection de l'action... ! Trouvons en nous le royaume de Dieu , qui est l'esprit de la perfection, qui est l'esprit fils de Dieu qui fait de nous des enfants de Dieu.

 

Saurons-nous un jour être capable de devenir aussi parfait que notre seigneur Jésus l'a été quand il a vécu sur la terre, aussi parfait que le père qui est dans le Ciel des Cieux ?

 

 

 

 

 

 

 

sitemap_123siteweb_83449254042.xml

Référence éditeur : pub-3392407871308073

 numéro client : 4646377096

code : 7590569346

 

 

 

ID de suivi: UA-31213656-1