17. mars, 2018

suite La vérité, la droiture et le bien ! La lumière et la vie.

2091- Suite Blog 7 : jésus : La vérité, la droiture et le bien ! La lumière et la vie.

 

Les prières :

 

2092-Je suis une source de l’amour véritable :

 

Je suis une source de l’amour véritable et un canal de l’amour véritable ! Je suis la vie.

 

Dieu mon père ta substance guérissant m’a guéri et m’a aussi régénéré ! Je suis la vie.

 

Je suis pur Esprit et pure énergie et aussi pur mental ! Eternel et infiniment parfait ! Je suis la vie.

 

Je suis un esprit de la perfection et une énergie de la perfection, et je suis aussi un mental de la perfection ! Je suis la vie.

 

Je suis la perfection de la pensée, la perfection de la parole et la perfection de l’action ! Je suis la vie.

 

Je suis un homme entièrement parfait et parfaitement spiritualisé ! Je suis la vie.

Je suis une belle âme, ton enfant qui est à toi et qui t’appartient ! Je suis à toi la vie ! Je suis la vie. 

 

La grande révélation m’a fait tout comprendre et m’a fait aussi tout connaître ! Je suis la vie.

 

Les peurs, les doutes, les craintes, les mauvaises pensées, les mauvaises tentations, les mauvaises pulsions, les mauvais désirs, les mensonges, les hypocrisies, les tourments, les ignorances, les faiblesses, les maladies, les souffrances, les pauvretés, la vieillesse, le mal, les ténèbres et la mort n’existent pas dans la pensée divine, dans la pensée ineffable, dans l’unité primordiale, dans l’énergie, dans l’esprit, dans le mental, dans le cœur et dans tout le corps tout entier et aussi en Moi ! Et surtout dans la vie en moi.

 

Ils ont disparues en moi, ainsi que dans l’esprit, dans l’énergie, dans le mental et dans tout le corps en entier ! Et dans la vie en moi.

 Et aussi les maladies, la vieillesse et la mort n’ont plus aucun pouvoir sur moi et ni sur l’esprit, ni sur l’énergie, ni sur le mental et ni sur tout le corps en entier !  Et surtout sur et dans la vie en moi.

 

Je t’aime et je t’adore en esprit et en vérité ! Dans toutes mes pensées, dans toutes mes paroles et dans toutes mes actions et aussi de tout mon corps en entier ! De tout mon amour ! Je suis une belle âme ! Je suis la vie.

Je te remercie Jésus Dieu mon père Eternel pour tout ton amour et de faire de moi ton enfant ! Je suis une belle âme. Je suis la vie.

 

2093- L’esprit de la perfection de la vie :

 

L’esprit de la perfection de la vie m’habite !

Habite aussi dans l’esprit, dans le mental et dans tout le corps humain et spirituel en entier.

L’esprit de la perfection de la vie m’a donné :

-Un esprit de la perfection.

-Un mental de la perfection.

-Et un corps humain et spirituel de la perfection.

 

JE suis un homme entièrement parfait et qui est aussi parfaitement spiritualisé.

Je suis une belle âme :

Je suis la perfection de la pensée.

JE suis la perfection de la parole.

Je suis aussi la perfection de l’action.

 

Je suis l’enfant de la perfection de la vie ! De Jésus mon père éternel, mon Créateur et mon Dieu !

Je suis à lui et je lui appartiens.

Il a tout mis en moi et il m’a aussi tout donné.

Je l’aime et je l’adore en esprit et en vérité ! Dans toutes mes pensées ; dans toutes mes paroles et dans toutes mes actions.

Je te remercie jésus mon père bien-aimé ma source, ma vie.

 

 

2094- Ésaïe 41 :

 

…9 Toi, que j'ai pris aux extrémités de la terre, Et que j'ai appelé d'une contrée lointaine, A qui j'ai dit : Tu es mon enfant, Je t'ai choisi, tu es mon élu, tu es à moi et tu m'appartiens, j'ai tout mis en toi et je t'ai tout donné, et je ne te rejette point ! 10 Ne crains rien, car je suis avec toi ; Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu; Je te fortifie, je viens à ton secours, Je te soutiens de ma droite triomphante. 11 Voici, ils seront confondus, ils seront couverts de honte, Tous ceux qui sont irrités contre toi; Ils seront réduits à rien, ils périront, Ceux qui disputent contre toi ! Je ferai tout ce que tu voudras ! Quand tu auras la grande révélation, tu comprendras toutes choses, tes peurs, tes doutes et tes craintes disparaîtront et la mort n'a aucun pouvoir sur toi. C'est moi même qui viendra te chercher quand tu seras prêt.

« Manifeste-toi père éternel notre créateur ! Viens voir tes enfants qui ont besoin de toi, ne les abandonne pas ».

 

Exemples de prière :

 

-Notre Père

Qui es aux Cieux

Que Ton Nom soit sanctifié

Que Ton Règne vienne

Que Ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel

Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour

Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux

qui nous ont offensés

Et ne nous laisse pas entrer en tentation

Mais délivre-nous du mal

Car c'est à Toi qu'appartiennent : le Règne, la Puissance et la Gloire

Pour les siècles des siècles

Amen!

 

 

« Psaume 90 Celui qui demeure ferme... Tous les jours.

Psaume118 Bienheureux ceux qui sont... Une fois par semaine.

Psaume 142 Seigneur exaucez ma prière...Tous les jours.

Prier et veiller. »

Prions pour nous,

Prions pour l'esprit,

et prions aussi pour le mental.

Et veillons. 

 

 

Les commandements de vie de la vie, de Dieu :

-1. J’adorerai Dieu seul, je l'aimerai plus

que tout et je respecterai le nom du Seigneur.

2. J’aimerai mon prochain, comme moi-même.

3. Je ne jurerai pas.

4. Je sanctifierai le jour du Seigneur.

5. J’honorerai mon père et ma mère.

6. Je ne tuerai pas.

7. Je ne commettrai pas de luxure, de débauche et je n'aurai pas de désir impur volontaire.

8. Je ne volerai pas.

9. Je ne mentirai pas et je ne porterai pas de faux témoignage.

10. Je ne commettrai pas d'adultère et l'œuvre de la chair je ne voudrais qu'en mariage seulement.

11. Je ne désirerai pas injustement le bien des autres.

Car c'est à Toi qu'appartiennent : le Règne, la Puissance et la Gloire

 

 

 

Prière de repentance :

Si vous désirez accepter Jésus-Christ dans votre cœur et avoir la vie éternelle. Faites cette prière de repentance :

Père céleste, je reconnais que je suis pécheur,

Que ton Fils est mort sur la croix pour moi.

Je reconnais que tu l'as ressuscité des morts.

Jésus, entre dans mon cœur.

Soit mon Sauveur personnel.

Sois le maître de ma vie. Amen

Car Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. Jean 3:16

Repentir, c’est de ne plus péché.

Croire en jésus et en son nom, c’est de faire tout ce Que Dieu attend de nous. Faire sa volonté.

 

 

-Le sang de notre Seigneur qui a coulé doit nous rappeler sa souffrance, son calvaire pour tenir bon dans la vérité, dans la droiture et dans le bien. Le sang de notre seigneur jésus qui a coulé doit rappeler tout ce qu'il a pu supporter pour nous montrer comment vivre, comment nous sauvé, comment nous délivré du mal, des ténèbres, de l'emprise des vices, des mauvais pulsions, de la violence, de la guerre, des fléaux, etc... Par sa vie dans la vérité, dans la droiture et dans le bien ! Jésus a acquis la lumière ! Qui lui ont donné la vie éternelle. Le seigneur Jésus est devenu un homme parfaitement spiritualisé, une belle âme ! Le seigneur a tout accompli par sa vie humaine parmi nous. Le seigneur Jésus est le chemin, la vérité, la lumière et la vie éternelle. Ils ont cherché à le faire renier la vérité, renier lui-même, renier Dieu et c'est pour cela qu'ils l'ont tué. La vérité a battu le mal, la vérité a battu les ténèbres, la vérité a battu les mensonges et les hypocrites, etc...Il est ressuscité. Nous devons vivre dans la vérité, dans la droiture et dans le bien ! Si nous croyons à la parole de notre seigneur Jésus ! Si nous voulons être sauvés ! Si nous voulons avoir la grâce de Dieu.

 

Je suis jésus ! Je suis derrière ta porte ! Ouvre moi la porte de ton cœur, ouvre moi la porte de ton mental et ouvre moi la porte de ton esprit ! Ne me ferme pas ta porte ! Laisse-moi entrer pour y habiter.

 

 

2095-Jesus Divine Misericorde :

PRIÈRE DE LOUANGE ET NOTRE PÈRE

Béni sois-tu, Père très bon.

Ta patience envers les pécheurs est inlassable,

et ton amour, sans défaut.

Tu nous offres maintenant un temps favorable,

tu nous donnes maintenant des jours de salut.

BÉNI SOIS-TU, MAINTENANT ET TOUJOURS !

Béni sois-tu pour ton Fils bien-aimé, Jésus-Christ.

Fidèle jusqu'à la Croix,

élevé à ta droite dans la gloire,

il ne cesse d'accueillir le repentir avec bienveillance

et de pardonner les péchés.

BÉNI SOIS-TU, MAINTENANT ET TOUJOURS !

Béni sois-tu pour ton Esprit Saint.

Amour qui éloigne la crainte,

il nous pousse aujourd'hui au désert pour nous parler au cœur,

il nous fortifie dans la tentation et nous donne la vie nouvelle.

BÉNI SOIS-TU, MAINTENANT ET TOUJOURS !

Unis dans ce même Esprit,

avec tous ceux qui prennent aujourd'hui le chemin de Pâques,

nous osons te dire : Notre Père...

 

 

2096- Jésus-Christ est Dieu :

 

Jean 1

1Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2Elle était au commencement avec Dieu.…

           

 

Jean 1:14

Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.

 

 

Jean 8:58

Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je suis…

 

 

Jn 14:6 Jésus lui dit: (Je suis) le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.

 

 

Ex 3:14 Dieu dit à Moïse: (Je suis) celui qui est. Et il ajouta: C'est ainsi que tu répondras aux enfants d'Israël: Celui qui s'appelle (je suis) m'a envoyé vers vous.

 

 

Ap 21:6 (Je suis) l'alpha et l'oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif je donnerai de la source de l'eau de la vie, gratuitement.

 

 

Jean 8 : 32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.

 

 

Jean 10

…29Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. 30Moi et le Père nous sommes un.

 

 

Jean 14

…8Philippe lui dit: Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. 9Jésus lui dit: Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu, Philippe! Celui qui m'a vu a vu le Père; comment dis-tu: Montre-nous le Père? 10Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi, c'est lui qui fait les œuvres.

11Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi ;

 

 

Jean 8

…57Les Juifs lui dirent: Tu n'as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham! 58Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu'Abraham fût, je suis. 59Là-dessus, ils prirent des pierres pour les jeter contre lui; mais Jésus se cacha, et il sortit du temple.

 

 

Jésus dans la synagogue de Nazareth (Luc 4.16-30)

16 Il se rendit à Nazareth, où il avait été élevé, et, selon sa coutume, il entra dans la synagogue le jour du sabbat. Il se leva pour faire la lecture,

17 et on lui remit le livre du prophète Esaïe. L’ayant déroulé, il trouva l’endroit où il était écrit:

18 L’Esprit du Seigneur est sur moi,

Parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres;

[Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé,]

19 Pour proclamer aux captifs la délivrance,

Et aux aveugles le recouvrement de la vue,

Pour renvoyer libres les opprimés,

Pour publier une année de grâce du Seigneur.

20 Ensuite, il roula le livre, le remit au serviteur, et s’assit. Tous ceux qui se trouvaient dans la synagogue avaient les regards fixés sur lui.

21 Alors il commença à leur dire: Aujourd’hui cette parole de l’Ecriture, que vous venez d’entendre, est accomplie.

22 Et tous lui rendaient témoignage; ils étaient étonnés des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche, et ils disaient: N’est-ce pas le fils de Joseph?

23 Jésus leur dit: Sans doute vous m’appliquerez ce proverbe: Médecin, guéris-toi toi-même; et vous me direz: Fais ici, dans ta patrie, tout ce que nous avons appris que tu as fait à Capernaüm.

24 Mais, ajouta-t-il, je vous le dis en vérité, aucun prophète n’est bien reçu dans sa patrie.

25 Je vous le dis en vérité: il y avait plusieurs veuves en Israël du temps d’Elie, lorsque le ciel fut fermé trois ans et six mois et qu’il y eut une grande famine sur toute la terre;

26 et cependant Elie ne fut envoyé vers aucune d’elles, si ce n’est vers une femme veuve, à Sarepta, dans le pays de Sidon.

27 Il y avait aussi plusieurs lépreux en Israël du temps d’Elisée, le prophète; et cependant aucun d’eux ne fut purifié, si ce n’est Naaman le Syrien.

28 Ils furent tous remplis de colère dans la synagogue, lorsqu’ils entendirent ces choses.

 29 Et s’étant levés, ils le chassèrent de la ville, et le menèrent jusqu’au sommet de la montagne sur laquelle leur ville était bâtie, afin de le précipiter en bas.

30 Mais Jésus, passant au milieu d’eux, s’en alla.

 

2097-Je glorifie tout ce qui est bien :

 

Je glorifie tout ce qui est bien,

En pensées, en paroles, en actions,

Dans le passée, le présent et l’avenir.

 

Je consacre ma vie à tout ce qui est pur et parfait.

 

O Maitresse-Pensée, Être bienheureux et véritable !

J’aspire avec ardeur à penser, à parler et à agir de mon mieux en toute occasion.

Je veux sauvegarder mon esprit, mon mental, mon corps humain, mon corps spirituel, ma vie et mener toutes choses à perfection.

 

Esprit Suprême !

Toi qui imprègnes toutes les sphères de la Terre et des Cieux, en vertu de ton amour pour moi ton enfant, veuille m’accorder :

-          Des champs splendides, fertiles et féconds.

-          Oui, accorde-moi la bonne volonté pour que je puisse toujours accomplir que des bonnes actions.

-          Oui, accorde-moi ta bénédiction pour que je puisse vivre dans la vérité, dans la droiture et dans le bien.

-          Oui accorde-moi ton soutien, ta protection, ta paix, ton harmonie, ton amour.

-          Oui accorde-moi la patience, le courage, la force et la puissance.

-          Oui accorde-moi l’intelligence, la sagesse et le discernement.

-          Oui accorde-moi la vérité, la lumière, la vie éternelle, la jeunesse éternelle et la perfection.

-          Oui comble ton enfant de tes bénédictions et protège-moi ton enfant.

-          Oui aide-moi ton enfant à s’élever, à marcher et à vivre dans le bon chemin.

-          Je t’aime, je t’adore, je veux TOI mon père, mon créateur, mon  protecteur, mon Dieu ! Le TOUT-PUISSANT, MA SOURCE, MA VIE.

 

 

2098- Je suis la vie :

Ma source ! Mon père, ma mère.

Je te demande pardon !

Le mal m’habite !

Je me repens !

Sauve-moi !

Sauve aussi l’esprit et le mental !

Je veux être une belle âme ! Un homme entièrement parfait et parfaitement spiritualisé ! Ton enfant.

Je veux te voir jésus mon père, mon créateur et mon Dieu ! La vie.

 

Je suis la vie ! Je suis une source de la vie.

Je suis la vie ! Je suis aussi des canaux de la vie.

Je suis la vie ! Je suis rempli de la vie.

Je suis la vie ! Je suis pur esprit.

Je suis la vie ! Je suis pure énergie ;

Je suis la vie ! Je suis pur mental.

Je suis la vie ! Je suis un pur corps humain.

Je suis la vie ! Je suis un pur corps spirituel.

Je suis la vie ! Je suis un homme entièrement parfait et parfaitement spiritualisé.

Je suis la vie ! Je suis éternel et infiniment parfait.

Je suis la vie ! Je suis une belle âme.

Je suis la vie ! Je suis un être entièrement parfait en TOUT.

Je suis la vie ! Je suis omniprésent (je suis partout), je suis omnipotent (je suis tout puissant) et je suis omniscient (je sais tout).

Je suis la vie ! Je suis la perfection.

Je suis la vie ! Et Je suis aussi  la perfection de la pensée, je suis la perfection de la parole et je suis la perfection de l’action.

 

 

2099- Je suis un pur esprit :

 

Je suis un pur esprit ! Je suis un esprit parfait

Je suis une pure énergie ! Je suis une énergie parfaite.

Je suis un pur mental ! Je suis un mental parfait.

Je suis un pur corps humain ! Je suis un corps humain entièrement parfait.

Je suis un pur corps spirituel ! Je suis un corps spirituel entièrement parfait.

Je suis un homme entièrement parfait et parfaitement spiritualisé !

Je suis une belle âme !

Je suis éternel et infiniment parfait !

Je suis la perfection de la pensée !

Je suis la perfection de la parole !

Et je suis la perfection de l’action !

Je suis l’enfant de la vérité, de la lumière, de la vie éternelle, de la perfection, du Créateur de tout l’univers infini, de Dieu, de Jésus mon père éternel !

Il m’aime et il prend soin de moi et de tout mon être !

Je suis son enfant, je suis à lui et je lui appartiens !

Il a tout mis en moi et il m’a aussi tout donné.

Je lui remercie pour tout son amour pour moi son enfant.

 

 

2100- Esprit de la perfection en moi :

 

Oh esprit de la vérité, de la lumière, de la vie éternelle, de la jeunesse éternelle, de la perfection ! Ma majesté, mon père, ma mère, ma source.

Qui habite en moi et qui habite aussi dans l’esprit, dans l’énergie et dans le mental et aussi dans tout le corps en entier.

Je t’aime et je t’adore en esprit et en vérité ! Dans toutes mes pensées, dans toutes mes paroles et dans toutes mes actions.

Je suis ton enfant, je suis à toi et je t’appartiens !

Tu as tout mis en moi et tu m’as aussi tout donné.

Je suis un homme entièrement parfait et parfaitement spiritualisé.

Je suis la perfection de la pensée, la perfection de la parole et la perfection de l’action.

Je suis une belle âme.

Je te remercie Jésus mon père éternel pour ton amour.

 

2101-LA VIE :

Je veux naître de nouveau.

Pour devenir  une belle âme !

Un homme entièrement parfait et qui est aussi parfaitement spiritualisé :

 -Avec un esprit parfait,

-Un mental parfait

-et aussi un corps humain parfait et un corps spirituel parfait.

Jésus mon père éternel et mon créateur !

Je suis ton enfant !

Je suis à toi et je t’appartiens,

Tu as tout mis en moi,

Et tu m’as aussi tout donné.

La grande Révélation m’as fait tout comprendre et tout connaître :

-Mes peurs, mes craintes, mes doutes, le mal, les ténèbres, les faiblesses, l’ignorance, les maladies, la vieillesse ont disparus en moi et aussi dans l’esprit, dans le mental et dans tout le corps en entier et la mort n’a plus aucun pouvoir sur moi et ni sur l’esprit,  ni sur le mental et ni sur tout le corps en entier.

L’esprit, le mental et le corps tout entier sont la perfection de la pensée, la perfection de  la parole et la perfection de l’action.

MERCI Jésus DIEU mon père.

 

2102- La vie est ma source, mon père, ma mère ! Ma vie.

L’esprit de la vie éternelle, de la perfection est en moi :

-Dans l’esprit,

-Dans l’énergie,

-Dans le cerveau ! Le mental,

-Et dans tout le  corps humain et spirituel en entier.

 

La vie est pur esprit et pure énergie ! Eternelle et infiniment parfaite.

La vie m’a guérit et la vie m’a aussi régénérée.

La vie est : - La pureté,

                    -La vérité,

                    - La bonté,

                    -La beauté,

                    - La sagesse,

                    - L’intelligence,

                    -Le discernement,

                    -Le courage,

                    -La force,

                    -La toute puissance,

                    -La lumière,

                    -La vie éternelle,

                    -La jeunesse éternelle,

                    -La perfection !

 

La vie est omnipotente, omniprésente et omnisciente !

En moi, dans l’esprit, dans l‘énergie, dans le mental et dans tout le corps humain et spirituel ! Je suis la vie.

 

L’esprit tout puissant de la vie a fait de moi :

-Un homme entièrement parfait et parfaitement spiritualisé !

Je suis une belle âme !

Je suis la perfection de la pensée, la perfection de la parole et la perfection de l’action.

 

Je suis la vie ! Ma source, mon père et ma mère est la vie.

 

L’esprit de la vie éternelle, de la perfection est en moi :

-Dans l’esprit,

-Dans l’énergie,

-Dans le cerveau ! Le mental,

-Et dans tout le  corps humain et spirituel en entier.

 

  L’esprit tout puissant de la vie a fait de moi :

-Un homme entièrement parfait et parfaitement spiritualisé !

-Une belle âme !

-La perfection de la pensée, la perfection de la parole et la perfection de l’action.      

 

 

2103-L’esprit de la perfection et son énergie fortifiante, vitalisante, vivifiante, guérissante, régénératrice, créatrice et aussi la toute-puissance de la vie m’habitent.

Habitent aussi dans l’esprit, dans le mental et dans tout le corps en entier.

 

2104-

 L’esprit de la perfection et son énergie :

-fortifiante,

-vitalisante,

-vivifiante,

-guérissante,

-régénératrice,

-créatrice,

-et aussi la toute-puissance de la vie m’habitent.

Habitent aussi dans l’esprit, dans le mental et dans tout le corps en entier.

 

 

2105-Le monde :

 Le système économique, sociologie, religieuse, politique, familiale, mondiale... Tous sont faux et conduisent, à des guerres, à des famines, à des abominations, à la destruction de la cellule familiale qui est l'équilibre de la vie humaine, violences, crimes, meurtres, viols, maladies, destructions volontaires de la nature, surtout des forêts, de l'eau, loi accordant le meurtre de la vie par l'IVG (beaucoup d'abus et croient que c'est un droit), tout est fait pour que le monde soit en permanence dans l'insécurité, c'est pour cela que les migrations ont été créés et sont encouragées, pour déstabiliser les nations qui n'ont pas de problèmes de civilisations et d'équité sociale.

La misère, la souffrance et l'insécurité sont maintenues dans les pays pauvres et sont aussi maintenues dans les pays développés mais cachées aux yeux du monde qui font semblant de ne rien voir.

Pendant que les puissants aident les autres pays pauvres mais leurs pauvres se battent continuellement pour vivre tous les jours ! maladies, sécurité sociale, petits revenus, éducations, eau, électricité, logements, EDF, cantines, transports, insécurité, etc..

 

Il faut aider les pays qui ont besoin mais il faut établir un vrai système d'aide en mettant une paix obligatoire sur toute la terre. Chaque pays doit respecter les autres pays et sont surveiller par une organisation internationale qui comprend tous les pays de la terre !

Chaque pays doit respecter les droits et les devoirs de la vie ! En vivant dans l’amour, dans l’harmonie et dans la paix ! Dans la vérité, dans la droiture et dans le bien.

 

 

2106-Le sermon de la montagne :

 

Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux !

Heureux les affligés, car ils seront consolés !

Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre !

Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés !

 Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde !

Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu !

Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu !

Heureux ceux qui sont persécutés à cause de la justice, car le royaume des cieux est à eux !

Heureux serez-vous lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi. Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux ; car c’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous.

 

JESUS ET LA LOI :

Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. Car, je vous le dis en vérité, tant que la terre et le ciel ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé. Celui donc qui supprimera l’un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux autres à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais celui qui les observera et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux ».

LES COMMANDEMENTS DE DIEU.

 

1. J’adorerai Dieu seul, je l'aimerai plus

que tout et je respecterai le nom du Seigneur.

2. J’aimerai mon prochain, comme moi-même.

3. Je ne jurerai pas.

4. Je sanctifierai le jour du Seigneur.

5. J’honorerai mon père et ma mère.

6. Je ne tuerai pas.

7. Je ne commettrai pas de luxure, de débauche et je n'aurai pas de désir impur volontaire.

8. Je ne volerai pas.

9. Je ne mentirai pas et je ne porterai pas de faux témoignage.

10. Je ne commettrai pas d'adultère et l'œuvre de la chair je ne voudrai qu'en mariage seulement.

11. Je ne désirerai pas injustement le bien des autres

 

 

 

Priorité de l’attachement à jésus :

Dans quelque ville ou village que vous entriez, informez-vous s'il s'y trouve quelque homme digne de vous recevoir; et demeurez chez lui jusqu'à ce que vous partiez.

En entrant dans la maison, saluez-la;

et, si la maison en est digne, que votre paix vienne sur elle; mais si elle n'en est pas digne, que votre paix retourne à vous.

Lorsqu'on ne vous recevra pas et qu'on n'écoutera pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville et secouez la poussière de vos pieds.

Je vous le dis en vérité : au jour du jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité moins rigoureusement que cette ville-là.

Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes.

Mettez-vous en garde contre les hommes; car ils vous livreront aux tribunaux, et ils vous battront de verges dans leurs synagogues;

vous serez menés, à cause de moi, devant des gouverneurs et devant des rois, pour servir de témoignage à eux et aux païens.

Mais, quand on vous livrera, ne vous inquiétez ni de la manière dont vous parlerez ni de ce que vous direz : ce que vous aurez à dire vous sera donné à l'heure même;

car ce n'est pas vous qui parlerez, c'est l'Esprit de votre Père qui parlera en vous.

Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant; les enfants se soulèveront contre leurs parents, et les feront mourir.

Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom; mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé.

Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre. Je vous le dis en vérité, vous n'aurez pas achevé de parcourir les villes d'Israël que le Fils de l'homme sera venu.

Le disciple n'est pas plus que le maître, ni le serviteur plus que son seigneur. 25 Il suffit au disciple d'être traité comme son maître, et au serviteur comme son seigneur. S'ils ont appelé le maître de la maison Belzébul, à combien plus forte raison appelleront-ils ainsi les gens de sa maison !

Ne les craignez donc point; car il n'y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu.

Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en plein jour; et ce qui vous est dit à l'oreille, prêchez-le sur les toits.

Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne.

Ne vend-on pas deux passereaux pour un sou ? Cependant, il n'en tombe pas un à terre sans la volonté de votre Père.

Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés.

Ne craignez donc point : vous valez plus que beaucoup de passereaux.

C'est pourquoi, quiconque me confessera devant les hommes, je le confesserai aussi devant mon Père qui est dans les cieux;

mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant mon Père qui est dans les cieux.

Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée.

Car je suis venu mettre la division entre l'homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère;

et l'homme aura pour ennemis les gens de sa maison.

Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi;

celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n'est pas digne de moi.

Celui qui conservera sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera.

Celui qui vous reçoit me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m'a envoyé.

Celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui reçoit un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste.

Et quiconque donnera seulement un verre d'eau froide à l'un de ces petits parce qu'il est mon disciple, je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense.

 

 

 

2107-- LES COMMANDEMENTS ET LES CONSEILS POUR TROUVER DIEU.

PSAUME 90 , 142 et 118.

1.        Tu adoreras Dieu seul, tu l'aimeras plus que tout et tu respecteras le nom du Seigneur.

2.        Tu aimeras ton prochain, comme toi-même.

3.        Tu ne jureras pas.

4.        Tu sanctifieras le jour du Seigneur.

5.        Tu honoreras ton père et ta mère.

6.        Tu ne tueras pas.

7.        Tu ne commettras pas de luxure, de débauche et tu n'auras pas de désir impur volontaire.

8.        Tu ne voleras pas.

9.        Tu ne mentiras pas et tu ne porteras pas de faux témoignage.

10.      Tu ne commettras pas d'adultère et l'œuvre de la chair tu ne voudras qu'en mariage seulement.

11.      Tu ne désireras pas injustement le bien des autres.

 

 

 

Conseil :

Dompte ton corps, et tu sauras le maîtriser en tout temps.

  Tu ne mangeras pas trop de chair, si tu veux vivre librement.

 

 

 PSAUME 90

 

           Qui est sous la garde de Dieu est à

l'abri de tout péril.

 

Celui qui demeure ferme avec l'assistance du très haut, se reposera sûrement dans la protection du Dieu du ciel.

 

  Il dira au Seigneur :

•          Vous être mon défenseur et mon refuge ;

•          il est mon Dieu, en lui  je mettrai tout mon espoir.

 

Car c'est lui qui m'a délivré du piège des chasseurs et de la parole pernicieuse.

Il te couvrira de ses épaules, et sous ses ailes tu découvriras l'espérance.

 

Sa vérité t'entourera comme d'un bouclier ; tu n'auras rien à craindre des épouvantes nocturnes.

 

Ni de la flèche qui vole dans le jour,

ni des entreprises de celui qui rampe dans les ténèbres,

ni des attaques des démons diurnes ou nocturnes.

 

Mille tomberont à ta gauche, et dix mille à ta droite : pas un  seul n'approchera de toi.

 

Et même tu pourras considérer et voir de tes yeux le châtiment du pécheur.

Parce que tu as dit :

•          Seigneur, vous êtes mon seul espoir.

•          C'est dans le Très-Haut que tu as placé ton refuge.

 

Le mal ne pourra t'atteindre, et nul fléau n'envahira ta demeure.

 

Car pour toi il a ordonné à ses anges qu'ils te gardent dans toutes tes voies.

Ils te porteront dans leurs mains, de peur que tu ne heurtes tes pieds contre la pierre.

 

Tu marcheras sur l'aspic et le basilic, et du talon tu frapperas le lion et le dragon.

 

Car quiconque espère en moi, je le délivrerai ;

 je suis avec lui dans l'affliction : je l'en arracherai et je le glorifierai.

 

Je le comblerai de longs jours, et je lui monterai mon salut.

 

 

 PSAUME 90

 

           Qui est sous la garde de Dieu est à

l'abri de tout péril.

 

Je demeure ferme avec l'assistance du très haut, je me repose sûrement dans la protection du Dieu du ciel.

 

  Je dis au Seigneur :

•          Vous êtes mon défenseur et mon refuge ;

•          vous êtes mon Dieu, en vous  je mets tout mon espoir.

 

Car c'est vous qui m'a délivré du piège des chasseurs et de la parole pernicieuse.

Vous me couvrez de vos épaules, et sous vos ailes je découvre l'espérance.

 

Votre vérité m'entoure comme d'un bouclier ; je n'ai rien à craindre des épouvantes nocturnes.

 

Ni de la flèche qui vole dans le jour,

ni des entreprises de celui qui rampe dans les ténèbres,

ni des attaques des démons diurnes ou nocturnes.

 

Mille tombent à ma gauche, et dix mille à ma droite : pas un  seul n'approche de moi.

Et même je peux considérer et voir de mes yeux le châtiment du pécheur.

Parce que j'ai dit :

•          Seigneur, vous êtes mon seul espoir.

•          C'est dans le Très-Haut que j'ai placé mon refuge.

 

Le mal ne peut pas m'atteindre, et nul fléau n'envahira ma demeure, mon corps.

 

Car pour moi vous avez ordonné à vos anges qu'ils me gardent dans toutes mes voies.

Ils me portent dans leurs mains, de peur que je ne heurte mes pieds contre la pierre.

 

Je marche sur l'aspic et le basilic, et du talon je frappe le lion et le dragon.

 

Car quiconque espère en moi, dit le Seigneur, je le délivre;

 je suis avec lui dans l'affliction : je l'en arrache et je le glorifie.

Je le comble de longs jours, je lui monte et je lui donne mon salut éternel.

 

 

 

PSAUME 142

 

Que Dieu ne considère pas sa justice, mais nos misères et les persécutions qui nous accablent.

 

Seigneur, exaucez ma prière ; prêtez l'oreille à mes supplications selon la vérité de vos promesses : exaucez-moi selon votre justice.

 

Et n'entrez point en jugement avec votre enfant ; parce que nul être vivant ne sera trouvé juste devant vous.

 

L'ennemi me poursuit pour m'ôter la vie ; déjà il m'a renversé contre terre.

 

IL m'a plongé dans les ténèbres obscures, et mon esprit est dans la détresse, mon cœur est tout troublé au dedans de moi.

 

Je me suis souvenu de temps anciens, j'ai médité toutes vos merveilles ;  oui je médite les œuvres de vos mains.

 

Vers vous je tends mes bras ; mon âme vers vous est comme une terre sans eau.

 

Hâtez-vous de m'exaucer, Seigneur ; mon âme est défaillante.

 

Ne détournez pas de moi votre visage, ou je deviendrai semblable à ceux qui descendent au tombeau.

 

Faites-moi entendre, dès le matin, votre miséricorde ; parce qu'en vous j'ai mis mon seul espoir.

 

Faites-moi connaître la voie dans laquelle je dois marcher ; parce que je tiens mon âme élevée vers vous.

 

Arrachez-moi, Seigneur, à mes ennemis ; en vous seul j'ai recours ; enseignez-moi à faire votre volonté, car vous êtes mon Dieu.

 

Que votre esprit plein de bonté me conduise en chemin droit ; pour la gloire de votre nom, Seigneur, faites-moi vivre selon les règles de votre justice.

 

Tirez mon âme de l'affliction ; et dans votre miséricorde disperser mes ennemis.

 

Et perdez tous ceux qui persécutent mon âme, parce que je suis moi, Jacki, votre enfant.

 

  PSAUME 118

 

Aimons et observons la loi, la Parole et les préceptes

 du Seigneur.

 

Aleph

 

Bienheureux ceux qui sont sans tache dans la voie, qui marchent dans la loi du Seigneur.

Bienheureux ceux qui étudient ses témoignages ; ils le recherchent de tout leur cœur.

Car ceux qui opèrent l'iniquité n'ont pas marché dans ses voies.

Vous avez ordonné que vos commandements soient gardés très exactement.

Plût à Dieu que toutes mes voies soient dirigées pour garder vos justifications.

Alors je ne serai point confondu, quand je fixerai mes yeux sur vos commandements.

Je vous louerai dans la droiture de mon cœur, parce que j'ai appris les jugements de votre justice.

Je garderai vos justifications : ne m'abonnez pas entièrement.

 

Beth

 

Comment un jeune homme corrigera-t-il sa voie ? En gardant vos paroles.

Je vous ai recherché de tout mon cœur, ne me repoussez pas de vos commandements.

C'est dans mon cœur que j'ai caché vos paroles, afin que je ne pèche point contre vous.

Vous êtes béni, Seigneur, enseignez-moi vos justifications.

J'ai prononcé de mes lèvres tous les jugements de votre bouche.

Dans la voie de vos témoignages, je me suis plu comme dans toutes les richesse.

Je m'exercerai dans vos commandements, et je considérai vos voies.

Je méditerai sur vos justifications, je n'oublierai pas vos paroles.

 

Gimel

 

Donnez son salaire à votre enfant, rendez-moi la vie et je garderai vos paroles.

Dévoilez mes yeux et je considérerai les merveilles de votre loi.

Moi je suis étranger sur la terre ; ne me cachez point vos commandements

Mon âme a désiré ardemment vos justifications, en tout temps.

Vous avez réprimandé des superbes, maudits ceux qui s'écartent de vos commandements.

Otez de moi l'opprobre et le mépris, parce que j'ai recherché vos témoignages.

Car des puissants se sont assis, et contre moi ils parlaient ; mais votre enfant s'exerçait sur vos justices.

Car vos témoignages sont ma méditation ; et mon conseil, vos justifications.

 

 

Daleth

 

Mon âme s'est collée à la terre ; vivifiez-moi selon votre parole.

Je vous ai dénoncé mes voies, et vous m'avez exaucé ; enseignez-moi vos justifications.

Instruisez-moi de la voie de vos commandements, et je m'exercerai dans vos merveilles.

Mon âme s'est assoupie d'ennui ; fortifiez-moi par vos paroles.

Écartez de moi la voie de l'iniquité, et en vertu de votre loi, ayez pitié de moi.

J'ai choisi la voie de la vérité ; je n'ai pas oublié vos jugements.

Je me suis attaché à vos témoignages, Seigneur, ne me confondez point.

J'ai couru dans la voie de vos commandements, lorsque vous avez dilaté mon cœur.

 

He

 

Imposez-moi une loi, Seigneur, la voie de vos justifications, et je la rechercherai toujours.

Donnez-moi l'intelligence, et j'étudierai votre loi, et je la garderai dans tout mon cœur.

Conduisez-moi dans le sentier de vos commandements, parce que c'est ce que j'ai  voulu.

Inclinez mon cœur vers vos témoignages, et non vers l'avarice.

Détournez mes yeux, afin qu'ils ne voient pas la vanité : faites-moi vivre dans vos sentiers.

Établissez votre parole dans votre enfant, par votre crainte.

Détruisez mon opprobre que j'ai appréhendé ; vos jugements sont doux.

Voilà que j'ai désiré avec vos commandements : par justice, vivifie-moi.

 

Vau

 

Et vienne sur moi votre miséricorde, Seigneur, et votre salut selon votre parole.

Et je répondrai à ceux qui m’outragent un mot ; c'est ce que j'ai espéré dans vos jugements.

Et n'ôtez-pas entièrement de ma bouche la parole de vérité, parce qu'en vos jugements j'ai beaucoup espéré.

Et je garderai votre loi toujours, dans les siècles et dans les siècles des siècles.

Je marcherai au large, parce que j'ai recherché vos commandements.

Et parlais de vos témoignages en présence des puissants, et je n'étais pas confondu.

Et je méditais sur vos commandements que j'ai toujours aimés.

Et j'ai levé mes mains vers vos commandements que j'ai toujours aimés, et je m'exerçais dans vos justifications.

 

 

Zain

 

Souvenez-vous de votre parole à votre enfant, par laquelle vous m'avez donné de l'espérance.

Ce qui m'a consolidé dans mon humiliation, c'est que votre parole m'a donné la vie.

Des superbes agissaient avec une extrême iniquité, mais de votre loi je ne me suis pas écarté.

Je me suis souvenu, Seigneur, de vos jugements qui sont dès avant les siècles, et j'ai été consolé.

La défaillance s'est emparée de moi, à cause des pécheurs qui abandonnent votre loi.

L'objet de mes chants était vos justifications, dans le lieu de mon pèlerinage.

Je me suis souvenu durant la nuit, de votre nom, Seigneur, et j'ai gardé votre loi.

Cela m'est arrivé parce que j'ai recherché vos justifications.

 

Heth

 

Ma part, Seigneur, je l'ai dit, c'est de garder votre loi.

J'ai imploré votre face en tout mon cœur : ayez pitié de moi selon votre parole.

J'ai songé à mes voies, et j'ai tourné mes pieds vers vos témoignages.

Je suis prêt, et je ne suis pas troublé ; en sorte que je garderai vos commandements.

Les liens des pécheurs m'ont enveloppé ; mais je n'ai point oublié votre loi.

Au milieu de la nuit, je me levais pour vous louer sur les  jugements de votre justification.

Je suis aussi en société avec tous ceux qui vous craignent, et qui gardent vos commandements.

De votre miséricorde, Seigneur, la terre est pleine : Enseignez-moi vos justifications.

 

Teth

 

Vous avez usé de bonté envers votre enfant, ô Seigneur, selon votre parole.

Enseignez-moi la bonté et la discipline et la science, parce que j'ai cru à vos commandements.

Avant que je fusse humilié, j'ai péché ; c'est pour cela que j'ai gardé votre parole.

Vous êtes bon, vous, et dans votre bonté enseignez-moi vos justifications.

Elle s'est multipliée contre moi, l'iniquité des superbes ; mais en tout mon cœur j'étudierai vos commandements.

Leur cœur s'est coagulé comme du lait ; mais moi j'ai médité votre loi.

Il m'est bon que vous m’ayez humilié, afin de m'apprendre vos justifications.

La loi de votre bouche est bonne pour moi au-dessus des milliers d'or et d'argent.

 

 

Iod

 

Vos mains m'ont fait et m'ont formé ; donnez-moi l'intelligence, afin que j'apprenne vos commandements.

Ceux qui vous craignent me verront, et se réjouiront, parce qu'en vos paroles j'ai beaucoup espéré.

J'ai reconnu, Seigneur, que vos jugements sont équité et c'est dans votre vérité que vous m'avez humilié.

Qu'elle se montre, votre miséricorde, afin qu'elle me console, selon votre parole à votre enfant.

Vienne sur moi vos bonté, et je vivrai parce que votre loi est ma méditation.

Qu'ils soient confondus, les superbes, parce qu'injustement ils ont commis l'iniquité contre moi ; pour moi, je m'exercerai dans vos commandements.

Qu'ils se tournent vers moi ceux qui vous vous craignent et qui  connaisse vos témoignages.

Deviennent mon cœur sans tache dans vos justifications, afin que je ne sois pas confondu.

 

Caph

 

Mon âme a défailli dans l'attente de votre salut, et en votre parole j'ai beaucoup espéré.

Mes yeux ont défailli dans l'attente de votre parole, disant : quand me consolerez-vous ?

Parce que je suis devenu comme une outre dans la gelée : je n'ai pas oublié vos justifications.

Quel est le nombre de jours de votre enfant ?

Quand ferez-vous justice de ceux qui me persécutent ?

Des hommes iniques m'ont raconté des choses fabuleuses ; mais ce n'est pas comme votre loi.

Tous vos commandements sont vérité : iniquement ils m'ont persécuté, venez à mon aide.

Ils m'ont presque anéanti sur la terre ; mais moi je n'ai pas abandonné vos commandements.

Selon votre miséricorde, rendez-moi la vie, et je garderai les témoignages de votre bouche.

 

 

Lamed

 

Éternellement, Seigneur, votre parole demeure dans le ciel.

A toutes les générations passe votre vérité : vous avez fondé la terre et elle demeure stable.

Par votre ordre persévère le jour, parce toutes choses vous sont assujetties.

Si ce n'était que votre loi est m'a méditation, j'aurais peut-être péri dans mon humiliation.

Éternellement je n'oublierai pas vos justifications parce que c'est par elles-mêmes que m'avez rendu la vie.

C'est à vous que j'appartiens, sauvez-moi ; parce que j'ai recherché vos justifications.

Des pécheurs m'ont attendu afin de me perdre ; mais j'ai compris vos témoignages.

J'ai vu la fin de toute perfection : votre commandement est étendu infiniment.

 

Mem

 

Comme j'ai toujours aimé votre loi, Seigneur, tous les jours elle est ma méditation.

Vous m'avez rendu plus prudent que mes ennemis par votre commandement, parce qu'il est pour jamais avec moi.

J'ai été plus intelligent que tous ceux qui m’instruisaient, parce que vos témoignages sont ma méditation.

J'ai été plus intelligent que les vieillards, parce que j'ai recherché vos commandements.

De toutes mauvaises voies j'ai détourné mes pieds, afin que je garde votre parole.

De vos jugements je ne me suis point écarté, parce que c'est vous qui m'avez prescrit une loi.

Que vos paroles sont douces à ma gorge ! Plus douces que le miel à ma bouche.

Par vos commandements j'ai acquis de l'intelligence ; c'est pour cela que j'ai haï toute voie d'iniquité.

 

Nun

 

C'est une lampe à mes pieds que votre parole, et une lumière dans mes sentiers.

J'ai juré et j'ai résolu de garder les jugements de votre justice ;

j'ai été extrêmement humilié, Seigneur, rendez-moi la vie, selon votre parole.

Ayez pour agréable les hommages volontaires de ma bouche, Seigneur, et enseignez-moi vos jugements.

Mon âme est toujours en mes mains, et je n'ai pas oublié votre loi.

Des pécheurs m'ont tendu un piège, et je n'ai point erré loin de vos commandements.

C'est en héritage que j'ai acquis pour jamais vos témoignages, parce qu'ils sont l'exultation de mon cœur.

J'ai incliné mon cœur à accomplir pour jamais vos justifications, à cause de la récompense.

 

Samech

 

J'ai eu en haine les hommes iniques, et j'ai aimé votre loi.

Mon aide et mon soutien, c'est vous, et en votre parole j'ai beaucoup espéré.

Éloignez-vous de moi, méchants, et j'étudierai les commandements de mon Dieu.

Soutenez-moi selon votre parole, et je vivrai, et ne me confondez pas dans mon attente.

Aidez-moi, et je serai sauvé ; et je méditerai toujours sur vos justifications.

Vous avez méprisé tous ceux qui s'éloignent de vos jugements, parce que leur pensée est injuste.

J'ai regardé comme prévariquant tous les pécheurs de la terre ; c'est pourquoi j'ai aimé vos témoignages.

Transpercez mes chairs de votre crainte : à la vue de vos jugements j'ai craint.

 

Ain

 

J'ai fait jugement et justice ; ne me livrez pas à ceux qui me calomnient.

Protégez votre enfant pour le bien, que les superbes ne me calomnient point.

Mes yeux ont défailli dans l'attente de votre salut, dans l'attente de la parole de votre justice.

Agissez avec votre enfant, selon votre miséricorde, et enseignez-moi vos justifications.

Je suis votre enfant, moi, donnez-moi l'intelligence afin que je connaisse vos témoignages.

Il est temps d'agir, Seigneur, ils ont dissipé votre loi.

C'est pour cela que j'ai aimé votre loi au-dessus de l'or et de la topaze.

C'est pour cela que je me dirigeais vers tous vos commandements, et que j'ai eu toute voie inique en haine.

 

Phe

 

Admirables sont vos témoignages ; c'est pour cela que mon âme les a étudiés.

La manifestation de vos paroles illumine, elle donne l'intelligence aux petits.

J'ai ouvert ma bouche, et j'ai attiré l'air, parce que je désirais vos commandements.

Jetez un regard sur moi, et ayez pitié de moi, selon votre équité à l'égard de ceux qui aiment votre nom.

Dirigez mes pas selon votre parole, qu'aucune injustice ne me domine.

Délivrez-moi des calomnies des hommes, afin que je garde vos commandements.

Faites briller la lumière de votre face sur votre enfant, et enseignez-moi vos justifications.

Mes yeux ont fait couler des cours d'eaux, parce qu'ils ont violé votre loi.

 

 

 

Tsade

 

Vous êtes juste, Seigneur, et droit est votre jugement.

Vous avez établi la justice, vos témoignages et votre vérité, très solidement.

Mon zèle m'a fait sécher, parce que mes ennemis ont oublié vos paroles.

Votre parole a été très éprouvée par le feu, et votre enfant l'a aimée.

Je suis rejeté et méprisé, mais je n'ai pas oublié vos justifications.

Votre justice est justice éternellement, et votre loi vérité.

La tribulation et l'angoisse m'ont atteint, vos commandements c'est méditation.

Vos témoignages sont équité éternellement : donnez-moi l'intelligence et je vivrai.

 

Coph

 

J'ai crié en tout mon cœur, exaucez-moi, Seigneur, je rechercherai vos justifications.

J'ai crié vers vous, sauvez-moi, afin que je garde vos commandements.

Je me suis hâté de bonne heure, et j'ai crié parce qu'en vos paroles j'ai beaucoup espéré.

Mes yeux vous ont prévenu dès le point de jour, afin que je méditasse vos paroles.

Écoutez ma voix selon votre miséricorde, Seigneur, et selon votre jugement, donnez-moi la vie.

Ils se sont approchés de l'iniquité, ceux qui me persécutent, et ils se sont éloignés de votre loi.

Vous êtes proches, vous, Seigneur, et toutes vos voies sont vérité.

Dès le commencement j'ai reconnu, touchant vos témoignages, que vous les avez fondés pour l'éternité.

 

Res

 

Voyez mon humiliation, et délivrez-moi, parce que je n'ai pas oublié votre loi.

Jugez mon jugement, et rachetez-moi : à cause de votre parole, donnez-moi la vie.

Loin des pécheurs est le salut, parce qu'ils n'ont pas recherché vos justifications.

Vos miséricordes sont nombreuses, Seigneur ; selon votre jugement donnez-moi la vie.

Nombreux sont ceux qui me persécutent et qui me tourment ; mais je ne me suis point détourné de vos témoignages.

J'ai vu des prévaricants et j'ai séché, parce qu'ils n'ont pas gardé vos paroles.

Voyez que j'ai aimé vos commandements, Seigneur ; dans votre miséricorde, donnez-moi la vie.

Le principe de vos paroles est vérité : éternels sont tous les jugements de votre justice.

 

 

Sin

 

Des puissants m'ont persécuté gratuitement, et mon cœur a redouté vos paroles.

Pour moi je me réjouirai dans vos paroles, comme celui qui a trouvé de grandes dépouilles.

J'ai eu l'iniquité en haine et en abomination ; mais j'ai aimé votre loi.

Plusieurs fois le jour, je vous ai adressé une louange sur les jugements de votre justice.

Paix abondante pour ceux qui aiment votre loi ; il n'y a pas pour eux de scandale.

J'attendais votre salut, Seigneur, et j'ai aimé vos commandements.

Mon âme a gardé vos témoignages, et elle les a aimés ardemment.

J'ai observé vos commandements et vos témoignages, parce que toutes mes voies sont en votre présence.

 

Tau

 

 

Que ma supplication approche de votre présence : Seigneur, selon votre parole, donnez-moi l'intelligence.

Que ma demande pénètre en votre présence : selon votre parole, délivrez-moi.

Mes lèvres feront retentir un hymne, lorsque vous m'aurez enseigné vos justifications.

Ma langue publiera votre parole, parce que tous vos commandements sont équité.

Que votre main soit sur moi pour me sauver, parce que j'ai fait choix de vos commandements.

J'ai désiré votre salut, .Seigneur, et votre loi est ma méditation   .

Mon âme vivra, et elle vous louera, et vos jugements me viendront en aide : cherchez votre enfant, parce que je n'ai pas oublié vos commandements.

 

 

2108- Lui faites-vous confiance ?


“Celui qui lui fait confiance ne sera jamais déçu.” 1 Pierre 2. 6

Dans le mot confiance se trouvent les mots foi et assurance. Si vous croyez que Jésus vous a sauvé et que vous faites partie de la famille de Dieu, si vous êtes absolument sûr que Dieu a inscrit votre nom sur la paume de Ses mains (Esaïe 49. 16), alors cessez de vous faire du souci. Dieu ne vous abandonnera jamais. “Facile à dire !”

Lui faites-vous confiance ?
“Celui qui lui fait confiance ne sera jamais déçu.” 1 Pierre 2. 6

Dans le mot confiance se trouvent les mots foi et assurance. Si vous croyez que Jésus vous a sauvé et que vous faites partie de la famille de Dieu, si vous êtes absolument sûr que Dieu a inscrit votre nom sur la paume de Ses mains (Esaïe 49. 16), alors cessez de vous faire du souci. Dieu ne vous abandonnera jamais. “Facile à dire !” Remarquerez-vous peut-être. En Chine, lors de la révolte des Boxers, en 1900, 58 missionnaires et 21 enfants furent massacrés dans un seul centre missionnaire. Hudson Taylor, missionnaire britannique bien connu pour son engagement en Chine, affirma à ce moment : “Je ne peux plus lire, ni penser, ni même prier, mais je peux toujours avoir confiance.” Quand vous sentez tout s’écrouler autour de vous, quand les épreuves semblent trop lourdes, prenez la décision de Lui faire confiance, même si vos émotions vous font douter de tout. La confiance doit s’appuyer avant tout sur l’assurance que Dieu est toujours Dieu, et que rien de vos circonstances ne L’a pris au dépourvu. David s’est écrié : “Quand j’ai peur je mets ma confiance en Toi. Je loue Dieu pour la parole qu'Il a dite, je Lui fais confiance, je n'ai plus peur. Quel mal pourrait me faire un simple mortel ?” (Psaume 56.3-4). Qu’avons-nous pour étayer notre assurance en Dieu ? Ses promesses ! Confronté à une difficulté financière majeure, Hudson Taylor a affirmé : “Nous n’avons plus que 27 cents, plus toutes les promesses de Dieu”. D’aucuns ont passé beaucoup de temps à compter les promesses divines !

Il semblerait que la Bible en contient plus de trois mille ! Encore faut-il les connaître. De quelle promesse avez-vous besoin aujourd’hui ? Protection physique ? “Je me suis couché et j’ai dormi ; je me suis réveillé : le Seigneur est mon appui. Je ne crains pas ces gens si nombreux postés autour de moi...” (Psaume 3.5-6). Délivrance ? “Le Seigneur me délivrera encore de tout mal et me fera entrer sain et sauf dans Son Royaume céleste.” (2 Timothée 4.17). Soutien financier ? “Les puissants ne sont pas à l'abri de la disette et de la faim, mais ceux qui s'adressent au Seigneur ne manquent d'aucun bien” (Psaume 34.11). Et n’oubliez pas cette promesse : “Trouve ta joie dans le Seigneur, Il te donnera ce que ton cœur désire. Confie ta vie au Seigneur, aie confiance en Lui et Il agira” (Psaume 37. 3-4). Faites-Lui confiance malgré les circonstances, et vous ne le regretterez pas.

 

 

2109-Mon Dieu, mon Créateur et mon père !

 

Tu es la vérité, la lumière et la vie en moi, ainsi dans l’esprit et aussi dans le mental et dans tout le corps en entier.

 

Mon Dieu, mon Créateur et mon père !

Tu es la vérité, la lumière et la vie en moi, ainsi dans l’esprit et aussi dans le mental et dans tout le corps en entier.

 

Mon Dieu, mon Créateur et mon père !

Tu es la vérité, la lumière et la vie en moi, ainsi dans l’esprit et aussi dans le mental et dans tout le corps en entier.

 

Mon Dieu, mon Créateur et mon père !

Tu es la vérité, la lumière et la vie en moi, ainsi dans l’esprit et aussi dans le mental et dans tout le corps en entier.

 

Mon Dieu, mon Créateur et mon père !

Tu es la vérité, la lumière et la vie en moi, ainsi dans l’esprit et aussi dans le mental et dans tout le corps en entier.

 

Mon Dieu, mon Créateur et mon père !

Tu es la vérité, la lumière et la vie en moi, ainsi dans l’esprit et aussi dans le mental et dans tout le corps en entier.

 

 

2110-Notre Père :

 

Qui est aux Cieux !

Que Ton Nom soit sanctifié !

Que Ton Règne vienne !

Que Ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel !

Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour !

Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux

qui nous ont offensés !

Ne nous laisse pas entrer en tentation !

Délivre-nous du mal !

Car c'est à Toi qu'appartiennent : le Règne, la Puissance et la Gloire ! Pour les siècles des siècles ! Amen!

 

 

2111-Notre Père

Qui es aux Cieux !

Que Ton Nom soit sanctifié !

Que Ton Règne vienne !

Que Ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel !

Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour !

Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux

qui nous ont offensés !

 Ne nous laisse pas entrer en tentation !

Délivre-nous du mal !

Car c'est à Toi qu'appartiennent : le Règne, la Puissance et la Gloire ! Pour les siècles des siècles ! Amen!

Oh Esprit de Dieu ! 

Esprit de mon créateur !

Esprit de Jésus mon père Eternel !

Esprit de la source de toutes les vies et de toutes les choses !

Esprit de la Perfection !

 

Tu es la vérité, la lumière et la vie en moi, ainsi que dans l'esprit et aussi dans le mental et dans tout le corps en entier ! Je suis une belle âme.

L’Esprit de la vie, de la Perfection et Moi ainsi que l'esprit,  le mental et tout le corps en entier ! Nous sommes Un, une seule et même personne ! Le même être ! Les Mêmes pensées, les mêmes paroles, les mêmes actions et le même corps spirituel et humain ! Je suis une belle âme.

Ma majesté la vie ! Je veux être en paix et en harmonie avec toi ! En toi et en aussi en moi ainsi que dans l'esprit, dans le mental et aussi dans tout le corps en entier ! Je suis une belle âme.

Je suis ton enfant, je suis à toi et je t’appartiens.

Tu as tout mis en moi et tu m’as aussi tout donné ! Je suis une belle âme.

 

Tu m’as instruit, guidé, fortifié, protégé, guéri, élevé ! Je suis une belle âme.

Je t’aime et je t’adore en esprit et en vérité ! Dans toutes mes pensées, dans toutes mes paroles et dans toutes mes actions et aussi de tout mon corps en entier ! Je suis une belle âme.

Dieu m’aime et Dieu prend soin de moi, de l’esprit et du mental et aussi du corps spirituel et humain ! Je suis une belle âme.

Je te remercie Jésus Dieu mon père Eternel pour tout ton amour ! Je suis une belle âme.

 

 

2112-Nous glorifions tout ce qui est bien,

En pensées, en paroles, en actions,

Dans le passée, le présent et l’avenir.

 

Nous consacrons nos vies à tout ce qui est pur et parfait.

 

O Maitresse-Pensée, Être bienheureux et véritable !

Nous aspirons avec ardeur à penser, à parler et à agir de notre mieux en toute occasion.

Nous voulons sauvegarder nos vies et mener toutes choses à perfection.

 

Esprit Suprême !

Toi qui imprègnes toutes les sphères de la Terre et des Cieux, en vertu de nos bonnes actions veuillent nous accorder :

-          Des champs splendides, fertiles et féconds.

-          Oui, accorde-les à tous les hommes de bonne volonté.

-          Oui, accorde ta bénédiction à tous les hommes qui vivent dans la vérité, dans la droiture et dans le bien.

-          Oui accorde ton soutien, ta protection, ton amour à tous ceux et à toutes celles qui s’efforcent de vivent selon ta volonté.

-          Oui accorde la vérité, la lumière, la vie éternelle, la jeunesse éternelle et la perfection à tes enfants humains.

-          Oui comble tes enfants de tes bénédictions et protègent-les.

-          Oui aide tes enfants à s’élever, à marcher et à vivre dans le bon chemin.

-          Nous t’aimons, nous t’adorons, nous voulons TOI notre père, notre créateur, notre protecteur ! Le TOUT-PUISSANT.

 

 

2113- Parabole du semeur.

Il leur dit en parabole : « Le semeur est sorti pour semer sa semence.

Comme il semait, du grain est tombé au bord du chemin ; on l’a piétiné et les oiseaux du ciel ont tout mangé.

D’autre grain est tombé sur la pierre ; il a poussé et séché, faute d’humidité.

D’autre grain est tombé au milieu des épines ; en poussant avec lui, les épines l’ont étouffé.

D’autre grain est tombé dans la bonne terre ; il a poussé et produit du fruit au centuple.

« Sur quoi jésus s’écria : « Celui qui a des oreilles pour entende, qu’il entende ! »

Voici ce que signifie la parabole du semeur : 

La semence, c’est la parole de Dieu.

Ceux qui sont au bord du chemin, ce sont ceux qui entendent, puis vient le diable et il enlève la parole de leur cœur, de peur qu’ils ne croient et ne soient sauvés.

Ceux qui sont sur la pierre, ce sont ceux qui accueillent la parole avec joie lorsqu’ils l’entendent ; mais ils n’ont pas de racines : pendant un moment ils croient, mais au moment de la tentation ils abandonnent.

Ce qui est tombé dans les épines, ce sont ceux qui entendent et qui, du fait des soucis, des richesses et des plaisirs de la vie sont étouffés en cours de route et n’arrivent pas à maturité.

Ce qui est dans la bonne terre, ce sont ceux qui entendent la parole dans un cœur loyal et bon, qui la retiennent et portent du fruit à force de persévérance.

 

L’amour pour Dieu et pour le prochain.

Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée et ton prochain comme toi-même.

Jésus dit : fais cela et tu auras la vie.

 

 

LES COMMANDEMENTS DE DIEU.

1.        Tu adoreras Dieu seul, tu l'aimeras plus que tout et tu respecteras le nom du Seigneur.

2.        Tu aimeras ton prochain, comme toi-même.

3.        Tu ne jureras pas.

4.        Tu sanctifieras le jour du Seigneur.

5.        Tu honoreras ton père et ta mère.

6.        Tu ne tueras pas.

7.        Tu ne commettras pas de luxure, de débauche et tu n'auras pas de désir impur volontaire.

8.        Tu ne voleras pas.

9.        Tu ne mentiras pas et tu ne porteras pas de faux témoignage.

10.      Tu ne commettras pas d'adultère et l'œuvre de la chair tu ne voudras qu'en mariage seulement.

11.      Tu ne désireras pas injustement le bien des autres

 

 

 

Il faut prier pour nous même mais aussi pour le mental et pour l'esprit.

 Demande un mental parfait et un pur esprit.

Il faut acquérir patience et courage, dans notre vie de tous les jours.

Demande l'aide du Seigneur  Jésus dans la prière.

 Demande au Seigneur Jésus de te donner l'Amour véritable.

Demande au Seigneur Jésus de te montrer le chemin de la vérité, de la lumière et

 de la vie éternelle,

 demande au Seigneur Jésus de te donner une foi incommensurable, immense...

Demande au Seigneur Jésus de t'aider à vivre dans la vérité, dans la droiture et

 dans le bien.

 Demande au Seigneur Jésus de te vivifier et de te fortifier, de te donner la paix,

 l'harmonie.

Demande au Seigneur Jésus de te t'aider à trouver le Royaume de Dieu en toi et

 de te faire comprendre, comment est le Royaume de Dieu en toi.

Remercie le Seigneur Jésus dans ton cœur pour tant d'amour qu'il a pour toi, à

 tout instant, à chaque  pensée, à chaque parole et à chaque action : dans ta

 famille, dans ton travail, avec tes amis, dans tout ce que tu fais.

Demande au Seigneur Jésus de te faire rencontrer des frères et des sœurs, des

 gens avec qui tu sens bien et heureux.

Je suis sûr et certain, que Dieu m'aime et que Dieu prend toujours soin de moi

 son enfant.

 Dieu me guide toujours dans le chemin de la vérité, de la lumière et de la vie

 éternelle.

 Je vis sous la protection de Dieu

. Je suis l'enfant du Seigneur jésus.

Merci Père.

Oui Olivier nous sommes tousses les enfants de Dieu, comme Satan était l'ange de la lumière ! Depuis plus de 2000 ans Les anges déchus et les hommes ont repoussés le Dieu véritable pour suive celui du mal. Nous avons deux esprits en nous l'esprit du bien et l'esprit du mal, c'est à nous de décider celui que nous voulons suivre par nos pensées, par nos paroles et par nos actions et aussi par notre caractère, par notre comportement et par notre personnalité ! Dieu nous a laissé notre libre arbitre pour prendre notre décision pour changer et de revenir à lui !

 

 

 

2114- Obéissez à mes préceptes c’est-à-dire à mes enseignements et à mes règles de conduites : En marchant dans mes voies, et en gardant mes lois, mes ordonnances, mes commandements, mes jugements, mes ordres, mes statuts…

 

 

 

A)

précepte , nom masculin

•         Sens 1

Enseignement, règle de conduite.

Synonyme : adage

 

 

B)Deutéronome 4

44C'est ici la loi que présenta Moïse aux enfants d'Israël.

 45Voici les préceptes, les lois et les ordonnances que Moïse prescrivit aux enfants d'Israël, après leur sortie d'Egypte.

 

C)« Observe les commandements de l’Éternel, ton Dieu, en marchant dans ses voies, et en gardant ses lois, ses ordonnances, ses jugements et ses préceptes, selon ce qui est écrit dans la loi de Moïse, afin que tu réussisses dans tout ce que tu feras et partout où tu te tourneras…» (1 Roi 2,3)

Et : « Parce qu’Abraham a obéi à ma voix, et qu’il a observé mes ordres, mes commandements, mes statuts et mes lois. » (Genèse 26.5)

 

D)Romains 13

…13Marchons honnêtement, comme en plein jour, loin des excès et de l'ivrognerie, de la luxure et de l'impudicité, des querelles et des jalousies. 14Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ, et n'ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises.

 

 

 

E) Deutéronome 4

44C'est ici la loi que présenta Moïse aux enfants d'Israël. 45Voici les préceptes, les lois et les ordonnances que Moïse prescrivit aux enfants d'Israël, après leur sortie d'Egypte. 46C'était de l'autre côté du Jourdain, dans la vallée, vis-à-vis de Beth-Peor, au pays de Sihon, roi des Amoréens, qui habitait à Hesbon, et qui fut battu par Moïse et les enfants d'Israël, après leur sortie d'Egypte.…

1)Préceptes de Dieu

1 -

Tu ne dois juger ton voisin, quel qu’il soit, de quelque couleur soit-il, de quelque origine, de quelque nationalité, de quelque groupe sanguin, de quelque milieu social, de quelque origine ethnique, de quelque tribu… soit-il.

Tu dois le respecter tel qui l’est, c’est-à-dire Moi.

2 -

Accepte tout ce qui est, sans discontinuité. Appeler sans arrêt de l’aide n’est pas la solution, en toi, tu dois trouver la Force et le courage d’avancer. Faire Un avec Moi t’aidera en de maintes circonstances.

3 -

Tu dois rejeter de toi l’orgueil, l’avarice et tous les péchés que tu as créés dont la luxure. A bannir la luxure et toutes formes d’emprise sur la société. Tu dois être dans le pardon pour chacun et l’altruisme. Chacun fait du mieux qu’il peut et tu dois t’y concorder.

4 -

Je veux que tu fasses Un avec Moi chaque jour. Je ne veux pas un jour sans que tu me glorifies et que tu t’unisses à Moi. Je te jure de t’apporter tout ce dont tu auras besoin, mais ne me demande jamais plus que ce que tu as vraiment besoin. Je te veux simple et dans la sobriété, beaucoup plus efficace que n’importe quelle marque de luxure, crois-moi.

5 -

Je te veux sain de corps et d’esprit, fini les produits, les édulcorants, les antidépresseurs, ou toute forme de médicaments qui aliènent ta pensée. Je n’ai besoin ni de drogues, ni de tranquillisants pour avancer. Fais-Moi don de ta personne dans son entier et alors j’en prendrai soin comme jamais.

6 -

Je te veux respectueux, mais pas seulement… Je te veux aussi noble d’esprit portant à la joie du cœur tout ravissement et toute merveille que j’ai pu créés. N’idolâtre rien, mais émerveille-toi de toute jouissance sur terre que tes sens t’accordent, je peux les supprimer tout aussi bien que je te les ai données, alors n’oublie pas de remercier pour ce que tu as et pour ce dont tu jouis. J’ai besoin que tu sois dans la reconnaissance éternelle de ton créateur, c’est-à-dire Moi, mais aussi Toi, car en t’unissant à Moi, tu ne fais qu’Un en Moi, et c’est là où tu reconnais ma grandeur. Idolâtre ma grandeur sans jamais lui donner trop importance, car Tu es ce que je suis, et tu ne dois jamais tomber dans le péché de l’orgueil. Sois toujours de vive mesure.

7 -

Je te veux sain, en bonne santé, mais aussi en adéquation avec la Vie. Porte-lui toute ton attention pour faire d’elle ce que tu es, c’est-à-dire une machine vivante à travers toi. La vie est ce que tu en fais, alors sois bon envers elle et elle te le rendra. Ne sois jamais injuste envers les autres et reconnais toute forme de préjudice que tu aurais pu commettre à l’attention d’autrui, que ce soit de manière malhonnête ou disgracieuse. Je reconnais le pêché mais aussi le pardon et le pardon est pour moi la plus grande forme d’amour car il reconnaît qu’en chaque chose, on peut se tromper mais qu’il en est qu’Un en matière d’Amour.

8 -

Je te veux à Moi, mais pas seulement… Je veux aussi que tu reconnaisses ma grandeur d’esprit dans chaque chose que tu fais et que tu entreprends. J’ai besoin de toi efficace et sans peur. Oublie tes peurs, car je n’avancerais pas à travers toi si je suis dans la peur car tu t’éloignes de Moi aussitôt. Je n’ai pas besoin de connaître l’obscurité pour avancer, mais bien que tu m’emmènes dans la Lumière, là où je pourrais t’apporter toute ma Force. J’ai besoin de toi courageux, en forme et prêt à avancer dans le Nouveau-Monde, fier d’être qui tu es et de me représenter car vous serez nombreux à me représenter (même si Peggy est la première à porter mon drapeau).

9 -

Je vous veux en Joie, dans la nature, comme dans l’habitation, reconnaissant que toute chose prend vie en Moi, reconnaissant que je donne vie à chaque chose.

10 -

Je vous veux révérencieux envers moi, mais pas dans l’idolâtrie. Je n’ai pas besoin de temples pour me confondre avec vous. Je veux vous simple dans votre plus strict appareil, c’est-à-dire dans vos cœurs, ni plus, ni moins, c’est là où j’ai besoin d’exister.

 

 

2)Préceptes de tolérance (Romains 14.1-23)

 

14 Accueillez celui qui est faible dans la foi, et ne discutez pas les opinions.

2 Tel croit pouvoir manger de tout; tel autre, qui est faible, ne mange que des légumes. 3 Que celui qui mange ne méprise point celui qui ne mange pas, et que celui qui ne mange pas ne juge point celui qui mange, car Dieu l’a accueilli. 4 Qui es-tu, toi qui juges un serviteur d’autrui? S’il se tient debout, ou s’il tombe, cela regarde son maître. Mais il se tiendra debout, car le Seigneur a le pouvoir de l’affermir.

5 Tel fait une distinction entre les jours; tel autre les estime tous égaux. Que chacun ait en son esprit une pleine conviction.

6 Celui qui distingue entre les jours agit ainsi pour le Seigneur. Celui qui mange, c’est pour le Seigneur qu’il mange, car il rend grâces à Dieu; celui qui ne mange pas, c’est pour le Seigneur qu’il ne mange pas, et il rend grâces à Dieu. 7 En effet, nul de nous ne vit pour lui-même, et nul ne meurt pour lui-même. 8 Car si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur; et si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Soit donc que nous vivions, soit que nous mourions, nous sommes au Seigneur. 9 Car Christ est mort et il est revenu à la vie, afin de dominer sur les morts et sur les vivants. 10 Mais toi, pourquoi juges-tu ton frère? ou toi, pourquoi méprises-tu ton frère? puisque nous comparaîtrons tous devant le tribunal de Dieu. 11 Car il est écrit:

Je suis vivant, dit le Seigneur,

Tout genou fléchira devant moi,

Et toute langue donnera gloire à Dieu.

12 Ainsi chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui-même.

13 Ne nous jugeons donc plus les uns les autres; mais pensez plutôt à ne rien faire qui soit pour votre frère une pierre d’achoppement ou une occasion de chute. 14 Je sais et je suis persuadé par le Seigneur Jésus que rien n’est impur en soi, et qu’une chose n’est impure que pour celui qui la croit impure. 15 Mais si, pour un aliment, ton frère est attristé, tu ne marches plus selon l’amour: ne cause pas, par ton aliment, la perte de celui pour lequel Christ est mort. 16 Que votre privilège ne soit pas un sujet de calomnie. 17 Car le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit. 18 Celui qui sert Christ de cette manière est agréable à Dieu et approuvé des hommes. 19 Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l’édification mutuelle. 20 Pour un aliment, ne détruis pas l’œuvre de Dieu. En vérité toutes choses sont pures; mais il est mal à l’homme, quand il mange, de devenir une pierre d’achoppement. 21 Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin, et de s’abstenir de ce qui peut être pour ton frère une occasion de chute, [de scandale ou de faiblesse.] 22 Cette foi que tu as, garde-la pour toi devant Dieu. Heureux celui qui ne se condamne pas lui-même dans ce qu’il approuve! 23 Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu’il mange est condamné, parce qu’il n’agit pas par conviction. Tout ce qui n’est pas le produit d’une conviction est péché.

 

 

 

3)Deutéronome chapitre 4

1 Maintenant, Israël, écoute les lois et les ordonnances que je vous enseigne. Mettez-les en pratique, afin que vous viviez, et que vous entriez en possession du pays que vous donne l'Eternel, le Dieu de vos pères. 2 Vous n'ajouterez rien à ce que je vous prescris, et vous n'en retrancherez rien; mais vous observerez les commandements de l'Eternel, votre Dieu, tels que je vous les prescris.

3 Vos yeux ont vu ce que l'Eternel a fait à l'occasion de Baal-Peor : l'Eternel, ton Dieu, a détruit du milieu de toi tous ceux qui étaient allés après Baal-Peor. 4 Et vous, qui vous êtes attachés à l'Eternel, votre Dieu, vous êtes aujourd'hui tous vivants.

5 Voici, je vous ai enseigné des lois et des ordonnances, comme l'Eternel, mon Dieu, me l'a commandé, afin que vous les mettiez en pratique dans le pays dont vous allez prendre possession. 6 Vous les observerez et vous les mettrez en pratique; car ce sera là votre sagesse et votre intelligence aux yeux des peuples, qui entendront parler de toutes ces lois et qui diront : Cette grande nation est un peuple absolument sage et intelligent !

7 Quelle est, en effet, la grande nation qui ait des dieux aussi proches que l'Eternel, notre Dieu, l'est de nous toutes les fois que nous l'invoquons ? 8 Et quelle est la grande nation qui ait des lois et des ordonnances justes, comme toute cette loi que je vous présente aujourd'hui ?

9 Seulement, prends garde à toi et veille attentivement sur ton âme, tous les jours de ta vie, de peur que tu n'oublies les choses que tes yeux ont vues, et qu'elles ne sortent de ton coeur; enseigne-les à tes enfants et aux enfants de tes enfants. 10 Souviens-toi du jour où tu te présentas devant l'Eternel, ton Dieu, à Horeb, lorsque l'Eternel me dit : Assemble auprès de moi le peuple ! Je veux leur faire entendre mes paroles, afin qu'ils apprennent à me craindre tout le temps qu'ils vivront sur la terre; et afin qu'ils les enseignent à leurs enfants. 11 Vous vous approchâtes et vous vous tîntes au pied de la montagne. La montagne était embrasée, et les flammes s'élevaient jusqu'au milieu du ciel. Il y avait des ténèbres, des nuées, de l'obscurité. 12 Et l'Eternel vous parla du milieu du feu; vous entendîtes le son des paroles, mais vous ne vîtes point de figure, vous n'entendîtes qu'une voix. 13 Il publia son alliance, qu'il vous ordonna d'observer, les dix commandements; et il les écrivit sur deux tables de pierre.

14 En ce temps-là, l'Eternel me commanda de vous enseigner des lois et des ordonnances, afin que vous les mettiez en pratique dans le pays dont vous allez prendre possession.

15 Puisque vous n'avez vu aucune figure le jour où l'Eternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, 16 de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d'un homme ou d'une femme, 17 la figure d'un animal qui soit sur la terre, la figure d'un oiseau qui vole dans les cieux, 18 la figure d'une bête qui rampe sur le sol, la figure d'un poisson qui vive dans les eaux au-dessous de la terre. 19 Veille sur ton âme, de peur que, levant tes yeux vers le ciel, et voyant le soleil, la lune et les étoiles, toute l'armée des cieux, tu ne sois entraîné à te prosterner en leur présence et à leur rendre un culte : ce sont des choses que l'Eternel, ton Dieu, a données en partage à tous les peuples, sous le ciel tout entier. 20 Mais vous, l'Eternel vous a pris, et vous a fait sortir de la fournaise de fer de l'Egypte, afin que vous fussiez un peuple qui lui appartînt en propre, comme vous l'êtes aujourd'hui. 21 Et l'Eternel s'irrita contre moi, à cause de vous; et il jura que je ne passerais point le Jourdain, et que je n'entrerais point dans le bon pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne en héritage. 22 Je mourrai donc en ce pays-ci, je ne passerai point le Jourdain; mais vous le passerez, et vous posséderez ce bon pays. 23 Veillez sur vous, afin de ne point mettre en oubli l'alliance que l'Eternel, votre Dieu, a traitée avec vous, et de ne point vous faire d'image taillée, de représentation quelconque, que l'Eternel, ton Dieu, t'ait défendue. 24 Car l'Eternel, ton Dieu, est un feu dévorant, un Dieu jaloux.

25 Lorsque tu auras des enfants, et des enfants de tes enfants, et que vous serez depuis longtemps dans le pays, si vous vous corrompez, si vous faites des images taillées, des représentations de quoi que ce soit, si vous faites ce qui est mal aux yeux de l'Eternel, votre Dieu, pour l'irriter,- 26 j'en prends aujourd'hui à témoin contre vous le ciel et la terre,-vous disparaîtrez par une mort rapide du pays dont vous allez prendre possession au delà du Jourdain, vous n'y prolongerez pas vos jours, car vous serez entièrement détruits. 27 L'Eternel vous dispersera parmi les peuples, et vous ne resterez qu'un petit nombre au milieu des nations où l'Eternel vous emmènera. 28 Et là, vous servirez des dieux, ouvrage de mains d'homme, du bois et de la pierre, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni manger, ni sentir. 29 C'est de là aussi que tu chercheras l'Eternel, ton Dieu, et que tu le trouveras, si tu le cherches de tout ton cœur et de toute ton âme. 30 Au sein de ta détresse, toutes ces choses t'arriveront. Alors, dans la suite des temps, tu retourneras à l'Eternel, ton Dieu, et tu écouteras sa voix; 31 car l'Eternel, ton Dieu, est un Dieu de miséricorde, qui ne t'abandonnera point et ne te détruira point: il n'oubliera pas l'alliance de tes pères, qu'il leur a jurée.

32 Interroge les temps anciens qui t'ont précédé, depuis le jour où Dieu créa l'homme sur la terre, et d'une extrémité du ciel à l'autre: y eut-il jamais si grand événement, et a-t-on jamais ouï chose semblable? 33 Fut-il jamais un peuple qui entendît la voix de Dieu parlant du milieu du feu, comme tu l'as entendue, et qui soit demeuré vivant ? 34 Fut-il jamais un dieu qui essayât de venir prendre à lui une nation du milieu d'une nation, par des épreuves, des signes, des miracles et des combats, à main forte et à bras étendu, et avec des prodiges de terreur, comme l'a fait pour vous l'Eternel, votre Dieu, en Egypte et sous vos yeux ? 35 Tu as été rendu témoin de ces choses, afin que tu reconnusses que l'Eternel est Dieu, qu'il n'y en a point d'autre. 36 Du ciel, il t'a fait entendre sa voix pour t'instruire; et, sur la terre, il t'a fait voir son grand feu, et tu as entendu ses paroles du milieu du feu. 37 Il a aimé tes pères, et il a choisi leur postérité après eux; il t'a fait lui-même sortir d'Egypte par sa grande puissance; 38 il a chassé devant toi des nations supérieures en nombre et en force, pour te faire entrer dans leur pays, pour t'en donner la possession, comme tu le vois aujourd'hui. 39 Sache donc en ce jour, et retiens dans ton coeur que l'Eternel est Dieu, en haut dans le ciel et en bas sur la terre, et qu'il n'y en a point d'autre. 40 Et observe ses lois et ses commandements que je te prescris aujourd'hui, afin que tu sois heureux, toi et tes enfants après toi, et que tu prolonges désormais tes jours dans le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne.

41 Alors Moïse choisit trois villes de l'autre côté du Jourdain, à l'orient, 42 afin qu'elles servissent de refuge au meurtrier qui aurait involontairement tué son prochain, sans avoir été auparavant son ennemi, et afin qu'il pût sauver sa vie en s'enfuyant dans l'une de ces villes. 43 C'étaient: Betser, dans le désert, dans la plaine, chez les Rubénites; Ramoth, en Galaad, chez les Gadites, et Golan, en Basan, chez les Manassites.

44 C'est ici la loi que présenta Moïse aux enfants d'Israël. 45 Voici les préceptes, les lois et les ordonnances que Moïse prescrivit aux enfants d'Israël, après leur sortie d'Egypte. 46 C'était de l'autre côté du Jourdain, dans la vallée, vis-à-vis de Beth-Peor, au pays de Sihon, roi des Amoréens, qui habitait à Hesbon, et qui fut battu par Moïse et les enfants d'Israël, après leur sortie d'Egypte. 47 Ils s'emparèrent de son pays et de celui d'Og, roi de Basan. Ces deux rois des Amoréens étaient de l'autre côté du Jourdain, à l'orient. 48 Leur territoire s'étendait depuis Aroër sur les bords du torrent de l'Arnon jusqu'à la montagne de Sion qui est l'Hermon, 49 et il embrassait toute la plaine de l'autre côté du Jourdain, à l'orient, jusqu'à la mer de la plaine, au pied du Pisga.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Les Préceptes de Dieu : Obéissez à mes préceptes c’est-à-dire à mes enseignements et à mes règles de conduites : En marchant dans mes voies, et en gardant mes lois, mes ordonnances, mes commandements, mes jugements, mes ordres, mes statuts… :

 

 

1 -

Tu ne dois juger ton voisin, quel qu’il soit, de quelque couleur soit-il, de quelque origine, de quelque nationalité, de quelque groupe sanguin, de quelque milieu social, de quelque origine ethnique, de quelque tribu… soit-il.

Tu dois le respecter tel qui l’est, c’est-à-dire Moi.

 

 

 

2 -

Accepte tout ce qui est, sans discontinuité. Appeler sans arrêt de l’aide n’est pas la solution, en toi, tu dois trouver la Force et le courage d’avancer. Faire Un avec Moi t’aidera en de maintes circonstances.

 

 

 

3 -

Tu dois rejeter de toi l’orgueil, l’avarice et tous les péchés que tu as créés dont la luxure. A bannir la luxure et toutes formes d’emprise sur la société. Tu dois être dans le pardon pour chacun et l’altruisme. Chacun fait du mieux qu’il peut et tu dois t’y concorder.

 

 

 

4 -

Je veux que tu fasses Un avec Moi chaque jour. Je ne veux pas un jour sans que tu me glorifies et que tu t’unisses à Moi. Je te jure de t’apporter tout ce dont tu auras besoin, mais ne me demande jamais plus que ce que tu as vraiment besoin. Je te veux simple et dans la sobriété, beaucoup plus efficace que n’importe quelle marque de luxure, crois-moi.

 

 

 

5 -

Je te veux sain de corps et d’esprit, fini les produits, les édulcorants, les antidépresseurs, ou toute forme de médicaments qui aliènent ta pensée. Je n’ai besoin ni de drogues, ni de tranquillisants pour avancer. Fais-Moi don de ta personne dans son entier et alors j’en prendrai soin comme jamais.

 

 

 

6 -

Je te veux respectueux, mais pas seulement… Je te veux aussi noble d’esprit portant à la joie du cœur tout ravissement et toute merveille que j’ai pu créés. N’idolâtre rien, mais émerveille-toi de toute jouissance sur terre que tes sens t’accordent, je peux les supprimer tout aussi bien que je te les ai données, alors n’oublie pas de remercier pour ce que tu as et pour ce dont tu jouis. J’ai besoin que tu sois dans la reconnaissance éternelle de ton créateur, c’est-à-dire Moi, mais aussi Toi, car en t’unissant à Moi, tu ne fais qu’Un en Moi, et c’est là où tu reconnais ma grandeur. Idolâtre ma grandeur sans jamais lui donner trop importance, car Tu es ce que je suis, et tu ne dois jamais tomber dans le péché de l’orgueil. Sois toujours de vive mesure.

 

 

 

7 -

Je te veux sain, en bonne santé, mais aussi en adéquation avec la Vie. Porte-lui toute ton attention pour faire d’elle ce que tu es, c’est-à-dire une machine vivante à travers toi. La vie est ce que tu en fais, alors sois bon envers elle et elle te le rendra. Ne sois jamais injuste envers les autres et reconnais toute forme de préjudice que tu aurais pu commettre à l’attention d’autrui, que ce soit de manière malhonnête ou disgracieuse. Je reconnais le pêché mais aussi le pardon et le pardon est pour moi la plus grande forme d’amour car il reconnaît qu’en chaque chose, on peut se tromper mais qu’il en est qu’Un en matière d’Amour.

 

 

 

 

8 -

Je te veux à Moi, mais pas seulement… Je veux aussi que tu reconnaisses ma grandeur d’esprit dans chaque chose que tu fais et que tu entreprends. J’ai besoin de toi efficace et sans peur. Oublie tes peurs, car je n’avancerais pas à travers toi si je suis dans la peur car tu t’éloignes de Moi aussitôt. Je n’ai pas besoin de connaître l’obscurité pour avancer, mais bien que tu m’emmènes dans la Lumière, là où je pourrais t’apporter toute ma Force. J’ai besoin de toi courageux, en forme et prêt à avancer dans le Nouveau-Monde, fier d’être qui tu es et de me représenter car vous serez nombreux à me représenter (même si Peggy est la première à porter mon drapeau).

 

 

 

9 -

Je vous veux en Joie, dans la nature, comme dans l’habitation, reconnaissant que toute chose prend vie en Moi, reconnaissant que je donne vie à chaque chose.

 

 

 

10 -

Je vous veux révérencieux envers moi, mais pas dans l’idolâtrie. Je n’ai pas besoin de temples pour me confondre avec vous. Je veux vous simple dans votre plus strict appareil, c’est-à-dire dans vos cœurs, ni plus, ni moins, c’est là où j’ai besoin d’exister.

 

 

2115- Jésus Que dit-on que je suis, moi, le Fils de l'homme

 

Matthieu 16

13Jésus, étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, demanda à ses disciples: Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l'homme? 14Ils répondirent: Les uns disent que tu es Jean-Baptiste; les autres, Elie; les autres, Jérémie, ou l'un des prophètes.…

 

Matthieu 8:20

Jésus lui répondit: Les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des nids; mais le Fils de l'homme n'a pas où reposer sa tête.

 

Matthieu 16:27

Car le Fils de l'homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges; et alors il rendra à chacun selon ses oeuvres.

 

Matthieu 16:28

Je vous le dis en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront point, qu'ils n'aient vu le Fils de l'homme venir dans son règne.

 

Marc 8:27

Jésus s'en alla, avec ses disciples, dans les villages de Césarée de Philippe, et il leur posa en chemin cette question: Qui dit-on que je suis?

 

Luc 9:18

Un jour que Jésus priait à l'écart, ayant avec lui ses disciples, il leur posa cette question: Qui dit-on que je suis?

 

 

MAIS POUR VOUS, QUI SUIS-JE? (Mt 16,13)

Chers partenaires, Chers amis, chères amies,

Matthieu nous rapporte que Jésus, arrivé dans la région de Césarée de Philippe, a effectué un sondage.  Un sondage qui comporte deux points fondamentaux.  Il a demandé à Ses disciples « Au dire, des gens, qu’est le Fils de l’homme? » (Mt 16, 13). 

 

Les réponses sont variées et une réponse est même vague : « Pour les uns, Jean le Baptiste; pour d’autres, Élie, pour d’autres encore, Jérémie ou quelqu’un des prophètes » (Mt 16, 14).  N’est-il pas étonnant que nul ne prend Jésus pour un personnage ordinaire et que nul ne le prend non plus pour le Messie tant attendu?

 

C’est seulement après avoir entendu toutes ces réponses que Jésus leur demande « Mais pour vous, qui suis-je? ».  La première question de Jésus part du point de vue humain : que disent les gens en Me voyant?  Que pensent les gens de Moi?  Jésus songeait peut-être à Sa visite à Nazareth durant laquelle Ses concitoyens se sont posé des questions à Son sujet lorsqu’Il enseignait dans la synagogue : « N’est-il pas le fils du charpentier?  N’a-t-il pas pour mère la nommée Marie…? » (Mt 13,55).  

 

Après avoir entendu les différentes réponses, Jésus leur demande « mais vous, qui dites-vous que Je suis? ».  Par sa deuxième question, Jésus tente de faire réfléchir les disciples, de leur fournir l’occasion de montrer qu’ils sont capables de distinguer Sa véritable personnalité, de voir au-delà de ce que les yeux de la chair voient, au-delà de ce que la foule pense.  

 

Cette deuxième question nous concerne et s’adresse aussi à chacun et à chacune de nous.  Si Jésus nous demandait à brûle-pourpoint « mais toi, qui dis-tu que Je suis? Pour toi, qui suis-je?» quelle serait notre réponse?

 

Puisque je désire participer au « sondage » de Jésus, je me suis penchée sur les Saintes Écritures afin d’approfondir ma connaissance du « Jésus des Évangiles ».

 

Voici, en partie, le fruit de ma réflexion :

Tu es le Sauveur de ton peuple (Mt 1,21) Tu es l’Emmanuel « Dieu avec nous » (Mt 1,23) Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant (Mt 16,16) Tu es Jésus-Christ, le Fils de Dieu (Mc 1,1; Jn 20,31) Tu es Jésus le Nazaréen, le Saint de Dieu (Mc 1,24) Tu es la pierre de faîte, la pierre angulaire, la pierre principale (Mc 12,10) Tu es le Verbe de Dieu (Jn 1,1) Tu es l’Agneau de Dieu (Jn 1,36) Tu es l’Époux (Jn 3,29) Tu es le Prophète (Jn 6,14) Tu es le Pain de Vie (Jn 6,48) Tu es Lumière du monde (Jn 8,12)  Tu es le bon Berger (Jn 10,11) Tu es le bon Pasteur qui donne sa vie pour Ses brebis ((Jn 10,11) Tu es le grand Pasteur des brebis (He 13,20) Tu es Chef des pasteurs (1 P 5,4) Tu es Résurrection et Vie (Jn 11,25) Tu es Roi d’Israël (Jn 12,13) Tu es Chemin, Vérité et  Vie (Jn 14,6) Tu es Roi des Juifs (Jn 19, 19-21) Tu es Rabbouni, Maître (Jn 20,16) Tu es le Ressuscité, le Prince de la Vie (Ac 3,15) Tu es le Saint et le Juste (Ac 3,14)

Tu es Chef et Sauveur (Ac 5,31) Tu es Fils de l’homme (Ac 7,56) Tu es Juge établi par Dieu pour les vivants et les  morts (Ac 10,42) Tu es Jésus le Seigneur (Rm 10,9) Tu es Seigneur à la Gloire de Dieu le Père (Ph 2,11) Tu es Seigneur de la Gloire (1 Co 2,8) Tu es l’Agneau pascal (1 Co 5,8) Tu es le dernier Adam, l’Esprit vivifiant (1 Co 15, 45 Tu es Médiateur entre Dieu et les hommes (1 Tm  2,5) Tu es le Dieu vivant, le Sauveur de tous les hommes, des croyants surtout (1 Tm 4,10) Tu es le juste Juge (2 Tm 4,8) Tu es grand Prêtre souverain (He 4,14) Tu es l’Alpha et l’Oméga (Ap 1,8) Tu es le Maître de tout (Ap 1,8) Tu es le Témoin fidèle, le Premier-né d’entre les  morts, le Prince des rois de la terre (Ap 1,5) Tu es le Premier, le Dernier, le Vivant (Ap 1,17-18) Tu es le Lion de Juda, le Rejeton de  David (Ap 5,5) Tu es Seigneur des seigneurs, Roi des rois (Ap 17,14) Tu es le Principe et la Fin (Ap 21,6) Tu es l’Étoile radieuse du matin (Ap 22,16) Tu es Lumière, Soleil levant  Tu es …

 

Jésus est indéfinissable, insaisissable.  Jésus est beaucoup plus que tout ce que nos pauvres mots et notre pauvre intelligence peuvent saisir et comprendre de Lui.  D’ailleurs S. Jean l’a très bien exprimé à la fin de son Évangile : « Si on les mettait par écrit une à une, je pense que le monde lui-même ne suffirait pas à contenir les livres qu’on en écrirait » (Jn 21,25).

 

Que ces citations bibliques puissent nourrir et alimenter votre réflexion sur la question que Jésus vous demande aujourd’hui : « Mais pour vous, pour toi, qui suis-Je? ».

 

2116-MAIS POUR VOUS, QUI SUIS-JE? (Mt 16,13)

 

Chers partenaires, Chers amis, chères amies,

 

Matthieu nous rapporte que Jésus, arrivé dans la région de Césarée de Philippe, a effectué un sondage.  Un sondage qui comporte deux points fondamentaux.  Il a demandé à Ses disciples « Au dire, des gens, qu’est le Fils de l’homme? » (Mt 16, 13). 

 

Les réponses sont variées et une réponse est même vague : « Pour les uns, Jean le Baptiste; pour d’autres, Élie, pour d’autres encore, Jérémie ou quelqu’un des prophètes » (Mt 16, 14).  N’est-il pas étonnant que nul ne prend Jésus pour un personnage ordinaire et que nul ne le prend non plus pour le Messie tant attendu?

 

C’est seulement après avoir entendu toutes ces réponses que Jésus leur demande « Mais pour vous, qui suis-je? ».  La première question de Jésus part du point de vue humain : que disent les gens en Me voyant?  Que pensent les gens de Moi?  Jésus songeait peut-être à Sa visite à Nazareth durant laquelle Ses concitoyens se sont posé des questions à Son sujet lorsqu’Il enseignait dans la synagogue : « N’est-il pas le fils du charpentier?  N’a-t-il pas pour mère la nommée Marie…? » (Mt 13,55).  

 

Après avoir entendu les différentes réponses, Jésus leur demande « mais vous, qui dites-vous que Je suis? ».  Par sa deuxième question, Jésus tente de faire réfléchir les disciples, de leur fournir l’occasion de montrer qu’ils sont capables de distinguer Sa véritable personnalité, de voir au-delà de ce que les yeux de la chair voient, au-delà de ce que la foule pense.  

 

Cette deuxième question nous concerne et s’adresse aussi à chacun et à chacune de nous.  Si Jésus nous demandait à brûle-pourpoint « mais toi, qui dis-tu que Je suis? pour toi, qui suis-je?» quelle serait notre réponse?

 

Puisque je désire participer au « sondage » de Jésus, je me suis penchée sur les Saintes Écritures afin d’approfondir ma connaissance du « Jésus des Évangiles ».

 

Voici, en partie, le fruit de ma réflexion :

Tu es le Sauveur de ton peuple (Mt 1,21) Tu es l’Emmanuel « Dieu avec nous » (Mt 1,23) Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant (Mt 16,16) Tu es Jésus-Christ, le Fils de Dieu (Mc 1,1; Jn 20,31) Tu es Jésus le Nazaréen, le Saint de Dieu (Mc 1,24) Tu es la pierre de faîte, la pierre angulaire, la pierre principale (Mc 12,10) Tu es le Verbe de Dieu (Jn 1,1) Tu es l’Agneau de Dieu (Jn 1,36) Tu es l’Époux (Jn 3,29) Tu es le Prophète (Jn 6,14) Tu es le Pain de Vie (Jn 6,48) Tu es Lumière du monde (Jn 8,12)  Tu es le bon Berger (Jn 10,11) Tu es le bon Pasteur qui donne sa vie pour Ses brebis ((Jn 10,11) Tu es le grand Pasteur des brebis (He 13,20) Tu es Chef des pasteurs (1 P 5,4) Tu es Résurrection et Vie (Jn 11,25) Tu es Roi d’Israël (Jn 12,13) Tu es Chemin, Vérité et  Vie (Jn 14,6) Tu es Roi des Juifs (Jn 19, 19-21) Tu es Rabbouni, Maître (Jn 20,16) Tu es le Ressuscité, le Prince de la Vie (Ac 3,15) Tu es le Saint et le Juste (Ac 3,14)

Tu es Chef et Sauveur (Ac 5,31) Tu es Fils de l’homme (Ac 7,56) Tu es Juge établi par Dieu pour les vivants et les  morts (Ac 10,42) Tu es Jésus le Seigneur (Rm 10,9) Tu es Seigneur à la Gloire de Dieu le Père (Ph 2,11) Tu es Seigneur de la Gloire (1 Co 2,8) Tu es l’Agneau pascal (1 Co 5,8) Tu es le dernier Adam, l’Esprit vivifiant (1 Co 15, 45 Tu es Médiateur entre Dieu et les hommes (1 Tm  2,5) Tu es le Dieu vivant, le Sauveur de tous les hommes, des croyants surtout (1 Tm 4,10) Tu es le juste Juge (2 Tm 4,8) Tu es grand Prêtre souverain (He 4,14) Tu es l’Alpha et l’Oméga (Ap 1,8) Tu es le Maître de tout (Ap 1,8) Tu es le Témoin fidèle, le Premier-né d’entre les  morts, le Prince des rois de la terre (Ap 1,5) Tu es le Premier, le Dernier, le Vivant (Ap 1,17-18) Tu es le Lion de Juda, le Rejeton de  David (Ap 5,5) Tu es Seigneur des seigneurs, Roi des rois (Ap 17,14) Tu es le Principe et la Fin (Ap 21,6) Tu es l’Étoile radieuse du matin (Ap 22,16) Tu es Lumière, Soleil levant  Tu es …

 

Jésus est indéfinissable, insaisissable.  Jésus est beaucoup plus que tout ce que nos pauvres mots et notre pauvre intelligence peuvent saisir et comprendre de Lui.  D’ailleurs S. Jean l’a très bien exprimé à la fin de son Évangile : « Si on les mettait par écrit une à une, je pense que le monde lui-même ne suffirait pas à contenir les livres qu’on en écrirait » (Jn 21,25).

 

Que ces citations bibliques puissent nourrir et alimenter votre réflexion sur la question que Jésus vous demande aujourd’hui : « Mais pour vous, pour toi, qui suis-Je? ».

 

 

2117-

 

 

 

2118-

 

 

 

2119-« Sois sans crainte de continuer à avancer dans la foi. Tu as tout à découvrir»

 

« Continue à Me laisser agir. Je prends soin de toi, sois sans crainte. Je t’aime. »

 

« Sois sans crainte, Je connais ta faiblesse. Je connais aussi ton désir de M’être fidèle. Ma grâce te soutiendra toujours. Je serai toujours à tes côtés, même si tu ne Me vois pas ou ne Me sens pas. Je serai toujours là. C’est l’Amour que J’ai pour toi qui te soutiendras. »

 

« Tu es Mon choisi, Je suis ton guide ; sois sans crainte, n’aie pas peur. Je suis là. Je t’aime et te protège. Qu’est-ce que tu veux de plus ? Réponds-Moi. »

 

« Mon fils, sois sans crainte, tu as trouvé grâce à Mes yeux. Je suis toujours avec toi. Veux-tu M’être de plus en plus agréable ? Sois de plus en plus petit, descends dans tes profondeurs, c’est là où Je suis. C’est là aussi où tu découvres ton impuissance, tes limites. C’est également là où habitent l’humilité et toutes les vertus que j’ai déposées en toi lors de ton Baptême. »

 

« Je vois ton grand désir de continuer. Je vois aussi tes grandes craintes : surtout s’il fallait que ça sorte au grand public, qu’est-ce que l’on dirait de toi Léandre Lachance ? Qu’elles seraient les réactions des gens envers toi et ta famille ? Et comment ta famille vivrait-elle une telle aventure ? C’est là où s’exercent tes choix, c’est également là où ton amour est mis à l’épreuve. »

 

« Je guide chacun de tes pas. Je t’inspire. Je te protège. Ma Sainte Mère intercède continuellement pour toi ; sois sans crainte, fais-toi petit. C’est à ce moment que tu découvres la Paix et la Joie que tu désires. »

 

« Répétez-Moi vos “oui” toujours et partout, soyez sans crainte. Je vous ai pris en charge. »

 

« Sois sans crainte, Je suis toujours avec toi et Je guide chacun de tes pas. Continue de Me laisser agir. Je suis le Tout-Puissant, tu as trouvé grâce à Mes yeux. Je t’aime. »

 

« Soyez sans crainte. Comme Je vous aime ! »

 

« Sois sans crainte, n’aie pas peur, fais-Moi confiance. Je suis là bien en toi dans tes profondeurs, peu importe où tu es et quoi que tu fasses. Sois certain de Mon alliance. Je n’abandonne jamais Mes amis. »

 

« Soyez sans crainte car à chaque jour, à chaque heure, même à chaque instant, vous serez soutenus par Ma Grâce. Vous serez attristés, mais jamais démolis. Vous serez peinés, mais non terrassés. Vous serez dérangés, mais non détruits. Même si certains de mes élus devaient y laisser leur vie, ils seront accompagnés de grâces très puissantes et seront heureux de mourir et d’entrer plus rapidement dans l’Amour. »

 

« Sois sans crainte, tu as trouvé grâce à Mes yeux, comme ce sera le cas de toutes les personnes qui liront ces lignes. »

 

« Mon tout-petit, sois sans crainte, continue d’avancer vers Moi, à te laisser guider par Moi. Je suis ton Maître. Je te guide dans les moindres détails. Continue de Me donner ton consentement. J’aime te voir docile et réceptif à ce que Je veux te donner et ainsi, tu deviens l’Amour. »

 

« Mon tout-petit, sois sans crainte, Je suis un Dieu d’Amour, tu n’as pas à t’excuser de poser une question, même si elle est d’une très grande envergure. »

 

« Parce que l’Amour t’aime, tu deviens l’Amour. Sois sans crainte, toi et les tiens vous êtes sous Mon Manteau, et, à chaque jour, J’ajoute beaucoup d’âmes. »

 

« Mon tout-petit, sois sans crainte, tu as trouvé grâce à Mes yeux et Je suis avec toi. Garde ton cœur tourné vers Moi, tu y retrouveras Paix, Joie et Amour, peu importe ce qui se vivra autour de toi. »

 

« Sois sans crainte, demeure dans Ma Paix, Je suis avec toi. Prends conscience que par Mon Amour, tu deviens l’Amour. Je te donne une bénédiction spéciale pour cette journée et pour cette semaine. Laisse-toi aimer. Mon tout-petit, Je t’aime. »

 

« Mon tout-petit, continue à te laisser aimer et maîtriser par l’Amour. Sois sans crainte, tu es sur la bonne voie. »

 

« Mon tout-petit, sois sans crainte, ne permets pas à ton cœur de se laisser envahir par la crainte ou la peur de l’échec. Tourne ton regard vers Moi. »

 

« Sois sans crainte, Mon tout-petit, les Cieux sont ouverts et tu as toute l’assistance nécessaire. »

 

« Je suis avec toi, sois sans crainte. Je t’aime, Mon tout-petit. »

 

« Sois sans crainte, laisse-toi devenir l’Amour. »

 

« Sois sans crainte : tout ce qui te concerne, tant au niveau de ton être, des gens autour de toi, des biens matériels et de ton travail, est entre les mains du Père. »

 

« Sois sans crainte, ta demande devient Mienne, et aujourd’hui même tu seras témoin de Mon agir. »

 

« Sois sans crainte, le printemps est arrivé pour toi. L’Amour est déjà à l’œuvre et tes préoccupations vont fondre comme la neige au soleil. »

 

« Sois sans crainte, tu es guidé par l’Amour, tu deviens l’Amour. »

 

« Ne brusque rien, laisse-toi guider, tu es sur la bonne voie. Ma Sainte Mère vous a enseigné les petits  chemins de raccourcis qui vous permettent d’avancer encore plus rapidement ; Moi, Je guide chacun de tes pas. Tu peux donc continuer à avancer sans crainte. »

 

« Sois sans crainte, c’est Lui qui te conduit, tu es sur la voie qu’Il a choisie pour toi. »

 

« Mon tout-petit, sois sans crainte. Tu as trouvé grâce à Mes yeux. Dans ces moments où tu éprouves de la difficulté à contrôler tes pensées qui sont absorbées par des choses extérieures, tu touches à ton impuissance, à tes limites. Sans Moi, tu ne peux rien faire, même pas prier ; tout est grâce. »

 

« Mon tout-petit, sois sans crainte. L’Amour est plus puissant que tout. Plus puissant que les difficultés et les adversités que tu rencontres sur ta route. Beaucoup plus puissant que ceux et celles qui se croient puissants. »

 

« N’hésite pas à lui offrir ton aide. Si c’est Mon plan, les portes s’ouvriront, sinon elles se fermeront. Ce que Je veux de toi, c’est ton désir de l’aider, le reste M’appartient. Sois sans crainte, très bientôt elle sera comblée. Je suis un très Bon Époux. »

 

« Mon tout-petit, sois sans crainte, continue à avancer là où Je te conduis. N’oublie pas ce qui est essentiel pour  toi. Ce ne sont pas les biens matériels ni la nouvelle voiture que tu achètes. Une seule et unique chose est importante et c’est notre relation amoureuse : toi en Moi et Moi en toi. »

 

« Mon tout-petit, sois sans crainte. Je suis avec toi. J’ai entendu ta demande et, plus que cela, Je vois dans ton cœur ton désir d’être fidèle à ton “oui” que tu M’as donné et que tu Me redonnes continuellement. »

 

« Soyez sans crainte, Je suis avec chacun de vous. Tendrement, Je vous aime. »

 

« En ce qui concerne la petite M., tu Me l’as confiée. Sois sans crainte, à travers la souffrance qu’elle vit présentement, Je dilate son cœur pour en faire un être plein d’Amour, selon Mon Cœur. Tu n’as pas à la porter, cependant tu as à l’accompagner et à l’aimer tendrement et à lui dire que tu l’aimes. C’est toujours l’Amour et uniquement l’Amour qui est la solution à tous les problèmes. »

 

« Mon tout-petit, sois sans crainte, J’ai entendu ta prière. Ces événements, que tu qualifies de malheureux, sont nécessaires. »

 

« Mon tout-petit, demeure à Mon écoute, où que tu sois, quoi que tu fasses. Je te parle, Je te guide. Apprends à demeurer dans la sérénité, quoi que l’on te dise, quoi qu’il t’arrive; sois sans crainte. Apprends à regarder au-delà de l’événement afin d’être bien témoin de Mon Agir et de Ma Toute-puissance. »

 

« N’ayez donc aucune crainte d’accueillir l’Amour, tant celui qui est donné en direct que celui qui vient des autres. Plus vous en accueillerez, plus vous serez capables d’en accueillir et plus rapidement vous deviendrez cet être d’Amour capable d’enflammer ceux et celles qui vous sont confiés, tant dans le visible que dans l’invisible. »

 

« Toi, c’est l’Amour et la souffrance que tu dois accueillir. Sois sans crainte. Si la terre a davantage besoin de chaleur que de pluie, dans le cas des enfants de Dieu, l’Amour est plus présent que la souffrance. Là où cette réalité ne semble pas évidente, c’est là où l’Amour n’est pas accueilli. Comme l’Amour ne s’impose jamais, il faut donc l’accueillir, accepter d’être aimé de Dieu et se laisser aimer par Lui. »

 

« Petite perle de Mon Cœur que J’ai sélectionnée depuis longtemps, que J’ai mise à part, qui a été purifiée par le feu du creuset, sois sans crainte, tu es enveloppée de Mon Manteau, de Celui de Ma Sainte Mère et de saint Joseph. »

 

« Mon tout-petit, sois sans crainte, Je suis avec toi. Je te porte dans Mes bras, ton cœur demeure serré contre Le Mien. »

 

« N’ayez aucune crainte, vous êtes portés par nous, vos Anges gardiens. Nous sommes vos fidèles serviteurs pour la plus grande Gloire de notre Bon Papa d’Amour. Repose-toi bien. En ton nom je loue le Père, Notre Dieu, et le jour et la nuit. Accueille que Je sois toujours à ton service. C’est un cadeau pour toi, comme tu es un cadeau pour Moi. Ton ami fidèle. »

 

« Mon tout-petit, c’est avec un Cœur de plus en plus joyeux que Je m’approche de toi. Ton cœur est de plus en plus capable d’accueillir Mon Amour. Sois sans crainte, tu n’en accueilleras jamais trop. »

 

« Sois sans crainte, demeure dans Mon Amour. Tu deviens l’Amour. Tendrement, Je t’aime. »

 

« Une seule chose demeure importante, c’est la transformation qui s’opère en toi et chez les autres. Remercie le Père qu’il en soit ainsi. C’est le chemin qu’Il a choisi pour toi afin que tu deviennes l’Amour. Sois sans crainte, tu es sur la bonne voie, celle qu’Il a choisie pour toi. Tu deviens l’Amour. » 

 

« Sois sans crainte, continue d’avancer ; c’est Moi qui te guide, et petit à petit tu deviens de plus en plus l’Amour. »

 

« Mon tout-petit, sois sans crainte, Je suis avec toi, continue d’avancer dans la foi pure. Fais-Moi confiance, Je guide chacune de tes pensées, chacun de tes pas et chacune de tes paroles. »

 

« Soyez sans crainte, Je suis avec vous. »

 

« Mon tout-petit, sois sans crainte, c’est bien Moi, ton Dieu, qui t’ai fait sortir de ton lit pour ce moment d’intimité que nous avons ensemble. Dans cette grande intimité que nous avons, Je veux te guider par ces écrits que J’utiliserai pour établir une relation intime avec une multitude d’âmes. »

« Continue à te laisser guider ; sois sans crainte, J’ai la situation bien en main. Non seulement Je te guide et te conduis, mais J’inspire les personnes autour de toi. Je provoque les événements afin que ce que Je désire puisse se réaliser entièrement et rapidement. »

« Mon Cœur est brûlant d’Amour pour vous accueillir tous. Mes bras sont grand ouverts. Venez sans crainte, Je suis l’Amour et Je vous aime. » 

« Sois sans crainte, Je serai toujours avec toi pour te soutenir et te protéger. Ensemble, nous entrons dans une nouvelle étape qui va te conduire plus profondément dans l’Amour. »

« Soyez sans crainte, continuez à avancer dans la foi. Vous reconnaîtrez que vous êtes sur la bonne voie par Ma paix en vous. C’est également par cette paix ressentie que vous pourrez continuer à avancer et à prendre des décisions conformes à la Volonté de Mon Père. »

« À chaque fois que tu ressens une crainte ou une peur, sache qu’elle ne vient pas de Moi. Redonne-Moi continuellement tous ces sentiments qui t’habitent ainsi que tous les commentaires que tu entends. »

« Sois sans crainte, tu n’es pas seul, comme tu as pu le constater hier soir. Mais la vraie communauté qui te supporte, tu ne la vois pas de tes yeux, bien que tu la pressentes dans ton cœur. C’est la communion des Saints. »

« Soyez sans crainte ; donnez votre consentement et l’Amour se charge de tout. »

« Sois sans crainte, ce ne sera jamais trop lourd pour toi ; J’ai la situation bien en main et Je m’occupe des moindres détails. »

« Sois sans crainte, continue à avancer dans la foi pure. Je te donne Ma bénédiction de Père avec Mon Amour. »

« Mes chers petits, n’ayez aucune crainte, Je veille sur chacun de vous, Je vous berce sur Mon Cœur de Mère, en vous suppliant de vous laisser aimer, et en vous redisant : parce que l’Amour t’aime, tu deviens l’Amour. »

« Sois sans crainte. Comme une bonne Mère, Je veille continuellement sur toi. Je suis toujours avec toi. Laisse-toi combler et guider. C’est en reconnaissant ton impuissance et ta petitesse que tu peux le mieux accomplir cette belle et grande mission. »

« Mon tout-petit, sois sans crainte devant cette demande. C’est Moi qui ai inspiré les cœurs pour convoquer cette rencontre. C’est également Moi qui serai la Source d’inspiration au moment voulu et pour ce qui est du déroulement. »

« Sois sans crainte car, tendrement et follement, Je t’aime. »

« Il est heureux que tu ne te sois pas laissé conduire par les moments de crainte ou de souffrance que tu as ressentis. C’est toujours en avançant dans la foi pure que tu peux être témoin de l’agir de Dieu. »

« Mon tout-petit, sois sans crainte, Moi ton Dieu, Je sais qui tu es, Je connais tout de toi, aussi bien tes faiblesses et ton impuissance que ce que Je peux accomplir à travers toi, puisque tu M’en as donné la permission. »

« Sois sans crainte, tu as bien entendu : Je veux te confirmer que tu es bel et bien choisi pour une belle et grande mission. »

« Dans ce grand passage de la purification qui les prépare à venir à Ma Rencontre, ils ont tous à vivre des moments de tribulations et de jubilation. Plusieurs éprouvent de la peur et de la crainte parce qu’ils se sentent sur une voie nouvelle et ils ne savent pas où cela les conduit. Par ton intermédiaire, Je veux dès maintenant les rejoindre dans l’Invisible, et par la suite dans le visible. »

« Remets à la Grande Miséricorde du Père tes craintes. Elles ne viennent pas de Lui ; elles sont non fondées puisque tu te diriges vers ce bonheur auquel tu aspires depuis le moment de ta création. Ce bonheur se découvre à l’intérieur de toi, au fur et à mesure que tu te laisses transformer par l’Amour, pour devenir l’Amour. »

« Soyez sans crainte car tous ces événements seront sous le contrôle du Père. Il a tout prévu ; aucun détail ne Lui échappera. »

« Sois sans crainte, tu as trouvé grâce à Mes yeux et Je suis toujours avec toi. »

« Sois sans crainte, tu as trouvé grâce à Mes yeux. »

« Heureux êtes-vous d’être témoins de l’Agir de Dieu, et n’ayez aucune crainte de faire connaître Son Action à travers le monde. Plus Son Action sera connue, plus il y aura des personnes qui donneront leur “oui”, plus il y aura des personnes transformées et plus il y aura de l’es pace pour l’Action de Dieu sur la terre. »

« Sois sans crainte, tu es et tu fais ce que le Père désire pour toi en ce moment. »

« Sois sans crainte. Je suis toujours avec toi. Tu as trouvé grâce à Mes yeux. »

« Sois sans crainte ; Je suis toujours avec toi. »

« N’ayez aucune crainte. Je suis avec vous. Je suis toujours avec vous, car Je brûle d’Amour pour vous ! »

« Remets-Moi ton fardeau ; tu trouveras que Mon joug est léger. Sois sans crainte, Je suis toujours avec toi. »

« Sois sans crainte, Je suis avec toi et, au moment voulu, tu seras guidé car, divinement et follement, Je t’aime. »

« Les “oui” sans condition, donnés avec hésitation, crainte et timidité, sont aussi d’une grande puissance. »

« Sois sans crainte, tu as trouvé grâce auprès du Père. Viens te jeter dans Mes bras ; à chaque fois, tu y trouveras Joie, Paix et Bonheur. Je t’en fais la promesse. »

« Sois sans crainte, Je suis toujours avec toi et Je jubile à la pensée du bonheur que J’aurai de te présenter au Père lorsque le moment sera arrivé. »

« Mon tout-petit, sois sans crainte car tu as trouvé grâce à Mes yeux et tes prières sont toujours entendues et exaucées en temps voulu. »

« Afin de permettre à l’Amour de circuler librement, tu te dois de demander au Père de venir enlever, en toi et en l’autre, tout sentiment de crainte, de méfiance, de préjugé qui pourrait empêcher l’Amour de circuler librement. »

 

« Mon tout-petit, continue à avancer dans la foi pure. Tu es bien témoin que Je te guide et t’inspire. Sois sans crainte. Je suis toujours avec toi.

« Sois sans crainte, Je suis avec toi et Je t’accompagne dans tes décisions. Je mettrai sur ta route les personnes pour t’aider à solutionner le problème que tu vis présentement. »

 

« Sois sans crainte en ce qui concerne le combat que tu vis présentement, car Je suis continuellement avec toi. Très bientôt, tu seras témoin des grands bienfaits de ce grand combat. Ta souffrance est la Mienne, ton action est la Mienne car, tous les deux, nous ne faisons qu’un. »

 

« Soyez sans crainte. Je suis déjà avec vous et en vous. De toute éternité, Je vous ai choisis. »

 

 

 

Sainte face de jesus

Je suis ton Dieu

 Et je me tiens près de toi, n'est-ce pas suffisant ? Que veux-tu donc de plus sur terre que mon amour dont mon cœur est rempli ?

 Je suis ton Dieu     

 et je te reste fidèle, même quand je t'envoie des croix; rappelle-toi seulement que je suis avec toi. Que veux-tu de plus ?

 Je suis ton Dieu

 et je pense à toi. De toute éternité j'ai pensé à toi; j'ai écrit ton nom bien profondément dans mon cœur afin de ne t'oublier jamais.

 Je suis ton Dieu

 et je règle tout pour ton bonheur; si tu ne le comprends pas maintenant, un jour tu le verras clairement.

 Je suis ton Dieu

 et je t'aime fidèlement. Je connais tout ce qui t'afflige. Je vois tout regard, j'entends toute parole qui te fait de la peine.

 Accepte tout avec tranquillité et paix, parce que c'est moi qui ai tout permis et ordonné; toi, reste-moi fidèle et persévère, je te récompenserai pour tout.

 Je suis ton Dieu.

 Es-tu seul ? Je serai ton compagnon. Personne ne t'adresse une bonne parole ? Viens près de moi et je serai tout dans le Très Saint Sacrement. Je te serai une compensation pour tout ce que la terre te refuse.

 Je suis ton Dieu.

 Que veux-tu de plus ? Prends courage. Que rien ne te coûte, parce que celui qui possède mon coeur et mon amour a tout ce dont il a besoin.

 Le monde passe. Le temps fuit. La mort te ravira tout.

 Une seule chose te restera toujours : TON DIEU

 

 

 

 

Sainte face de jésus

La pleine confiance en Dieu...

N’envisage pas les épreuves et les croix de cette vie avec crainte et tremblement,

Mais avec l’entière certitude que Dieu, à qui tu appartiens, saura t’en délivrer

 lorsqu’elles surviendront.

Il t’a guidé et protégé jusqu’à ce jour, tiens bien sa chère main et tu traverseras

 sain et sauf toutes les épreuves.

Si la route est trop difficile, il te portera avec amour dans ses bras.

Ne t’inquiète pas de ce qui peut arriver demain. Le Père Éternel qui prend soin de toi

 aujourd’hui saura veiller sur toi demain et tous les jours de ta vie.

S’il ne t’épargne pas la souffrance, il te donnera la force de la supporter.

Sois en paix et rejette toutes les pensées inutiles, les vaines craintes et les angoisses imaginaires.

Fais confiance en Dieu et il te donnera la Paix.

(Saint François de Sales).

 

 

Sainte face de jésus

Seigneur, donne-moi une vraie humilité pour accepter avec simplicité toutes les épreuves et difficultés de ma vie. Donne-moi la grâce de comprendre par la prière que tu es le maître de ma vie et que tu veux ce qui est le mieux pour moi.

 

Sainte face de jésus

Jésus dit :

 Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi.

Ouvrez la porte de votre cœur à Jésus aujourd’hui. Recevez Sa paix, Sa vie. Il vous aime. Laissez-le prendre en main votre vie.

 

 

2120-Dieu mon père, je prie pour moi, pour l’esprit, pour le mental et aussi pour tout le corps en entier :

 - Brise les anneaux des chaînes de ma captivité.                                                                           -  Délie les entraves de mon cerveau et libère ma nature supérieure.

En moi ! Dans l’énergie, dans le cerveau, dans l’esprit, dans le mental, dans le cœur, dans toutes les pensées, dans toutes les paroles, dans toutes les actions et aussi dans tout le corps en entier :

Les peurs,

les doutes,

les craintes,

les mensonges,

les tourments,

l’ignorance,

la faiblesse,

la maladie,

la souffrance,

la pauvreté,

la vieillesse,

le mal,

et la mort, n’existent pas.

L’amour, la paix et l’harmonie règnent en Moi et aussi dans l’énergie, dans le cerveau, dans l’esprit, dans le mental, dans le cœur, dans toutes les pensées, dans toutes les paroles, dans toutes les actions et aussi dans tout le corps en entier, dans le royaume de Dieu là où  Les peurs, les doutes, les craintes, les mensonges, les tourments, l’ignorance, la faiblesse, la maladie, la souffrance, la pauvreté, la vieillesse, le mal, et la mort, n’existent pas.

Jésus mon père, je te remercie pour tant d'amour. »

 

Père ! Esprit de la liberté ! Dieu Tout-Puissant !

Prends naissance en moi !

Dans l’esprit de pureté, de vérité, de bonté, de beauté, de lumière, de la vie éternelle et de la jeunesse éternelle ! Dans l’esprit de la perfection.

Avec un mental parfait !

Avec la perfection de la pensée, de la parole et de l’action.

Dans un corps spirituel, cosmique et humain parfait !

Qui fait toujours la totalité de la volonté du créateur, de Dieu, du Père, de Jésus !

Je te remercie pour tant d’amour Dieu mon père Cr

 

2121-Jésus mon père éternel, Dieu Tout-Puissant, mon Créateur, Je Suis !

Je prie pour moi, pour l’esprit, pour le mental, pour tout le corps en entier et aussi pour le Royaume de Dieu qui a pris naissance en moi !

Dans l’esprit de la perfection, dans le mental de la perfection et dans le corps de la perfection !

D’où les peurs, les doutes, les craintes,  les mensonges, les tourments, l’ignorance, la faiblesse, la maladie, la souffrance, la pauvreté, la vieillesse, le mal et la mort n’existent pas.

L’esprit, l’énergie, le mental et Moi ! Nous sommes Un ! Une seule et même personne, le même être ! JE SUIS !

JE SUIS né de nouveau d’un esprit de la perfection, d’un pur esprit, pure énergie, d’un  mental parfait ! Dans un corps entièrement parfait, je suis une belle âme ! JE SUIS éternel et infiniment parfait.

« Je remercie sa Majesté la Perfection de la Vie, l’Esprit de la liberté, le Royaume de Dieu d’avoir pris naissance en Moi !

Dans l’Esprit, dans l’énergie, dans le cœur, dans le mental, dans tout le corps en entier et aussi dans toutes les pensées, dans toutes les paroles et dans toutes les actions !

De la Reine de la Pureté, de la Perfection qui règne en Moi et à travers-moi !

Qui pense, parle et agit en moi, à travers moi et par moi. »

 

 

2122-Oh esprit de la vie ! Ma Majesté !

Tu es la vie en moi et aussi dans tous les univers !

Tu es pur esprit, pure énergie, éternel et infiniment parfait.

Tu es pureté, vérité, bonté, beauté, lumière et vie !

Je t’aime et je t’adore en esprit et en vérité !

Dans toutes mes pensées, dans toutes mes paroles et dans toutes actions !

Dans mon esprit, dans mon énergie, dans mon mental, dans mon cœur et dans tout mon être et aussi dans tout mon corps en entier.

Je suis ton enfant, je suis à toi et je t’appartiens,

Tu as tout mis en moi et tu m’as aussi tout donné.

Tu es omniprésent en moi, tu es partout,

Tu es omniscient en moi, tu sais tout,

Tu es omnipotent en moi, tu es tout puissant.

Tu es la perfection en tout.

Tu es le commencement et la fin !

Tu es l’Alpha et l’Oméga.

Toi et Moi ! Nous sommes Un !

Tu es en moi et moi je suis en toi !

Sans toi je ne peux rien !

 

2123-OH Esprit de la vie !

Ma Majesté de la vie qui habite en moi !

Toi et moi ! Nous sommes Un !

Une seule et même personne !

Le même Être ! Ne me quitte pas !

Sans Toi je ne peux rien !

Élève-moi spirituellement, mentalement et physiquement !

 Tu es la pureté, la vérité, la bonté, la beauté, la lumière, la vie éternelle, la jeunesse éternelle et aussi la perfection de la pensée, la perfection de la parole et la perfection de l’action en moi, à travers moi et par moi !

Tu es omniprésente ! Tu es partout en moi, en tout et aussi dans tout l’univers sans fin.

Tu es omnipotente ! Tu es toute puissante en tout.

Tu es omnisciente ! Tu sais tout.

Je suis une belle âme !

Je suis ton enfant !

Je suis à toi, et je t’appartiens.

Tu as tout mis en moi et tu m’as aussi tout donné.

Je te remercie pour tant d’amour !

Ma source, mon Créateur, mon Dieu, mon Père, ma Vie.

 

 

2124-Dieu est la vie !

Et la vie est en moi !

Et la vie est aussi dans l’esprit, dans le mental et dans tout le corps en entier.

La vie donne à moi, à l’esprit, et au mental :

-          La sagesse,

-          L’intelligence,

-          Le discernement,

-          La Perfection,

-          La vie éternelle,

-          La jeunesse éternelle,

-          La patience,

-          Le courage,

-          La force,

-          Et la puissance.

 

En moi ! Et aussi dans l’esprit, dans le mental et aussi dans tout le corps en entier !

Il n’existe pas :

-          Les peurs,

-          Les doutes,

-          Les craintes,

-          Les mensonges,

-          Les tourments,

-          L’ignorance,

-          La faiblesse,

-          Les maladies,

-          La souffrance,

-          La pauvreté,

-          La vieillesse,

-          Le mal,

-          Et la mort.

Je remercie la vie, mon créateur, mon Dieu et mon Père pour tout son amou

 

2125-Dieu est la vie ! Substance spirituelle vivante, guérissante et régénératrice ! Omniprésente, omnipotente et omnisciente.

Et la vie est en moi !

Et la vie est aussi dans l’esprit, dans le mental et dans tout le corps en entier.

La vie donne à moi, à l’esprit, au mental et aussi à tout le corps en entier :

La sécurité, la santé, la joie, l’amour, la paix, l’harmonie, l’abondance, la prospérité, le bonheur.

La pureté, la vérité, la bonté, la beauté, la lumière, la vie éternelle, la jeunesse éternelle et la perfection.

La sagesse, l’intelligence, le discernement, la patience, le courage, la force et la puissance.

En moi ! Et aussi dans l’esprit, dans le mental et aussi dans tout le corps en entier !

Il n’existe pas :

-          Les peurs,

-          Les doutes,

-          Les craintes,

-          Les mensonges,

-          Les tourments,

-          L’ignorance,

-          La faiblesse,

-          Les maladies,

-          La souffrance,

-          La pauvreté,

-          La vieillesse,

-          Le mal,

-          Et la mort.

Je remercie la vie, mon créateur, mon Dieu et mon Père pour tout son amour

 

2126-Oh Dieu ! Mon créateur et mon père ! Tu es la vérité, la lumière et la vie en moi, ainsi que dans l’Esprit et aussi dans le Mental et dans tout le corps en entier.

Je suis le chemin, la vérité, la lumière et la vie.

Je vis dans la vérité, dans la droiture et dans le bien ! Tu es ma lumière et ma vie.

L’esprit, le mental, le corps tout entier et moi ! Nous sommes une seule et même personne, le même être, JE SUIS ! Nous sommes une source de l’amour véritable, une source de la vie éternelle, une source de la perfection ; un canal de l’amour véritable, un canal de la vie éternelle, un canal de la perfection.

 L’amour véritable, la vie éternelle et la perfection sont en moi, dans l’esprit, dans le mental, dans le sang, dans la chair, dans les os et aussi dans tout le corps en entier.

OH Esprit de la vie ! Ma majesté la vie ! Mon créateur, mon Dieu et mon père !

Tu es pur esprit, pure énergie ! Eternel et infiniment parfait.

 

Tu es la vie ! Substance spirituelle vivante, guérissante et régénératrice ! Omniprésente, omnipotente et omnisciente.

 

La vie est en moi !

Et la vie est aussi dans l’esprit, dans le mental et dans tout le corps en entier.

La vie donne à moi, à l’esprit, au mental et aussi à tout le corps en entier :

-          La sécurité, la santé, la joie, le bien-être, l’amour, la paix, l’harmonie, l’abondance, la prospérité, le bonheur.

-          La pureté, la vérité, la bonté, la beauté, la lumière, la vie éternelle, la jeunesse éternelle et la perfection.

-          La sagesse, l’intelligence, le discernement, la patience, le courage, la force et la puissance.  

           

En moi ! Et aussi dans l’esprit, dans le mental et dans tout le corps en entier !

Il n’existe pas : Les peurs, les doutes, les craintes, les mensonges, les tourments, l’ignorance, la faiblesse, les maladies, la souffrance, la pauvreté,

la vieillesse, le mal, et la mort.

 

Je t’aime et je t’adore en esprit et en vérité dans toutes mes pensées, dans toutes mes paroles, dans toutes mes actions et aussi de tout mon corps en entier.

Je suis ton enfant, je suis à toi et je t’appartiens.

Tu as tout mis en moi et tu m’as aussi tout donné.

Je te demande pardon pour toutes mes fautes.

Je te demande pardon pour toutes mes mauvaises pensées, paroles et actions.

 

Je te remercie la vie, mon créateur, mon Dieu et mon Père pour ton amour.

Je suis le chemin, la vérité, la lumière et la vie ! Tu es ma lumière et ma vie.

Je vis dans la vérité, dans la droiture et dans le bien ! Tu es ma lumière et ma vie.

Celui qui m'a vu a vu le Père.

Je suis dans le Père, et que le Père est en moi.

Les paroles que je dis, je ne les dis pas de moi-même mais du Père qui demeure en moi et c'est lui qui fait les œuvres.…

 

Celui qui m’a vu, a vu la vie en moi, dans l’esprit, dans le mental et aussi dans tout le corps en entier.

Je suis dans la vie, et la vie est en moi, dans l’esprit, dans le mental et aussi dans tout le corps en entier.

Les paroles que je dis, je ne les dis pas de moi-même mais de la vie qui demeure en moi, dans l’esprit, dans le mental et aussi dans tout le corps en entier ! Et c’est la vie en moi, dans l’esprit, dans le mental et aussi dans tout le corps en entier qui fait les œuvres…

 

Je te remercie ma majesté la vie, mon créateur, mon Dieu et mon père pour ton amour.

 

            Oh Dieu ! Tu es pureté, vérité, bonté, beauté, lumière, vie éternelle, jeunesse éternelle et perfection ! Tu demeures en moi, dans l’esprit, dans le mental et aussi dans tout le corps en entier ! Je suis ton enfant, je suis à toi et je t’appartiens.

 

Je veux toujours dominer le mal qui m’habite, pour que je sois toujours pur, pour que je puisse toujours te voir Jésus Dieu mon père la vie.

 

Tu es pur esprit, pure énergie ! Eternel et infiniment parfait.

Je te demande pardon pour toutes mes fautes.

Je te demande pardon pour toutes mes mauvaises pensées, paroles et actions.

 

Je suis ton enfant, je suis à toi et je t’appartiens.

Tu as tout mis en moi et tu m’as aussi tout donné.

Je vis dans la vérité, dans la droiture et dans le bien ! Tu m’inspires, tu m’instruis, tu me guides et tu m’élèves spirituellement et humainement.

Tu es ma lumière et ma vie et aussi mon chemin et ma vérité.

Je te remercie ma majesté la vie, mon créateur, mon Dieu et mon père pour ton amour.

 

2127-Jésus Fils éternel de Dieu, mon père éternel, Dieu Tout-Puissant, mon créateur, Je Suis, je prie pour moi, pour l’esprit, pour le mental et aussi pour tout le corps en entier.

 

Jésus le Fils éternel de Dieu, mon père éternel, le Dieu Tout-Puissant, mon créateur,  Je Suis, a tout mis en moi et m’a aussi tout donné.

 

Jésus le Fils éternel de Dieu, mon père éternel, le  Dieu Tout-Puissant, mon créateur,  Je Suis m’a aussi donné la grande Révélation qui m’a fait tout comprendre et tout connaître.

 

La mort n’a plus aucun pouvoir sur moi, ni sur l’esprit, ni sur le mental, ni sur mes pensées, ni sur mes paroles, ni sur mes actions et aussi ni sur tout le corps en entier.

 

Les peurs,

les doutes,

les craintes,

les mensonges,

les tourments,

l’ignorance,

la faiblesse,

la maladie,

la souffrance,

la pauvreté,

la vieillesse,

le mal.

 

Et la mort n’existent pas en moi, ni dans l’esprit et aussi ni dans le mental ! Ni dans les pensées, ni dans les paroles, ni dans les actions et aussi ni dans tout le corps en entier.

 

Jésus Fils éternel de Dieu, mon père éternel, Dieu Tout-Puissant, mon créateur, Je Suis, je te remercie pour tant d’amour. Je t’aime et je t’adore en esprit et en vérité dans toutes mes pensées, dans toutes mes paroles et dans toutes mes actions. Je suis ton enfant, je suis à toi et je t’appartiens.

 

2128-Père Eternel

Dieu Tout Puissant,

 

Ecoute ma prière, ma demande et exauce-moi Jacki Ton enfant.

Vous Tousses que le Dieu Tout Puissant a ordonné de m’aider : Ecoutez ma prière, ma demande et exaucez-Moi Jacki l’enfant du Dieu Tout Puissant.

Toi spécialement, mon ange gardien, mon ami, mon guide fidèle et protecteur : Ecoute ma prière, ma demande et exauce-Moi Jacki l’enfant du Dieu Tout Puissant.

Que Toutes les forces de  Univers écoutent ma prière, ma demande et m’exaucent Moi Jacki l’enfant du Dieu Tout Puissant.

ESPRIT Saint, écoute ma prière, ma demande et m’exauce Moi Jacki l’enfant du Dieu Tout Puissant.

Esprit de Vérité, écoute ma prière, ma demande et m’exauce Moi Jacki l’enfant du Dieu Tout Puissant.

Esprit des Univers, écoute ma prière, ma demande et m’exauce Moi Jacki l’enfant du Dieu Tout Puissant.

Jésus mon père Céleste, écoute ma prière, ma demande et m’exauce Moi Jacki l’enfant du Dieu Tout Puissant.

Dieu Tout Puissant, Tu es mon rocher, ma forteresse, mon refuge et ma force, en Toi j’ai mis Tout mon espoir.

Tu es le Seul et Véritable Amour.

Retire-Moi de tous mes désespoirs, afflictions, souffrances.

Retire en Moi, les doutes, les peurs, les craintes, les souffrances…

Délivre-Moi de l’emprise de mon corps, je suis prisonnier de mon corps.

Mon corps est à mon service et non Moi à son service.

Je suis Victime de mon corps :                                                                                                                       - de ses faiblesses,

-          De ses peurs,

-          De ses doutes,

-          De ses craintes,

-          De ses souffrances,

-          De ses vices,

-          De ses envies,

-          De ses impulsions,

-          De ses colères,

-          De ses idées mauvaises, négatives, malsains, de mort, noirs…

Oui Père Eternel Dieu Tout Puissant, Esprit Saint, Esprit de Vérité, Esprit des Univers, Jésus mon Père Céleste Délivre-Moi, Aide-Moi, Protège-Moi, Eclaire-Moi, Fortifie-Moi, Enseigne-Moi, Inspire-Moi, Conduis-Moi, Moi jacki l’enfant du Père éternel, Le Dieu Tout Puissant.

Merci mon Dieu.

 

Jésus mon Père Céleste,                                                                                                                           Tu as dit qui te cherche, te trouve.                                                                                                        Moi Jacki Ton enfant, je te cherche de tout mon cœur, de tout mon esprit, de tout mon mental, de tout mon âme, de Tout mon amour, de toutes mes forces, de toutes mes pensées :                                                                                                                                       J’ai  perdu le contact avec Toi Père Céleste : Aide-Moi.                                                         Je suis prisonnier de mon corps : Aide-Moi, mon Père Céleste.                                                       Laisse-moi te trouver mon Dieu Tout Puissant et guide-moi dans le chemin de la vérité, de l’amour, de la lumière, de la paix, de la sécurité.

Je suis esclave des instincts de mon corps, libère-moi de son influence négative.

Que tout mon être soit en Paix : pour que je puisse me trouver dans mon corps, me manifester pour le bien-être de mon corps, pour l’aider, l’aimer à vivre dans l’amour, la lumière, la santé, la paix, la sécurité, la vie éternelle, la jeunesse éternelle : Moi Jacki Ton enfant Père Eternel des Univers.

 

Jésus mon Père Céleste,

Je te remercie de ton amour et je ne veux pas te perdre.

Tu as tout mis en Moi et tu m’as aussi tout donné à moi Jacki ton enfant ! Donne-moi l’esprit de la perfection.

Je te demande de m’inspirer de ta parole, de ta vérité, de ta volonté pour que je puisse veiller, jusqu’à ce que tu viennes me chercher, en manifestant ta vérité, ta volonté, dans et par mon cerveau, mon corps, mon esprit, mon mental, mon âme et mon être suprême : avec mes pensées, mes paroles, mes actions et tout mon être entier.

Merci Jésus mon Dieu.

 

Je me rappelle que dans mon corps, je fais ma demeure.

Exemple de toute impureté demeure habité par l’esprit de la perfection de la pensée, de la parole et l’action.

Je n’offense pas mon corps, Moi son Dieu, son ami, son frère, en refusant ses désirs nuisibles, moins encore en me torturant par d’injustes soupirs.

 

Je viens pour voir avec les yeux de mon corps, le monde face à face, et je lui dois, d’un souffle pur, lui rendre une action de grâces.

En lui, c’est Moi qui voit, sent, pense, entend, parle, touche, mange, marche, à travers tous mes sens de mon corps.

 

Dans mon divin amour, je donne à mon corps :

-          La vie éternelle,

-          La jeunesse éternelle,

-          L’amour, la lumière, la joie, le rire, la santé, la sécurité, le bonheur,

-          La perfection de la pensée, de la parole et de l’action.

-          La régénération en restant éternellement jeune, fort, beau…

-          Le courage, la force, la puissance,

-          L’intelligence, la sagesse,

-          Une personnalité d’amour et de lumière,

-          Un caractère d’amour et de lumière,

-          Le goût,

-          Le sentiment,

-          L’intuition,

-          La volonté,

-          La vérité,

-          La patience,

-          La transmission d’idées,

-          La télépathie,

-          Le discernement spirituel,

-          La clairvoyance,

-          La création,

-          La réalisation.

Merci Jésus mon Dieu.

 

Ouvre-moi Ô Dieu céleste, les portes de la vérité, afin que j’aperçoive mon Être véritable.

Conduis-moi dans la réalité et dévoile les illusions des grands mystères de la vie, afin que je trouve le chemin de la réalisation de la création.

 

Mon père qui est dans la paix :

-          Ton nom est proclamé,

-          Ton règne vienne,

-          Ton vouloir s’incarne sur terre comme aux cieux,

-          Octroie aujourd’hui ta parole et ne rappelle pas mes offenses, afin que j’oublie ceux qui m’ont offensé.

-          Dans l’épreuve dirige-moi et délivre-moi de l’erreur.

Merci Jésus mon Dieu.

 

« J’ai cherché et j’ai trouvé en moi le Destin, le Paradis et l’Enfer » :

-          La paix s’instaure, s’installe, s’établit et se manifeste dans tout mon corps, dans tout mon être.

-          La paix détruit l’enfer qui est en moi, dans mon corps.

-          Le paradis qui est en moi devienne la paix, l’amour, la lumière, la vie éternelle, la jeunesse éternelle, la santé, la sécurité, le rire, la joie, le bonheur.

-          Le destin qui est en moi devienne la vie éternelle et la jeunesse éternelle, l’Être Suprême du Tout Puissant.

Merci Jésus mon père, mon Dieu.

 

Jésus mon père céleste, je te remercie d’écouter ma prière et ma demande !

Je suis ton tout puissant christ, ton enfant, un Dieu que tu as mis dans le corps, dans mon corps, dans tout mon être.

Je corrige et je guéris tous les défauts :

-          De tout mon corps,

-          De tout mon Être,

-          De son comportement,

-          De sa personnalité,

-          De son caractère.

Mets en moi ta divine providence pour que je puisse vivre heureux sur la terre des hommes et pour vivre ma vie :

-          Dans ta vérité,

-          Dans ton œuvre,

-          Dans ton amour,

-          Dans ta lumière,

-          Dans ta paix,

-          Dans ta grâce,

-          Dans ta bénédiction,

-          Dans ta sécurité.

Merci Jésus mon père, mon Dieu.

 

RESPIR est pour le corps :

-          Vie,

-          Guérison,

-          Santé,

-          Régénération,

-          Amour,

-          Lumière,

-          Sagesse,

-          Intelligence,

-          Courage,

-          Force,

-          Puissance,

-          Connaissance,

-          Science,

-          Création,

-          Réalisation,

-          Esprit de la Perfection.

Merci Jésus mon père céleste, mon Dieu.

 

 

Seigneur jésus, mon père céleste,

Je t’aime…

Je te demande pardon, d’avoir suivi mon propre chemin, ma propre vérité, ma propre volonté…

Délivre-moi, aide-moi…

Tu es mort dans d’atroces souffrances et à la croix, pourtant, tu as pardonné.

Tu es venu Père Tout Puissant, pour nous montrer, nous tes enfants prisonniers de corps d’hommes, comment vivre pour acquérir de nouveau la vie éternelle, la jeunesse éternelle, et comment nous libérer de l’emprise du corps d’homme pour être toujours avec toi notre Dieu, avec le Père éternel le créateur de toutes les choses et de toutes les vies ! Pour que nous tes enfants, que nous soyons des Dieux, dans le corps d’homme, pour que nous soyons des Êtres Suprêmes.

 

Délivre-moi Jésus mon père céleste,

Aide-moi…

Tu es un Père d’Amour rempli de miséricordes.

Je te demande de détruire toutes les barrières et maladies que mon corps a dressées entre Lui, Moi et Toi Le Père Le Tout Puissant, comme tu l’as fait par ta résurrection.

S’il te plait, prends la première place dans ma vie, et que ton rempli tout mon corps, tout mon Être…

Fait de moi la personne que tu veux que je sois, que je suis, Ton enfant bien-aimé.

Je t’aime Jésus mon père Céleste.

Merci mon Dieu.

 

Je me rappelle  qu’en moi le corps, un Dieu fait sa demeure.

Exemple de toute impureté que ce temple demeure.

J’offense en moi le Dieu en cédant aux Désirs contre la nature Divine, désirs qui me détruisent, moins encore en me torturant par d’injustes soupirs.

Dieu vint pour voir avec mes yeux, le monde face à face, et je lui dois d’un souffle pur, rendre une action de grâces.

En Moi, le Corps, c’est Dieu qui voit, sent, pense, entend, parle, touche, goutte, mange, marche, à travers tous les sens et organes.

Ainsi Moi le Corps : Je vois, je sens, je pense, j’entends, je parle, je touche, je goutte, je mange, et je marche en Son Divin Amour.

Merci Jésus Mon Père Céleste, Mon Dieu.

 

 

Jésus Mon Père Céleste    .

L’énergie, l’énergie, l’amour, la lumière, la vérité et la volonté du christ  du Dieu Tout Puissant coulent et se manifestent :

-          Dans toutes mes veines,

-          Dans toutes mes artères,

-          Dans toutes mes organes,

-          Dans tout mon corps,

-          Dans tout mon cerveau,

-          Et dans tout mon Être.

Je me sens bien, en pleine forme, en bonne  Santé, Souriant, Joyeux, Heureux, en Paix, et en Sécurité.

Merci Jésus mon Père Céleste, mon Dieu.

 

« Christ du Dieu Tout  Puissant en Moi, le Corps, Ton Enfant.

Je te remercie mon Dieu en moi, ton corps, de faire de moi, de mon âme, de mon mental, de mon esprit, de mon cerveau et de tout ton Être entier : La personne, l’Être que tu veux que nous soyons et que nous sommes réellement et véritablement : Un Être Suprême du Père Eternel Créateur des Univers.

Merci Mon Père Céleste, Mon Dieu ».

 

 

Psaume 22 : Tu es avec Moi.

« Le Seigneur est mon berger, rien ne saurait me manquer ».

Le Seigneur est mon berger : je ne manque de rien.

Sur des prés d'herbe fraîche, il me fait reposer. Il me mène vers les eaux tranquilles

et me fait revivre ;  il me conduit par le juste chemin pour l'honneur de son nom.

Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : ton bâton me guide et me rassure.

Tu prépares la table pour moi devant mes ennemis ; * tu répands le parfum sur ma tête, ma coupe est débordante.

Grâce et bonheur m'accompagnent tous les jours de ma vie ;  j'habiterai la maison du Seigneur pour la durée de mes jours.

Merci Mon Dieu.

 

 

Psaume 33 : Voyez, le Seigneur est si bon.

« Je bénirai le Seigneur toujours et partout ! Ou Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur ».

Je bénirai le Seigneur en tout temps, sa louange sans cesse à mes lèvres.

Je me glorifierai dans le Seigneur : que les pauvres m'entendent et soient en fête !

Magnifiez avec moi le Seigneur, exaltons tous ensemble son nom.

Je cherche le Seigneur, il me répond : de toutes mes frayeurs, il me délivre.

Qui regarde vers lui resplendira, sans ombre ni trouble au visage.

Un pauvre crie ; le Seigneur entend : il le sauve de toutes ses angoisses.

L'ange du Seigneur campe à l'entour pour libérer ceux qui le craignent.

Goûtez et voyez : le Seigneur est bon ! Heureux qui trouve en lui son refuge !

Merci Mon Dieu.

 

 

Psaume 62 : Je te cherche dès l’aube

« Mon âme a soif de toi, Seigneur mon Dieu !

Dieu, tu es mon Dieu ».

 Je te cherche dès l'aube : mon âme a soif de toi ; après toi languit ma chair, terre aride, altérée, sans eau.

Toute ma vie je vais te bénir, lever les mains en invoquant ton nom.

Comme par un festin je serai rassasié ; la joie sur les lèvres, je dirai ta louange.

Dans la nuit, je me souviens de toi et je reste des heures à te parler.

Mon âme s'attache à toi, ta main droite me soutient.

Merci Mon Dieu.

 

 

Psaume 144 : Tu rassasies tout ce qui vit.

« Béni sois-tu Seigneur,

Dieu de tendresse et d’amour ! ».

Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d'amour ;

La bonté du Seigneur est pour tous, sa tendresse, pour toutes ses œuvres.

Les yeux sur toi, tous, ils espèrent : tu leur donnes la nourriture au temps voulu ;

Tu ouvres ta main : tu rassasies avec bonté tout ce qui vit.

Le Seigneur est juste en toutes ses voies, fidèle en tout ce qu'il fait.

Il est proche de ceux qui l'invoquent, de tous ceux qui l'invoquent en vérité.

Merci Mon Dieu.

 

 

-          Le Seigneur de la Paix,

-          Le Seigneur de l’Espérance,

-          Le Seigneur du Pardon,

-          Le Seigneur de la Miséricorde,

-          Le Seigneur de la Pitié,

-          Le Seigneur du Salut,

-          Le Seigneur du repentir,

-          Le Seigneur de l’Amour,

-          Le Seigneur Tout Puissant,

-          Le Seigneur de la vie éternelle,

-          Le Seigneur notre force,

-          Le Seigneur notre force,

-          Le Seigneur notre soutien,

-          Le Seigneur de la guérison,

-          Le Seigneur notre protecteur,

-          Le Seigneur notre sauveur,

-          Le Seigneur notre chair,

-          Le Seigneur notre sang,

-          Le Seigneur le chemin,

-          Le Seigneur la vérité,

-          Le Seigneur la vie,

 

« Je suis joyeux dans le Seigneur continuellement joyeux,

Ma paix rayonne sur tous les hommes, le Seigneur est proche.

 

Je chasse  toute inquiétude

Mais en toutes circonstances,

Je présente à Dieu mes demandes d’un cœur confiant et plein de gratitude.

Et la paix de Dieu qui surpasse toute connaissance gardera mon Cœur et mes Pensées dans le Christ Jésus ».

Merci Mon Dieu.

 

 

 

Seigneur Jésus mon Père Céleste,

Tu m’aimes,

Tu prends soin de moi, de mon bien-être,

Tu as tout mis en moi et tu m’as aussi tout donné,

Je suis ton enfant, je suis à toi et je t’appartiens,

Je te remercie de ton amour, de m’accorder la grâce, si c’est aussi ta volonté :

-          De rendre physique et visible mon corps spirituel,

-          De le matérialiser,

-          De le manifester avec mon corps d’homme, pour que chaque cellule, chaque organe, chaque partie de mon corps humain contienne ta substance Divine et cosmique de la vie éternelle et de la jeunesse, « de l’Esprit de la perfection de la pensée, de la parole et de l’action ».

Afin que mon corps spirituel et mon corps humain soient une seule et même Être :

Moi Jacki ton enfant bien-aimé, un Être Suprême, comme Toi l’Esprit Universel du Tout Puissant, Son enfant, Toi Jésus mon Père Céleste avec Ton Corps d’homme.

Merci Mon Père Mon Dieu Tout Puissant.

 

 

Père qui est en Moi,

Aies pitié, prends pitié et sois miséricordieux envers moi, envers l’esprit, envers le mental, envers le cœur et envers tout le cœur en entier !

Dans ton grand amour et si c’est ta volonté,

Accorde-nous  la perfection de la pensée, de la parole et de l’action !

Merci Mon Dieu.

 

 

 

 

Les peurs, les doutes, les craintes, les mensonges, les tourments, les souffrances, la pauvreté, la vieillesse, le mal et la mort n’existent pas dans la pensée divine, dans la pensée ineffable, dans l’unité primordiale, dans l’énergie, dans l’esprit, dans le mental, dans le cœur et dans tout le corps tout entier et aussi en Moi !

 Est Un, une seule et même personne ! Le même être ! Je Suis.

Est une source de l’amour véritable, un canal de l’amour véritable, est la paix, l’harmonie, la pureté, la vérité, la bonté, la beauté, la lumière et la vie éternelle !

Est La perfection de la pensée, de la parole et de l’action.

Est je suis.

 

La pensée divine, pensée ineffable, unité primordiale, l’énergie, l’esprit, mental, le cœur, tout le corps entier et aussi Moi ! Est une source de l’amour véritable, un canal de l’amour véritable, la paix, l’harmonie, la pureté, la vérité, la bonté, la beauté, la lumière, et la vie éternelle ! Est Un, une seule et même personne ! Est la perfection de la pensée, de la parole et de l’action.

 

 

2129-En moi ! Dans l’énergie, dans le cerveau, dans l’esprit, dans le mental, dans le cœur, dans toutes les pensées, dans toutes les paroles, dans toutes les actions et aussi dans tout le corps en entier :

Les peurs,

les doutes,

les craintes,

les mensonges,

les tourments,

l’ignorance,

la faiblesse,

la maladie,

la souffrance,

la pauvreté,

la vieillesse,

le mal,

et la mort,  n’existent pas.

 L’amour, la paix et l’harmonie règnent en Moi et dans l’énergie, dans le cerveau, dans l’esprit, dans le mental, dans le cœur, dans toutes les pensées, dans toutes les paroles, dans toutes les actions et aussi dans tout le corps en entier.

 

2130-Jésus mon Père qui est au ciel, ma source, mon créateur, et mon Dieu !

Je prie pour moi, pour l’esprit, pour le mental, pour le cœur et aussi pour tout le corps en entier.

Je veux que l’esprit de la perfection m’habite.

Je veux que l’esprit de la perfection habite dans l’énergie, dans mon propre esprit, dans le cerveau, dans le mental, dans le cœur, et aussi dans tout le corps en entier !

Je veux que l’esprit de la perfection habite et demeure dans tous les ADNS et Atomes spirituels, cosmiques et humains qui me composent et que je suis.

 

Je suis une pure énergie entièrement parfaite.

Je suis un esprit entièrement parfait.

Je suis un mental entièrement parfait.

Je suis la perfection de la pensée, de la parole et de l’action.

Je suis un  caractère parfait, un comportement parfait et une personnalité parfaite.

Je suis un cœur entièrement parfait.

Je suis un corps entièrement parfait.

Je suis une belle âme entièrement parfaite.

Je suis un homme parfaitement spiritualisé et entièrement parfait.

Je fais toujours la totalité de la volonté de la Source, du Créateur, de Dieu, de jésus.

 

L’Esprit de la vérité et l’Esprit de la perfection habitent et demeurent en moi, dans le cerveau, dans le mental, dans le cœur et dans tout le corps tout entier ! En moi le mensonge et le mal n’existent pas.

 

Je te remercie pour tant d’amour Dieu mon père.

 

 

2131-Je suis pur esprit, pure énergie et pur mental ! Eternel et infiniment parfait.

Dieu mon père :

 - Brise les anneaux des chaînes de ma captivité.                                                                           -  Délie les entraves de mon cerveau et libère ma nature supérieure.

 

Je vis dans l’amour de la vérité de mon père Jésus, et aussi dans la perfection de toutes mes pensées, de toutes mes paroles et de toutes mes actions !

Les peurs,

les doutes,

les craintes,

les mensonges,

les tourments,

l’ignorance,

la faiblesse,

la maladie,

la souffrance,

la pauvreté,

la vieillesse,

le mal,

 

et la mort,  n’existent pas en moi.

 

2132-Les peurs, les doutes, les craintes, les mensonges, les tourments, l’ignorance, la faiblesse, la maladie, la souffrance, la pauvreté, la vieillesse, le mal et la mort n’existent pas dans la pensée divine, dans la pensée ineffable, dans l’unité primordiale, dans l’énergie, dans l’esprit, dans le mental, dans le cœur et dans tout le corps tout entier et aussi en Moi !

 Est Un, une seule et même personne ! Le même être ! L’Être unique ! L’Être suprême ! Je Suis l’Être intégral, qui prononce le commencement et la fin de toute chose, qui toujours, distribue ses dons très sacrés selon la même Loi d'harmonie ! En moi, à l’énergie, à l’esprit, au mental, au cœur et au corps tout entier.

Ainsi, tout ce qui respire est une seule et même chose à la vue de celui

Dont le Dieu est Amour.

 

           Et quiconque demeure en cette vérité demeure en Dieu,

Et Dieu demeure en lui,

Oui, jusqu'en le Vie éternelle, et il n'a pas de fin à Sa domination.

 

Est une source de l’amour véritable, un canal de l’amour véritable, est la paix, l’harmonie, la pureté, la vérité, la bonté, la beauté, la lumière et la vie éternelle !

Est La perfection de la pensée, de la parole et de l’action.

Est je suis.

 Unité primordiale, pensée divine, pensée ineffable ! Règne de la pensée, de la parole et de l'action,

Substratum de tout, qui est en tout et qui imprègnes tout,

Éternellement actif, rayonnement de lumière divine exprimant les aspirations de l'âme,

Qui n'as ni hauteur, ni largeur, ni profondeur,

Incommensurable Perfection ! L’énergie, l’esprit, le mental, le cœur, tout le corps entier et aussi Moi ! Est, Je suis une source de l’amour véritable, un canal de l’amour véritable, la paix, l’harmonie, la pureté, la vérité, la bonté, la beauté, la lumière, et la vie éternelle ! Est la perfection ! EST, Je suis Un, une seule et même personne ! Le même Être ! Je suis la perfection de la pensée, de la parole et de l’action.

Je suis pur esprit, pure énergie, pur mental, pur cœur, pur corps tout entier ! Une belle âme, un Être unique, un Être suprême ! Eternel et infiniment parfait !

 

2133-« Abba ! Mon Dieu, mon créateur et mon père ! Tu es la vérité, la lumière et la vie en moi, ainsi que dans l'esprit et aussi dans le mental et dans tout le corps en entier.

 

Abba! Mon Dieu, mon créateur et mon père ! Tu es la vérité, la lumière et la vie en moi, ainsi que dans l'esprit et aussi dans le mental et dans tout le corps en entier.

 

 

2134-Efforçons-nous enfants de Dieu, de la vie ! De vivre continuellement et tous les jours ! Dans la vérité, dans la droiture et dans le bien ! Dans la lumière et la vie.

 

Apprenez cette phrase par cœur et répétez-le mentalement ! Constamment et continuellement et cela tous les jours ! N'oubliez pas le nôtre père :

-« Abba ! Mon Dieu, mon créateur et mon père ! Tu es la vérité, la lumière et la vie en moi, ainsi que dans l'esprit et aussi dans le mental et dans tout le corps en entier ».

-Notre Père

Qui es aux Cieux

Que Ton Nom soit sanctifié

Que Ton Règne vienne

Que Ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel

Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour

Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux

qui nous ont offensés

Et ne nous laisse pas entrer en tentation

Mais délivre-nous du mal

Car c'est à Toi qu'appartiennent : le Règne, la Puissance et la Gloire

Pour les siècles des siècles

Amen!

 

-« Psaume 90 Celui qui demeure ferme... Tous les jours.

Psaume118 Bienheureux ceux qui sont... Une fois par semaine.

Psaume 142 Seigneur exaucez ma prière...Tous les jours.

Prier et veiller. »

Prions pour nous,

Prions pour l'esprit,

et prions aussi pour le mental.

Et veillons. 

 

 

 

Les commandements de vie de la vie, de Dieu :

-1. J’adorerai Dieu seul, je l'aimerai plus

que tout et je respecterai le nom du Seigneur.

2. J’aimerai mon prochain, comme moi-même.

3. Je ne jurerai pas.

4. Je sanctifierai le jour du Seigneur.

5. J’honorerai mon père et ma mère.

6. Je ne tuerai pas.

7. Je ne commettrai pas de luxure, de débauche et je n'aurai pas de désir impur volontaire.

8. Je ne volerai pas.

9. Je ne mentirai pas et je ne porterai pas de faux témoignage.

10. Je ne commettrai pas d'adultère et l'œuvre de la chair je ne voudrais qu'en mariage seulement.

11. Je ne désirerai pas injustement le bien des autres.

Car c'est à Toi qu'appartiennent : le Règne, la Puissance et la Gloire

 

 

2135-Le tentateur

3.13

Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui.

3.14

Mais Jean s'y opposait, en disant: C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et tu viens à moi!

3.15

Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus.

3.16

Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l'eau. Et voici, les cieux s'ouvrirent, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.

3.17

Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection.

Matthieu 4

4.1

« Alors Jésus fut emmené par l'Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable.

4.2

Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim.

4.3

Le tentateur, s'étant approché, lui dit: Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains.

4.4

Jésus répondit: Il est écrit: L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

4.5

Le diable le transporta dans la ville sainte, le plaça sur le haut du temple,

4.6

et lui dit: Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas; car il est écrit: Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet; Et ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre.

4.7

Jésus lui dit: Il est aussi écrit: Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu.

4.8

Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire,

4.9

et lui dit: Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m'adores.

4.10

Jésus lui dit: Retire-toi, Satan! Car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.

4.11

Alors le diable le laissa. Et voici, des anges vinrent auprès de Jésus, et le servaient ».

4.12

Jésus, ayant appris que Jean avait été livré, se retira dans la Galilée.

4.13

Il quitta Nazareth, et vint demeurer à Capernaüm, située près de la mer, dans le territoire de Zabulon et de Nephthali,

4.14

afin que s'accomplît ce qui avait été annoncé par Ésaïe, le prophète:

4.15

Le peuple de Zabulon et de Nephthali, De la contrée voisine de la mer, du pays au delà du Jourdain, Et de la Galilée des Gentils,

4.16

Ce peuple, assis dans les ténèbres, A vu une grande lumière; Et sur ceux qui étaient assis dans la région et l'ombre de la mort La lumière s'est levée.

4.17

Dès ce moment Jésus commença à prêcher, et à dire: Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.

 

 

2136-A) Esaïe 41 verset 9 Toi, que j'ai pris aux extrémités de la terre, Et que j'ai appelé d'une contrée lointaine, A qui j'ai dit : Tu es mon serviteur, Je te choisis, et ne te rejette point! 10 Ne crains rien, car je suis avec toi; Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu; Je te fortifie, je viens à ton secours, Je te soutiens de ma droite triomphante.

11 Voici, ils seront confondus, ils seront couverts de honte, Tous ceux qui sont irrités contre toi; Ils seront réduits à rien, ils périront, Ceux qui disputent contre toi. 12 Tu les chercheras, et ne les trouveras plus, Ceux qui te suscitaient querelle; Ils seront réduits à rien, réduits au néant, Ceux qui te faisaient la guerre. 13 Car je suis l'Eternel, ton Dieu, Qui fortifie ta droite, Qui te dis : Ne crains rien, Je viens à ton secours.

 

B)Ésaïe 41

…9 Toi, que j'ai pris aux extrémités de la terre, Et que j'ai appelé d'une contrée lointaine, A qui j'ai dit : Tu es mon enfant, Je t'ai choisi, tu es mon élu, tu es à moi et tu m'appartiens, j'ai tout mis en toi et je t'ai tout donné, et je ne te rejette point ! 10 Ne crains rien, car je suis avec toi ; Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu; Je te fortifie, je viens à ton secours, Je te soutiens de ma droite triomphante. 11 Voici, ils seront confondus, ils seront couverts de honte, Tous ceux qui sont irrités contre toi; Ils seront réduits à rien, ils périront, Ceux qui disputent contre toi ! Je ferai tout ce que tu voudras ! Quand tu auras la grande révélation, tu comprendras toutes choses, tes peurs, tes doutes et tes craintes disparaîtront et la mort n'a aucun pouvoir sur toi. C'est moi même qui viendra te chercher quand tu seras prêt.

« Manifeste-toi père éternel notre créateur ! Viens voir tes enfants qui ont besoin de toi, ne les abandonne pas ».

 

C)-Croire en moi, croire à mes paroles, obéir à mes paroles, faire ma volonté, faire la volonté de mon père ! Toutes ces phrases ont la même signification ! Suivre jésus le chemin, la vérité, la lumière et la vie éternelle ! Vivre dans la vérité, dans la droiture et dans le bien ! Pour respecter les commandements de Dieu.

Jésus-Christ leur répond ; Non, il n y a pas d’esprit mauvais en moi, mais je respecte mon Père. Et vous, vous ne me respectez pas.

Je ne cherche pas ma gloire. Il y a quelqu'un qui cherche ma gloire et qui juge. Oui, je vous le dis, c’est la vérité : si quelqu'un obéit à mes paroles, il ne mourra jamais. Jean 8 verset 49.

 

 

 

 

 

D)-L'ancien testament ou tout livre ancien permettait trop aux humains de dominer leurs semblables en se servant du nom de Dieu. CE sont des hypocrites, ils détournaient la parole de Dieu à leur avantage et cela continu encore de nos jours. Ils se servent de Dieu pour faire le mal. Dieu s'est manifesté en la personne de jésus pour libérer l'esprit prisonnier de la nature humaine. Jésus a tout montré, a tout donné, et a tout mis en nous. Jésus nous a donné le chemin en sa personne ! Je suis le chemin, la vérité, la lumière et la vie éternelle ! Toute la parole de Dieu, de Jésus se résume en trois mots ! la vérité, la droiture et le bien ! En vivant ainsi nous accomplissons la volonté de Dieu, de jésus en manifestant les commandements de Dieu dans notre vie. Il n'y a pas à chercher et à comprendre autre chose ! Vivons dans la vérité, dans la droiture, et dans le bien en respectant les commandements de Dieu et nous devons prier pour nous, pour l'esprit et aussi pour le mental, pour ne pas tomber dans le mal ! Et c'est tout.

Ta paix est plus forte qu'une tempête. Ton amour est l'attribut suprême. Je reste ferme dans la vérité, dans la droiture et dans le bien.

 

2137-Esaïe 1

« 1.1

Prophétie d'Ésaïe, fils d'Amots, sur Juda et Jérusalem, au temps d'Ozias, de Jotham, d'Achaz, d'Ézéchias, rois de Juda.

1.2

Cieux, écoutez! Terre, prête l'oreille! Car l'Éternel parle. J'ai nourri et élevé des enfants, Mais ils se sont révoltés contre moi.

1.3

Le bœuf connaît son possesseur, Et l'âne la crèche de son maître: Israël ne connaît rien, Mon peuple n’à point d'intelligence.

1.4

Malheur à la nation pécheresse, au peuple chargé d'iniquités, A la race des méchants, aux enfants corrompus! Ils ont abandonné l'Éternel, ils ont méprisé le Saint d'Israël. Ils se sont retirés en arrière...

1.5

Quels châtiments nouveaux vous infliger, Quand vous multipliez vos révoltes? La tête entière est malade, Et tout le cœur est souffrant.

1.6

De la plante du pied jusqu'à la tête, rien n'est en bon état: Ce ne sont que blessures, contusions et plaies vives, Qui n'ont été ni pansées, ni bandées, Ni adoucies par l'huile.

1.7

Votre pays est dévasté, Vos villes sont consumées par le feu, Des étrangers dévorent vos campagnes sous vos yeux, Ils ravagent et détruisent, comme des barbares.

1.8

Et la fille de Sion est restée Comme une cabane dans une vigne, Comme une hutte dans un champ de concombres, Comme une ville épargnée.

1.9

Si l'Éternel des armées Ne nous eût conservé un faible reste, Nous serions comme Sodome, Nous ressemblerions à Gomorrhe.

1.10

Écoutez la parole de l'Éternel, chefs de Sodome! Prête l'oreille à la loi de notre Dieu, peuple de Gomorrhe!

1.11

Qu'ai-je affaire de la multitude de vos sacrifices? dit l'Éternel. Je suis rassasié des holocaustes de béliers et de la graisse des veaux; Je ne prends point plaisir au sang des taureaux, des brebis et des boucs.

1.12

Quand vous venez vous présenter devant moi, Qui vous demande de souiller mes parvis?

1.13

Cessez d'apporter de vaines offrandes: J'ai en horreur l'encens, Les nouvelles lunes, les sabbats et les assemblées; Je ne puis voir le crime s'associer aux solennités.

1.14

Mon âme hait vos nouvelles lunes et vos fêtes; Elles me sont à charge; Je suis las de les supporter.

1.15

Quand vous étendez vos mains, je détourne de vous mes yeux; Quand vous multipliez les prières, je n'écoute pas: Vos mains sont pleines de sang.

1.16

Lavez-vous, purifiez-vous, Otez de devant mes yeux la méchanceté de vos actions; Cessez de faire le mal.

1.17

Apprenez à faire le bien, recherchez la justice, Protégez l'opprimé; Faites droit à l'orphelin, Défendez la veuve

 

 

1.17

Apprenez à faire le bien, recherchez la justice, Protégez l'opprimé; Faites droit à l'orphelin, Défendez la veuve.

1.18

Venez et plaidons! dit l'Éternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige; S'ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine. »

« 1.19

Si vous avez de la bonne volonté et si vous êtes dociles, Vous mangerez les meilleures productions du pays;

1.20

Mais si vous résistez et si vous êtes rebelles, Vous serez dévorés par le glaive, Car la bouche de l'Éternel a parlé.

1.21

Quoi donc! la cité fidèle est devenue une prostituée! Elle était remplie d'équité, la justice y habitait, Et maintenant il y a des assassins!

1.22

Ton argent s'est changé en scories, Ton vin a été coupé d'eau.

1.23

Tes chefs sont rebelles et complices des voleurs, Tous aiment les présents et courent après les récompenses; Ils ne font pas droit à l'orphelin, Et la cause de la veuve ne vient pas jusqu'à eux.

1.24

C'est pourquoi voici ce que dit le Seigneur, l'Éternel des armées, Le Fort d'Israël: Ah! je tirerai satisfaction de mes adversaires, Et je me vengerai de mes ennemis.

1.25

Je porterai ma main sur toi, Je fondrai tes scories, comme avec de la potasse, Et j'enlèverai toutes tes parcelles de plomb.

1.26

Je rétablirai tes juges tels qu'ils étaient autrefois, Et tes conseillers tels qu'ils étaient au commencement. Après cela, on t'appellera ville de la justice, Cité fidèle.

1.27

Sion sera sauvée par la droiture, Et ceux qui s'y convertiront seront sauvés par la justice.

1.28

Mais la ruine atteindra tous les rebelles et les pécheurs, Et ceux qui abandonnent l'Éternel périront.

1.29

On aura honte à cause des térébinthes auxquels vous prenez plaisir, Et vous rougirez à cause des jardins dont vous faites vos délices;

1.30

Car vous serez comme un térébinthe au feuillage flétri, Comme un jardin qui n'a pas d'eau. 

1.31

L'homme fort sera comme de l'étoupe, Et son œuvre comme une étincelle; Ils brûleront l'un et l'autre ensemble, Et il n'y aura personne pour éteindre. »

 

 

« Ésaïe prédit La venue de jésus :

(9:5) Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.

9.7

(9:6) Donner à l'empire de l'accroissement, Et une paix sans fin au trône de David et à son royaume, L'affermir et le soutenir par le droit et par la justice, Dès maintenant et à toujours: Voilà ce que fera le zèle de l'Éternel des armées. »

 

 

 

« 5.20

Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, Qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, Qui changent l'amertume en douceur, et la douceur en amertume!

5.21

Malheur à ceux qui sont sages à leurs yeux, Et qui se croient intelligents!

5.22

Malheur à ceux qui ont de la bravoure pour boire du vin, Et de la vaillance pour mêler des liqueurs fortes;

5.23

Qui justifient le coupable pour un présent, Et enlèvent aux innocents leurs droits!

5.24

C'est pourquoi, comme une langue de feu dévore le chaume, Et comme la flamme consume l'herbe sèche, Ainsi leur racine sera comme de la pourriture, Et leur fleur se dissipera comme de la poussière; Car ils ont dédaigné la loi de l'Éternel des armées, Et ils ont méprisé la parole du Saint d'Israël.

5.25

C'est pourquoi la colère de l'Éternel s'enflamme contre son peuple, Il étend sa main sur lui, et il le frappe; Les montagnes s'ébranlent; Et les cadavres sont comme des balayures au milieu des rues. Malgré tout cela, sa colère ne s'apaise point, Et sa main est encore étendue.

5.26

Il élève une bannière pour les peuples lointains, Et il en siffle un des extrémités de la terre: Et voici, il arrive avec promptitude et légèreté.

5.27

Nul n'est fatigué, nul ne chancelle de lassitude, Personne ne sommeille, ni ne dort; Aucun n'a la ceinture de ses reins détachée, Ni la courroie de ses souliers rompue.

5.28

Ses flèches sont aiguës, Et tous ses arcs tendus; Les sabots de ses chevaux ressemblent à des cailloux, Et les roues de ses chars à un tourbillon.

5.29

Son rugissement est comme celui d'une lionne; Il rugit comme des lionceaux, il gronde, et saisit la proie, Il l'emporte, et personne ne vient au secours.

5.30

En ce jour, il y aura près de lui un mugissement, Comme celui d'une tempête sur mer; En regardant la terre, on ne verra que ténèbres, Avec des alternatives d'angoisse et d'espérance; Au ciel, l'obscurité régnera. »

 

 

 

 

Ésaïe 59
14Et la délivrance s'est retirée, Et le salut se tient éloigné; Car la vérité trébuche sur la place publique, Et la droiture ne peut approcher. 15La vérité a disparu, Et celui qui s'éloigne du mal est dépouillé. -L'Eternel voit, d'un regard indigné, Qu'il n'y a plus de droiture.

Ésaïe 1:21
Quoi donc! La cité fidèle est devenue une prostituée! Elle était remplie d'équité, la justice y habitait, Et maintenant il y a des assassins!

 

« Ésaïe 5

…17Des brebis paîtront comme sur leur pâturage, Et des étrangers dévoreront les possessions ruinées des riches. 18Malheur à ceux qui tirent l'iniquité avec les cordes du vice, Et le péché comme avec les traits d'un char, 19Et qui disent: Qu'il hâte, qu'il accélère son œuvre, Afin que nous la voyions! Que le décret du Saint d'Israël arrive et s'exécute, Afin que nous le connaissions!…

 

Ésaïe 59:4

Nul ne se plaint avec justice, Nul ne plaide avec droiture; Ils s'appuient sur des choses vaines et disent des faussetés, Ils conçoivent le mal et enfantent le crime.

 

Jérémie 23:10

Car le pays est rempli d'adultères; Le pays est en deuil à cause de la malédiction; Les plaines du désert sont desséchées. Ils courent au mal, Ils n'ont de la force que pour l'iniquité. »

 

« Ésaïe 42:8
Je suis l'Eternel, c'est là mon nom; Et je ne donnerai pas ma gloire à un autre, Ni mon honneur aux idoles.

Ésaïe 43:25
C'est moi, moi qui efface tes transgressions pour l'amour de moi, Et je ne me souviendrai plus de tes péchés.

Ésaïe 48:9
A cause de mon nom, je suspends ma colère; A cause de ma gloire, je me contiens envers toi, Pour ne pas t'exterminer.

Jérémie 14:7
Si nos iniquités témoignent contre nous, Agis à cause de ton nom, ô Eternel! Car nos infidélités sont
nombreuses, Nous avons péché contre toi. »

« Ésaïe 59:2
Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous et votre Dieu; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face Et l'empêchent de vous écouter.

Ésaïe 59:3
Car vos mains sont souillées de sang, Et vos doigts de crimes; Vos lèvres profèrent le mensonge, Votre langue fait entendre l'iniquité.

Ésaïe 64:7
Il n'y a personne qui invoque ton nom, Qui se réveille pour s'attacher à toi: Aussi nous as-tu caché ta face, Et nous laisses-tu périr par l'effet de nos crimes. »

 

« Jean 9:31
Nous savons que Dieu n'exauce point les pécheurs; mais, si quelqu'un l'honore et fait sa volonté, c'est celui-là qu'il exauce. »

 

« Ésaïe 1
…14Mon âme hait vos nouvelles lunes et vos fêtes; Elles me sont à charge; Je suis las de les supporter. 15Quand vous étendez vos mains, je détourne de vous mes yeux; Quand vous multipliez les prières, je n'écoute pas: Vos mains sont pleines de sang. 16Lavez-vous, purifiez-vous, Ôtez de devant mes yeux la méchanceté de vos actions; Cessez de faire le mal.… »

 

« Ésaïe 29:21
Ceux qui condamnaient les autres en justice, Tendaient des pièges à qui défendait sa cause à la porte, Et violaient par la fraude les droits de l'innocent. »

 

« Ésaïe 59
…14Et la délivrance s'est retirée, Et le salut se tient éloigné; Car la vérité trébuche sur la place publique, Et la droiture ne peut approcher. 15La vérité a disparu, Et celui qui s'éloigne du mal est dépouillé. -L’Éternel voit, d'un regard indigné, Qu'il n'y a plus de droiture. »

 

« Ésaïe 42:8
Je suis l’Éternel, c'est là mon nom; Et je ne donnerai pas ma gloire à un autre, Ni mon honneur aux idoles.

Ésaïe 43:25
C'est moi, moi qui efface tes transgressions pour l'amour de moi, Et je ne me souviendrai plus de tes péchés.

Ésaïe 48:9
A cause de mon nom, je suspends ma colère; A cause de ma gloire, je me contiens envers toi, Pour ne pas t'exterminer.

Jérémie 14:7
Si nos iniquités témoignent contre nous, Agis à cause de ton nom, ô Éternel! Car nos infidélités sont nombreuses, Nous avons péché contre toi. »

Haut du formulaire

.

« Ésaïe 55
6Cherchez l'Eternel pendant qu'il se trouve; Invoquez-le, tandis qu'il est près. 7Que le méchant abandonne sa voie, Et l'homme d'iniquité ses pensées; Qu'il retourne à l'Eternel, qui aura pitié de lui, A notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner. 8Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l'Eternel.… »

 

Bas du formulaire

 

« Actes 8:22
Repens-toi donc de ta méchanceté, et prie le Seigneur pour que la pensée de ton cœur te soit pardonnée, s'il est possible;

Ésaïe 1:16
Lavez-vous, purifiez-vous, Otez de devant mes yeux la méchanceté de vos actions; Cessez de faire le mal. »

« Proverbes 3:32
Car l'Eternel a en horreur les hommes pervers, Mais il est un ami pour les hommes droits;
Proverbes 28:9
Si quelqu'un détourne l'oreille pour ne pas écouter la loi, Sa prière même est une abomination

 

2138-Les dons ont été «répandus dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné» (Rm 5, 5). S’ils nous ont été donnés en totalité et sans retour, en revanche, nous avons à travailler pour les faire croître en nous. C’est un peu comme une plante dont nous devons prendre soin en l’arrosant, en la taillant, en enrichissant la terre pour qu’elle donne du fruit.

Ainsi devons-nous nous aussi prendre soin de ces dons qui ont été semés en nous. C’est par notre effort et notre persévérance qu’ils produiront leurs fruits. Il est d’ailleurs significatif que la Tradition de l’Église ait retenu une liste de douze fruits de l’Esprit. Là aussi, le nombre est symbolique.

Face aux sept dons, symboles de la re-création de l’homme, les douze fruits représentent la fécondité de la vie de l’Esprit, tout comme les douze patriarches nés de Jacob indiquent l’incarnation de la promesse faite à Abraham. «Charité, joie, paix, patience, longanimité, bonté, bénignité, mansuétude, fidélité, modestie, continence, chasteté.» Cette liste, inspirée de la lettre de Paul aux Galates (5, 22-23), nous dit surtout que nos efforts pour traduire en vie les dons reçus ne resteront pas vains.

 

 

 

 

Comment l'Esprit Saint agit-il ?

Fondamentalement, il anime en nous la foi, la charité et l'espérance. Le premier rôle de l'Esprit, c'est de nous conforter dans la foi, une foi vivante et savoureuse. Il nous libère du doute et de l'hésitation. Il nous donne d'être convaincu que Dieu agit dans notre vie et dans le monde.

L'amour ou la charité (en grec, agapè) est, selon Paul dans l'épître aux Galates, le fruit fondamental de l'Esprit. C'est pourquoi Paul parle de fruit au singulier, avant d'énumérer la manière dont cet amour se décline : "joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi" (Ga 5,22-23).

Et puis il y a l'espérance, particulièrement précieuse aujourd'hui, me semble-t-il. L'Esprit grave dans notre cœur la certitude que Dieu accomplit son projet de salut pour l'humanité. Il nous permet alors de rebondir, par-delà nos échecs et nos difficultés.

On dit souvent que l'Esprit nous guide. En quel sens ?

D'abord parce que l'Esprit est notre éducateur. Il affine en nous le sentir spirituel. Il nous rend plus sensible à ce qui abîme notre relation avec Dieu : nos négligences, nos laisser-aller, tous ces "manques à gagner" dans l'amour.

Ensuite, l'Esprit nous apprend la louange. Il nous donne le goût de louer Dieu, en communauté, ou dans notre prière personnelle. Pourquoi ? Parce qu'il nous met en présence de Dieu qui est fidèle à sa propre générosité de manière surabondante. Notre réponse, c'est la louange : quelle joie pour nous que Dieu soit Dieu !

Et puis bien sûr, on peut demander à l'Esprit d'éclairer nos choix, nos décisions. Je pense par exemple, dans l'évangile, à l'épisode des noces de Cana. Marie présente sa demande car elle croit en Jésus. Jésus commence par refuser, puis on peut penser qu'il consulte son Père dans l'Esprit. Alors, il donne la surabondance et c'est la fête, la joie pour tous !

Mais comment faire la différence entre ce qui vient de l'Esprit et ce qui relève de notre psychologie, de nos états d'âme ?

C'est l'objet du discernement. Il est vrai que l'Esprit est parfois difficile à remarquer tant il est discret et humble. Il ne cherche pas à attirer nos regards sur lui : il nous place devant le mystère du Père, le mystère du Fils, puis il disparaît en coulisse ! C'est ainsi qu'il nous apprend l'humilité.

En fait, ce qui est simplement d'ordre psychologique est superficiel et ne laisse guère de trace en nous, même si notre réaction première est assez vive. Ce qui vient de l'Esprit touche profondément notre cœur et change quelque chose pour de bon.

On peut aussi s'exercer à repérer l'action de l'Esprit chez les autres. Puisque nous croyons que l'Esprit est au travail dans les cœurs, chacun de nous peut et doit écouter l'Esprit à travers son frère. Nous voici témoins des merveilles de l'Esprit ! Cette expérience nous fait vraiment grandir dans l'amour fraternel. D'autant que l'Esprit est sans frontières : tout être humain est sollicité par l'Esprit, puisque créé à l'image de Dieu. Ce sont les chrétiens qui vont nommer sa présence. Mais nous n'avons pas le monopole de l'Esprit ! Parfois ce sont des "prophètes païens" qui nous réveillent….

 

 

 

2139- Je désire :

 

•      la pureté, la vérité, la bonté, la beauté,

 

•      la lumière, l’immortalité, la vie éternelle, la jeunesse éternelle,

 

•      la perfection de la pensée, la perfection de la parole, la perfection de l'action,

 

•      l'intelligence, la sagesse, le discernement,

 

•      le pardon, la paix, l'harmonie, l'amour véritable,

 

•      Le rire, la joie, la santé, la sécurité, le bien-être,

 

•      la liberté, la droiture, le bien, l’éternité,

 

•      la patience, le courage, la force, la puissance,

 

•      La parole de dieu, la parole de la vérité, la parole de la vie éternelle, la parole de la jeunesse éternelle,

      

•        la connaissance, le savoir, la science, la philosophie,

 

•      les préceptes, les commandements, la loi, la justice,

 

•      L’ordre universel divin, la conscience divine, la volonté divine, le bonheur divin,

 

•      La divine providence, la richesse, l'abondance,

 

•      la prospérité, le bonheur suprême, la félicité...

 

 

2140-- Je désire :

•     la pureté, la vérité, la bonté, la beauté, la lumière, la vie, l'immortalité,

 

•    l'intelligence, la sagesse, le discernement,

 

•    la patience, le courage, la droiture, le bien, la force, la puissance,

 

•     la paix, l'harmonie, l'amour véritable,

 

•     la vie éternelle, la jeunesse éternelle, la perfection,

 

     .     L’éternité, la santé, la sécurité, le bien-être, la divine providence, la prospérité, l'abondance, le rire, la joie, la félicité, le bonheur suprême, la liberté,

 

•     la connaissance, le savoir, la science, la philosophie,

 

•    les préceptes, les commandements, la loi, la justice,

 

•    l'ordre universel divin, la conscience divine, la volonté divine,

 

•     la parole de Dieu ! la parole de la vérité, la parole de la vie éternelle et la parole de la jeunesse éternelle, la parole de la perfection.

 

 

2141-Je suis lumière, je me dirige vers la lumière et je répands la lumière.

 

2142-Je suis une source de l’amour véritable et un canal de l’amour véritable !

Ta substance guérissant m’a guéri et m’a aussi régénéré.

Je suis un homme entièrement parfait,

Je suis un esprit de la perfection et je suis aussi un mental de la perfection !

Je suis la perfection de la pensée, la perfection de la parole et la perfection de l’action.

Je suis une belle âme, ton enfant qui est à toi et qui t’appartient !

La grande révélation m’a fait tout comprendre et tout connaître.

Mes peurs, mes craintes et mes doutes ont disparues en moi, et aussi dans l’esprit, dans le mental et dans tout le corps en entier ! Et aussi les maladies, la vieillesse et la mort n’ont plus aucun pouvoir sur moi et ni sur l’esprit, ni sur le mental et ni sur tout le corps en entier.

 

 

2143-L’esprit de la perfection de la vie  m’habite !

L’esprit de la perfection de la vie habite aussi dans l’esprit, dans le mental et dans tout le corps humain et spirituel !

L’esprit de la perfection de la vie m’a donné :

-Un esprit de la perfection.

-Un mental de la perfection.

-Et un corps humain et spirituel de la perfection.

L’esprit de la perfection de la vie prend soin de moi et aussi de l’esprit, du mental et de tout le corps humain et spirituel !

L’esprit de la perfection de la vie a fait de moi, de l’esprit, du mental et de tout le corps humain et spirituel :

-Une source de l’amour véritable et des canaux de l’amour véritable.

-Une belle âme ! Un homme entièrement parfait et parfaitement spiritualisé.

 

L’esprit de la perfection de la vie a tout mis et a tout donné à moi et à l’esprit, au mental et à tout le corps humain et spirituel :

- La pureté, la vérité, la bonté, la beauté,

-l’intelligence, la sagesse, le discernement,

-la patience, le courage, la force, la puissance,

-l’amour, la paix, l’harmonie,

-la lumière, la vie éternelle, la jeunesse éternelle,

-la perfection…

 

 

2144-L’ESPRIT DE LA PERFECTION

 

Dieu mon père, je te demande pardon pour tous mes égarements !                                              Accepte mes prières et mes supplications ! Et exauce-moi !

Je n’ai pas été un enfant parfait.

Reprends-moi comme ton enfant et donne-moi un esprit de la perfection, un mental parfait et aussi un corps sain et parfaitement spiritualisé.

 

Je prie pour l’Esprit, pour le Mental, pour le corps, pour MOI et aussi pour l’Autre !

Nous vivons dans l’amour, dans la joie, dans la paix, dans l’harmonie et dans le bonheur !

Dans tout le corps entièrement parfait et parfaitement spiritualisé !

Où ni le mal, ni les ténèbres, ni les maladies, ni la souffrance, ni la douleur, ni les peurs, ni les doutes, ni les craintes, ni les imperfections et ni la mort existent.

Je suis une source de l’amour véritable, un canal de l’amour véritable.

 

L’Esprit du Créateur de l’Univers infini ! De Dieu, a donné à l’Esprit, au Mental, au Corps et à Moi et aussi à l’Autre ! Un Esprit de la perfection.

 

L’Esprit de la perfection :

-          Nous guérit et guérit aussi le corps et l’autre,

-          Nous guide et guide aussi le corps et l’autre,

-          Nous protège et protège aussi le corps et l’autre,

-          Nous éduque et éduque aussi le corps et l’autre,

-          Nous fortifie et fortifie aussi le corps et l’autre,

-          Nous éclaire et éclaire aussi le corps et l’autre,

-          Et l’Esprit de la perfection nous élève et élève aussi le corps et l’autre !

Spirituellement, Mentalement et Humainement !

Dans la pureté, la vérité, la bonté, la beauté, la lumière, la vie éternelle, la jeunesse éternelle !

Dans la perfection de la pensée, de la parole et de l’action.

 

Je te remercie pour tant d’amour Dieu mon Père.

Je Suis Ton Enfant, je suis à toi et je t’appartiens ! Toi et Moi, nous sommes Un !

 

2145-Les pharisiens

Les sadducéens,

Les Galiléens

 

Mais il y eut un homme d`entre les pharisiens, nommé Nicodème, un chef des Juifs,

3:2

Qui vint, lui, auprès de Jésus, de nuit, et lui dit: Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de Dieu; car personne ne peut faire ces miracles que tu fais, si Dieu n`est avec lui.

3:3

Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.

3:4

Nicodème lui dit: Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître?

3:5

Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d`eau et d`Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.

3:6

Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l`Esprit est Esprit.

3:7

Ne t`étonne pas que je t`aie dit: Il faut que vous naissiez de nouveau.

3:8

Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit; mais tu ne sais d`où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l`Esprit.

3:9

Nicodème lui dit: Comment cela peut-il se faire?

3:10

Jésus lui répondit: Tu es le docteur d`Israël, et tu ne sais pas ces choses!

3:11

En vérité, en vérité, je te le dis, nous disons ce que nous savons, et nous rendons témoignage de ce que nous avons vu; et vous ne recevez pas notre témoignage.

3:12

Si vous ne croyez pas quand je vous ai parlé des choses terrestres, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses célestes?

3:13

Personne n`est monté au ciel, si ce n`est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l`homme qui est dans le ciel.

3:14

Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l`homme soit élevé,

3:15

afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle.

3:16

Car Dieu a tant aimé le monde qu`il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu`il ait la vie éternelle.

3:17

Dieu, en effet, n`a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu`il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.

3:18

Celui qui croit en lui n`est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu`il n`a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

3:19

Et ce jugement c`est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises.

3:20

Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dévoilées;

3:21

mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient manifestées, parce qu`elles sont faites en Dieu.

3:22

Après cela, Jésus, accompagné de ses disciples, se rendit dans la terre de Judée; et là il demeurait avec eux, et il baptisait.

3:23

Jean aussi baptisait à Énon, près de Salim, parce qu`il y avait là beaucoup d`eau; et on y venait pour être baptisé.

3:24

Car Jean n`avait pas encore été mis en prison.

3:25

Or, il s`éleva de la part des disciples de Jean une dispute avec un Juif touchant la purification.

3:26

Ils vinrent trouver Jean, et lui dirent: Rabbi, celui qui était avec toi au delà du Jourdain, et à qui tu as rendu témoignage, voici, il baptise, et tous vont à lui.

3:27

Jean répondit: Un homme ne peut recevoir que ce qui lui a été donné du ciel.

3:28

Vous-mêmes m`êtes témoins que j`ai dit: Je ne suis pas le Christ, mais j`ai été envoyé devant lui.

3:29

Celui à qui appartient l`épouse, c`est l`époux; mais l`ami de l`époux, qui se tient là et qui l`entend, éprouve une grande joie à cause de la voix de l`époux: aussi cette joie, qui est la mienne, est parfaite.

3:30

Il faut qu`il croisse, et que je diminue.

3:31

Celui qui vient d`en haut est au-dessus de tous; celui qui est de la terre est de la terre, et il parle comme étant de la terre. Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous,

3:32

il rend témoignage de ce qu`il a vu et entendu, et personne ne reçoit son témoignage.

3:33

Celui qui a reçu son témoignage a certifié que Dieu est vrai;

3:34

car celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, parce que Dieu ne lui donne pas l`Esprit avec mesure.

3:35

Le Père aime le Fils, et il a remis toutes choses entre ses mains.

3:36

Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui.

 

Une femme de Samarie vint puiser de l`eau. Jésus lui dit: Donne-moi à boire.

4:8

Car ses disciples étaient allés à la ville pour acheter des vivres.

4:9

La femme samaritaine lui dit: Comment toi, qui es Juif, me demandes-tu à boire, à moi qui suis une femme samaritaine? -Les Juifs, en effet, n`ont pas de relations avec les Samaritains. -

4:10

Jésus lui répondit: Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t`aurait donné de l`eau vive.

4:11

Seigneur, lui dit la femme, tu n`as rien pour puiser, et le puits est profond; d`où aurais-tu donc cette eau vive?

4:12

Es-tu plus grand que notre père Jacob, qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, ainsi que ses fils et ses troupeaux?

4:13

Jésus lui répondit: Quiconque boit de cette eau aura encore soif;

4:14

mais celui qui boira de l`eau que je lui donnerai n`aura jamais soif, et l`eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d`eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.

4:15

La femme lui dit: Seigneur, donne-moi cette eau, afin que je n`aie plus soif, et que je ne vienne plus puiser ici.

4:16

Va, lui dit Jésus, appelle ton mari, et viens ici.

4:17

La femme répondit: Je n`ai point de mari. Jésus lui dit: Tu as eu raison de dire: Je n`ai point de mari.

4:18

Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n`est pas ton mari. En cela tu as dit vrai.

4:19

Seigneur, lui dit la femme, je vois que tu es prophète.

4:20

Nos pères ont adoré sur cette montagne; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem.

4:21

Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l`heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père.

4:22

Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.

4:23

Mais l`heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.

4:24

Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l`adorent l`adorent en esprit et en vérité.

4:25

La femme lui dit: Je sais que le Messie doit venir (celui qu`on appelle Christ); quand il sera venu, il nous annoncera toutes choses.

4:26

Jésus lui dit: Je le suis, moi qui te parle.

4:27

Là-dessus arrivèrent ses disciples, qui furent étonnés de ce qu`il parlait avec une femme. Toutefois aucun ne dit: Que demandes-tu? ou: De quoi parles-tu avec elle?

4:28

Alors la femme, ayant laissé sa cruche, s`en alla dans la ville, et dit aux gens:

4:29

Venez voir un homme qui m`a dit tout ce que j`ai fait; ne serait-ce point le Christ?

4:30

Ils sortirent de la ville, et ils vinrent vers lui.

4:31

Pendant ce temps, les disciples le pressaient de manger, disant: Rabbi, mange.

4:32

Mais il leur dit: J`ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas.

4:33

Les disciples se disaient donc les uns aux autres: Quelqu`un lui aurait-il apporté à manger?

4:34

Jésus leur dit: Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m`a envoyé, et d`accomplir son oeuvre.

4:35

Ne dites-vous pas qu`il y a encore quatre mois jusqu`à la moisson? Voici, je vous le dis, levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson.

4:36

Celui qui moissonne reçoit un salaire, et amasse des fruits pour la vie éternelle, afin que celui qui sème et celui qui moissonne se réjouissent ensemble.

4:37

Car en ceci ce qu`on dit est vrai: Autre est celui qui sème, et autre celui qui moissonne.

4:38

Je vous ai envoyés moissonner ce que vous n`avez pas travaillé; d`autres ont travaillé, et vous êtes entrés dans leur travail.

4:39

Plusieurs Samaritains de cette ville crurent en Jésus à cause de cette déclaration formelle de la femme: Il m`a dit tout ce que j`ai fait.

4:40

Aussi, quand les Samaritains vinrent le trouver, ils le prièrent de rester auprès d`eux. Et il resta là deux jours.

4:41

Un beaucoup plus grand nombre crurent à cause de sa parole;

4:42

et ils disaient à la femme: Ce n`est plus à cause de ce que tu as dit que nous croyons; car nous l`avons entendu nous-mêmes, et nous savons qu`il est vraiment le Sauveur du monde.

4:43

Après ces deux jours, Jésus partit de là, pour se rendre en Galilée;

4:44

car il avait déclaré lui-même qu`un prophète n`est pas honoré dans sa propre patrie.

4:45

Lorsqu`il arriva en Galilée, il fut bien reçu des Galiléens, qui avaient vu tout ce qu`il avait fait à Jérusalem pendant la fête; car eux aussi étaient allés à la fête.

 

 

 

 il y eut une fête des Juifs, et Jésus monta à Jérusalem.

5:2

Or, à Jérusalem, près de la porte des brebis, il y a une piscine qui s`appelle en hébreu Béthesda, et qui a cinq portiques.

5:3

Sous ces portiques étaient couchés en grand nombre des malades, des aveugles, des boiteux, des paralytiques, qui attendaient le mouvement de l`eau;

5:4

car un ange descendait de temps en temps dans la piscine, et agitait l`eau; et celui qui y descendait le premier après que l`eau avait été agitée était guéri, quelle que fût sa maladie.

5:5

Là se trouvait un homme malade depuis trente-huit ans.

5:6

Jésus, l`ayant vu couché, et sachant qu`il était malade depuis longtemps, lui dit: Veux-tu être guéri?

5:7

Le malade lui répondit: Seigneur, je n`ai personne pour me jeter dans la piscine quand l`eau est agitée, et, pendant que j`y vais, un autre descend avant moi.

5:8

Lève-toi, lui dit Jésus, prends ton lit, et marche.

5:9

Aussitôt cet homme fut guéri; il prit son lit, et marcha.

5:10

C`était un jour de sabbat. Les Juifs dirent donc à celui qui avait été guéri: C`est le sabbat; il ne t`est pas permis d`emporter ton lit.

5:11

Il leur répondit: Celui qui m`a guéri m`a dit: Prends ton lit, et marche.

5:12

Ils lui demandèrent: Qui est l`homme qui t`a dit: Prends ton lit, et marche?

5:13

Mais celui qui avait été guéri ne savait pas qui c`était; car Jésus avait disparu de la foule qui était en ce lieu.

5:14

Depuis, Jésus le trouva dans le temple, et lui dit: Voici, tu as été guéri; ne pèche plus, de peur qu`il ne t`arrive quelque chose de pire.

5:15

Cet homme s`en alla, et annonça aux Juifs que c`était Jésus qui l`avait guéri.

5:16

C`est pourquoi les Juifs poursuivaient Jésus, parce qu`il faisait ces choses le jour du sabbat.

5:17

Mais Jésus leur répondit: Mon Père agit jusqu`à présent; moi aussi, j`agis.

5:18

A cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu`il violait le sabbat, mais parce qu`il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu.

5:19

Jésus reprit donc la parole, et leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu`il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.

5:20

Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu`il fait; et il lui montrera des oeuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l`étonnement.

5:21

Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut.

5:22

Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils,

5:23

afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n`honore pas le Fils n`honore pas le Père qui l`a envoyé.

5:24

En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m`a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.

5:25

En vérité, en vérité, je vous le dis, l`heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu; et ceux qui l`auront entendue vivront.

5:26

Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d`avoir la vie en lui-même.

5:27

Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu`il est Fils de l`homme.

5:28

Ne vous étonnez pas de cela; car l`heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront.

5:29

Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement.

5:30

Je ne puis rien faire de moi-même: selon que j`entends, je juge; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m`a envoyé.

5:31

Si c`est moi qui rends témoignage de moi-même, mon témoignage n`est pas vrai.

5:32

Il y en a un autre qui rend témoignage de moi, et je sais que le témoignage qu`il rend de moi est vrai.

5:33

Vous avez envoyé vers Jean, et il a rendu témoignage à la vérité.

5:34

Pour moi ce n`est pas d`un homme que je reçois le témoignage; mais je dis ceci, afin que vous soyez sauvés.

5:35

Jean était la lampe qui brûle et qui luit, et vous avez voulu vous réjouir une heure à sa lumière.

5:36

Moi, j`ai un témoignage plus grand que celui de Jean; car les oeuvres que le Père m`a donné d`accomplir, ces oeuvres mêmes que je fais, témoignent de moi que c`est le Père qui m`a envoyé.

5:37

Et le Père qui m`a envoyé a rendu lui-même témoignage de moi. Vous n`avez jamais entendu sa voix, vous n`avez point vu sa face,

5:38

et sa parole ne demeure point en vous, parce que vous ne croyez pas à celui qu`il a envoyé.

5:39

Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi.

5:40

Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie!

5:41

Je ne tire pas ma gloire des hommes.

5:42

Mais je sais que vous n`avez point en vous l`amour de Dieu.

5:43

Je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas; si un autre vient en son propre nom, vous le recevrez.

5:44

Comment pouvez-vous croire, vous qui tirez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez point la gloire qui vient de Dieu seul?

5:45

Ne pensez pas que moi je vous accuserai devant le Père; celui qui vous accuse, c`est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance.

5:46

Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, parce qu`il a écrit de moi.

5:47

Mais si vous ne croyez pas à ses écrits, comment croirez-vous à mes paroles?

 

 

 

Qui étaient les Sadducéens et les pharisiens ?

 

 

 

Question : "Qui étaient les Sadducéens et les pharisiens ?"

 

Réponse : Les Evangiles font souvent référence aux Sadducéens et aux Pharisiens car Jésus était souvent en conflit avec eux. Les Sadducéens et les Pharisiens composaient la classe dirigeante en Israël. Il y a beaucoup de similarités entre les deux groupes, mais il y a aussi d’importantes différences entre eux.

 

Les Sadducéens : A l’époque de la vie de Jésus et pendant la période du Nouveau Testament, les Sadducéens étaient des aristocrates. La plupart étaient des gens fortunés et qui occupaient des fonctions élevées, y compris celles de prêtre et de sacrificateur ; ils occupaient aussi la majorité des 70 sièges du conseil suprême, appelé le sanhédrin. Ils travaillaient à maintenir la paix en s’alignant sur les décisions de Rome (Israël était à cette époque sous le joug romain), et ils semblaient plus concernés par la politique que la religion. Comme ils étaient conciliants avec Rome et faisaient partie de la haute société, ils n’avaient que peu ou pas d’affinités avec les gens ordinaires, rendant leurs relations difficiles, et les gens de la rue en retour ne les tenaient pas non plus en haute estime. Les gens ordinaires avaient plus d’affinités avec ceux qui appartenaient au parti des Pharisiens. Bien que les Sadducéens occupaient la majorité des sièges du Sanhédrin, l’histoire nous montre que la plupart du temps, ils devaient s’aligner sur les idées de la minorité des pharisiens, parce que ceux-ci avaient la faveur du peuple.

 

Sur le plan religieux, les Sadducéens étaient plus conservateurs dans un domaine doctrinal particulier : les pharisiens accordaient autant d’autorité à la tradition orale qu’aux Ecritures, alors que les sadducéens considéraient les Ecritures comme venant exclusivement de Dieu. Les Sadducéens préservaient l’autorité de la parole écrite de Dieu, spécialement les livres de Moise (de la Genèse à Deutéronome). Bien que leur attachement à cette doctrine soit tout à fait louable, ils étaient par contre loin d’y être fidèles. Voici quelques exemples des croyances qu’ils professaient et qui sont en contradiction avec les Ecritures :

1.        Ils étaient extrêmement autosuffisants, au point de nier l’intervention de Dieu dans leur vie quotidienne.

2.        Ils niaient toute résurrection des morts (Matthieu 22 :23 ; Marc 12 :18-27 ; Actes 23 :8).

3.        Ils niaient qu’il existe une quelconque vie après la mort, disant que l’âme périt au moment de la mort, et qu’il n’y a pas de conséquences (châtiment ou récompenses) après la vie terrestre.

4.        Ils niaient l’existence d’un monde spirituel, c’est-à-dire, des anges et des démons (Actes 23 :8) Les sadducéens étant plus concernés par la politique que par la religion, ils ne s’intéressèrent à Jésus que plus tard, lorsqu’ils commencèrent à avoir peur qu’il attire l’attention des Romains inutilement. C’est à ce stade que les Sadducéens et les pharisiens s’unirent et complotèrent pour mettre Jésus à mort (Jean 11 :48-53 ; Marc 14 :53, 15 :1). On trouve d’autres mentions des sadducéens en Actes 4 :1 et Actes 5 :17 ; les sadducéens furent aussi impliqués dans la mort de Jacques selon l’historien Flavius Josèphe (Actes 12 :1-2)

Les sadducéens ont cessé d’exister en l’an 70 après Jésus-Christ. Puisque leur parti existait à cause de leurs liens politiques et leurs liens avec le sacerdoce, lorsque Rome détruisit Jérusalem et le temple en l’an 70 après J.C, les sadducéens disparurent aussi.

 

Les Pharisiens : Au contraire des sadducéens, les pharisiens étaient pour la plupart des hommes d’affaire de classe moyenne, et par conséquent étaient en relation avec le peuple. Les pharisiens étaient mieux considérés par les gens ordinaires que les sadducéens. Bien qu’ils représentaient une minorité au Sanhédrin et occupaient un nombre minoritaire de sièges en tant que prêtres, ils semblaient contrôler les prises de décision du sanhédrin beaucoup plus que les sadducéens, et cela encore grâce à la faveur du peuple.

 

Côté religion, ils considéraient les Ecritures comme inspirées de Dieu. A l’époque du ministère terrestre de Jésus-Christ, cela correspondait à notre Ancien Testament d’aujourd’hui. Ils accordaient aussi une autorité équivalente à la tradition orale et défendaient leur position en disant qu’elle remontait à Moïse. Au fil des siècles, ces traditions s’ajoutèrent progressivement à la Parole de Dieu, ce qui est interdit (Deutéronome 4 :2), et les pharisiens essayèrent d’obéir strictement à ces traditions, parallèlement aux Ecritures de l’Ancien Testament. Les Evangiles regorgent d’exemples des pharisiens qui considéraient ces traditions comme équivalentes à la Parole de Dieu (Matthieu 9 :14, 15 :1-9, 23 :5, 23 :16, 23 ; Marc 7 :1-23 ; Luc 11 :42). Cependant, ils restèrent fidèles à la Parole de Dieu sur quelques autres doctrines importantes. Contrairement aux sadducéens, leurs croyances étaient les suivantes :

1.        Ils croyaient que Dieu contrôle toutes choses, cependant les décisions prises par les individus jouaient aussi un rôle dans le cours de la vie d’une personne.

2.        Ils croyaient en la résurrection des morts (Actes 23 :7-8)

3.        Ils croyaient en une vie après la mort, avec des récompenses et des châtiments sur une base individuelle.

4.        Ils croyaient en l’existence des anges et des démons (Actes 23 :8)

Bien que les pharisiens étaient le parti rival des sadducéens, ils s’arrangèrent pour mettre de côté leurs différences lors d’une occasion très particulière : le procès de Jésus-Christ. C’est à ce moment-là que les sadducéens et les pharisiens s’unirent pour mettre Jésus à mort (Marc 14 :53, 15 :1 ; Jean 11 :48-50).

 

Alors que les sadducéens cessèrent d’exister après la destruction de Jérusalem, les pharisiens, qui s’intéressaient plus à la religion qu’à la politique, continuèrent d’exister. En fait, les pharisiens étaient contre la rébellion qui amena la destruction de Jérusalem en l’an 70 après JC, et ils furent les premiers à faire la paix avec les Romains ensuite. Les pharisiens avaient aussi la responsabilité de la compilation de la Mishnah, un document important, lié à la continuation du Judaïsme après la destruction du temple.

 

Tous deux, pharisiens et sadducéens, méritèrent les nombreux reproches que Jésus leur adressa. La meilleure leçon que nous puissions peut-être apprendre de ces pharisiens et sadducéens, c’est de ne pas leur ressembler. Contrairement aux sadducéens, nous devons croire TOUT ce que la Bible dit, y compris le miraculeux et la vie après la mort. Contrairement aux pharisiens, nous ne devons pas considérer la tradition comme étant sur un plan d’égalité avec les Ecritures, et nous ne devons pas permettre que notre relation avec Dieu soit réduite à une liste de règles légalistes et rituelles.

 

2146-A ) Conseils pour les temps difficiles (2 Timothée 3.1-4.8)

 

3 Sache que dans les derniers jours il y aura des temps difficiles,

2 car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, vantards, orgueilleux, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, impies,

3 insensibles, implacables, calomniateurs, violents, cruels, ennemis du bien,

4 traîtres, emportés, aveuglés par l'orgueil, amis du plaisir plutôt que de Dieu. 5 Ils auront l'apparence de la piété mais renieront ce qui en fait la force. Eloigne-toi de ces gens-là. 6 Certains d'entre eux s'introduisent dans les maisons et prennent dans leurs filets des femmes crédules, chargées de péchés, entraînées par toutes sortes de désirs,

7 qui sont toujours en train d'apprendre mais ne peuvent jamais arriver à la connaissance de la vérité. 8 De même que Jannès et Jambrès se sont opposés à Moïse, de même ces hommes s'opposent à la vérité. Ils ont l'intelligence pervertie et sont disqualifiés en ce qui concerne la foi.

9 Mais ils n'iront pas plus loin, car leur folie sera évidente pour tous, comme l'a été celle de ces deux hommes.

 

10 De ton côté, tu as suivi de près mon enseignement, ma conduite, mes projets, ma foi, ma patience, mon amour, ma persévérance,

11 ainsi que les persécutions et les souffrances que j'ai connues à Antioche, à Iconium, à Lystre. Quelles persécutions n'ai-je pas supportées! Et le Seigneur m'a délivré de toutes.

12 Du reste, tous ceux qui veulent vivre avec piété en Jésus-Christ seront persécutés, 13 tandis que les hommes méchants et imposteurs avanceront toujours plus dans le mal en égarant les autres et en s'égarant eux-mêmes.

14 Quant à toi, tiens ferme dans ce que tu as appris et reconnu comme certain, sachant de qui tu l'as appris.

15 Depuis ton enfance, tu connais les saintes Ecritures qui peuvent te rendre sage en vue du salut par la foi en Jésus-Christ.

16 Toute l'Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,

17 afin que l'homme de Dieu soit formé et équipé pour toute oeuvre bonne.

4 [C'est pourquoi] je t'en supplie, devant Dieu et devant [le Seigneur] Jésus-Christ qui doit juger les vivants et les morts au moment de sa venue et de son règne:

2 prêche la parole, insiste en toute occasion, qu'elle soit favorable ou non, réfute, reprends et encourage. Fais tout cela avec une pleine patience et un entier souci d'instruire.

3 En effet, un temps viendra où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine. Au contraire, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule d'enseignants conformes à leurs propres désirs.

4 Ils détourneront l'oreille de la vérité et se tourneront vers les fables.

5 Mais toi, sois sobre en tout, supporte les souffrances, accomplis la tâche d'un évangéliste, remplis bien ton ministère.

6 Pour ma part, en effet, je suis déjà comme sacrifié et le moment de mon départ approche.

7 J'ai combattu le bon combat, j'ai terminé la course, j'ai gardé la foi.

8 Désormais, la couronne de justice m'est réservée. Le Seigneur, le juste juge, me la remettra ce jour-là, et non seulement à moi, mais aussi à tous ceux qui auront attendu avec amour sa venue.

 

 

                        B) L’APOCALYPSE EST LE SEUL MOYEN DE SAUVER LE MONDE

Pour être conscients du danger, lisons volontiers le Livre de Vie de l’Agneau car, annoncée depuis toujours par les Écritures, l’apocalypse n’est pas une vue de l’esprit mais l’obligatoire aboutissement des œuvres humaines, nous fait-il remarquer. Aussi, pour nous innocenter de l’intense destruction de la terre par nos œuvres, n’agissons pas comme si cette apocalypse prédite depuis toujours ne pouvait pas se produire. Réalisons plutôt, en levant les yeux sur l’état du monde, que nous sommes au bord de l’apocalypse. Mais, contrairement à ce que nous croyons, l’apocalypse sera salutaire pour les saints d’esprit (ceux qui comprennent) car ils sauront y faire face et conserveront la vie, comme l’Agneau l’explique, car c’est pour eux qu’elle aura lieu.

Pourquoi nos œuvres rendent-elles l’apocalypse certaine et inévitable ? Parce que les hommes se sont fiés à des êtres infâmes qui, prétextant qu’il s’agissait de la volonté de Dieu, voulurent dominer l’humanité. Ils firent croire aux gens par des mensonges et des supercheries ce qui n’est pas sur la prophétie, et leur ont fait pratiquer ce qu’il ne faut pas pratiquer car cela emmène à l’apocalypse. Alors, aujourd’hui, plus personne ne sait comprendre ce qu’est l’accomplissement des Écritures (la prophétie), d’autant plus que la bible (les Écritures) a été vidé de son contenu par la secte romaine qui la remplaça par son propre livre...

Dans l’Apocalypse, les textes originaux de la bible font comprendre que c’est à cause des mensonges de cette église romaine sur le Messager (L’Agneau : le Fils de l’Homme, ayant Jésus pour image et personnage) et des infamies qu’elle commit sur les innocents que cette secte dérouta les hommes. Et ceux-ci, inconscients de leurs actes, amènent inéluctablement l’apocalypse sans s’en apercevoir. C’est pour cela que Jean décrit en son temps la bête qui monte de la terre (de Rome) qui est aussi cette même bête qui monte de la mer (Méditerranée) vers les pays que Rome convoite ou colonise, car c’est elle qui amène l’apocalypse ! Et afin que dans les derniers jours on découvre aisément son nom et son imposture, Jean demande qu’on fasse ce calcul simple et évident :

Apocalypse 13:18 : C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre du nom de la bête, car c’est un nombre d’homme, et ce nombre est six cent soixante-six. (666)

 

 

 

 

            C)      51

L'accomplissement de la prédiction

(1) Les Écritures expliquent que les hommes rejetteraient Dieu pour se faire un nom et établir eux-mêmes leurs règles, et qu’ils périraient pour cette excessive vanité. Mais personne ne l’a entendu. C’est pourquoi, en ce jour, les nations s’aperçoivent qu’elles sont ensemble dans l’erreur, qu’elles ont travaillé à leur ruine, car la situation périlleuse dans laquelle elles se trouvent ne peut être rétablie.

(2) Dorénavant, toutes les portes se ferment, et ceux qui travaillent sont rejetés. La désolation s’accroît dans tous les pays. Elle touche les enfants et fait monter l’angoisse, car il apparaît à tous que ce monde ne laisse aucun espoir aux générations à venir. Il ne servirait donc à rien de retracer minutieusement le passé de l’humanité pour comprendre où nous en sommes, d’autant qu’avec la seule évolution des armes, nous connaissons ce que fut l’histoire des nations et leur mouvement irréversible qui les conduit depuis toujours à la fin.

Description des derniers temps

(3) Le passé de notre monde ne fut donc que dissensions et conflits, parce qu’en ne sachant pas qu’il n’y a que la connaissance à conquérir sur la Terre et dans le ciel, l’homme s’est trompé de voie. Ce ne fut alors que guerres sur guerres suivies d’accalmies qui n’étaient que temps de préparation de guerre jusqu’à aujourd’hui où les guerres de religions, de conquêtes, d’intérêts, de frontières et de suprématie persistent, et sont la cause de massacres et de ravages toujours plus odieux dans le monde. Une nation s’élève contre une autre nation, et un royaume contre un royaume, comme cela était prédit. Ce qui montre que ce monde est véritablement à son terme.

(4) Pour ceux qui ne possèdent pas les Écritures, voici encore, dans son ensemble cette fois, la description des temps de la fin qu’elles annoncent. Pour votre salut, tâchez de lire convenablement ce passage que vos pères n’ont jamais pu lire en deux mille ans :

Comme Jésus s’en allait, au sortir du temple (après qu’il eut enseigné la foule), ses disciples s’approchèrent pour lui en faire remarquer les constructions. Mais il leur dit : Voyez-vous tout cela ? Je vous le dis en vérité, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée (la démolition des édifices religieux).

Il s’assit sur la montagne des oliviers (les deux oliviers : Moïse et Élie). Et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question : Dis-nous quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ?

Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens (c’est ce que font les chefs de sectes). Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres : gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin. Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume (comme cela se produit aujourd’hui), et il y aura en divers lieux des famines et des tremblements de terre. Tout cela ne sera que le commencement des douleurs.

Alors, on vous livrera aux tourments, et on vous fera mourir ; et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom (en raison du livre de vie). Alors aussi plusieurs succomberont, et ils se trahiront, se haïront les uns les autres. Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens. Et, parce que l’iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira. Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé. Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin.

C’est pourquoi, lorsque vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieux saints, – que celui qui lit fasse attention ! – Alors, que ceux qui seront en Judée (signifiant la plaine) fuient dans les montagnes ; que celui qui sera sur le toit (élevé) ne descende pas prendre ce qui est dans sa maison ; et que celui qui sera dans les champs (de la connaissance) ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau (exclure les prétextes pour ne pas revenir en arrière). Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là ! Priez pour que votre fuite (dans les montagnes) n’arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat (où tout le monde sommeille). Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais (promesse de Dieu à Noé). Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.

Si quelqu’un vous dit alors : Le Christ est ici, ou : Il est là, (avant qu’il n’arrive) ne le croyez pas. Car il s’élèvera de faux christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. Voici, je vous l’ai annoncé d’avance. Si donc on vous dit : Voici, il (le Fils) est dans le désert, n’y allez pas ; voici, il est dans les chambres (où siègent les grands), ne le croyez pas. Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme (la nouvelle se répandra aussi vite que la foudre).

Aussitôt après ces jours de détresse, le Soleil s’obscurcira, la Lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées (la consternation). Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel (tous les appelés) avec puissance et une grande gloire. Il enverra ses anges (ceux qui le servent) avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre (sur toute la face de la Terre). Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous connaissez que l’été est proche. De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche, à la porte. Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point sans que tout cela n’arrive. Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul. Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme. Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche (le livre) ; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous : il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme. Alors de deux hommes qui seront dans un champ, l’un sera pris et l’autre laissé ; de deux femmes qui moudront à la meule, l’une sera prise et l’autre laissée (ceux qui comprennent et ceux qui ne comprennent pas). Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra.

Craignez qu’il ne vous trouve endormis à son arrivée soudaine. Ce que je vous dis, je le dis à tous : Veillez.

(5) L’explication de tout ceci n’est plus à faire, car désormais chacun comprend ce qui est dit. Je montrerai pourquoi le monde sera détruit avec une telle rapidité, et comment vous pourrez y échapper. Pour l’instant, remarquez que tout ce qui est annoncé par Jésus n’est pas encore accompli, sinon l’apocalypse serait déjà passée et vous seriez dans le royaume.

(6) Avec l’ensemble de ce qui a été démontré jusqu’ici, vous êtes obligés de comprendre cet avertissement de Jésus. Puisqu’il dit : cette génération ne passera point sans que tout cela n’arrive, cessez de croire que le Fils de l’homme, qu’il annonce, existait en chair et en os au temps de Jean car, si tel était le cas, sa génération aurait connu ce qu’annonce Jésus. Eh quoi ! la fin du monde serait venue il y a deux mille ans, et depuis lors on ne s’en souviendrait plus ?

(7) Veillez plutôt à ne pas être endormis aujourd’hui, comme Jésus le préconise à tous, parce qu’il s’agit bien du jour de l’avènement du Fils de l’homme et du rassemblement des agneaux. Si vous ne voulez pas croire en moi ni en Celui qui m’envoie, comment expliquerez-vous le Fils de l’homme que Jésus annonce, ainsi que ce qui se produit au jour de sa venue ?

La colère de l'Éternel

(8) Au commencement était l’Eden. Tout était beau et pur sur la Terre qui aurait dû rester telle qu’elle fut créée. Elle n’aurait point dû être saccagée par l’homme qui devait seulement la cultiver comme Dieu le lui avait demandé. Mais aujourd’hui piétinée, bouleversée, pillée, polluée et contaminée, elle n’est plus que montagnes de douleurs. C’est pourquoi Dieu m’a suscité aujourd’hui pour que je détruise les puissances qui imposaient aux peuples leurs règles avec leurs armes diaboliques. Je vous le dis, elles seront détruites jusqu’à leurs racines et, en peu de temps, les jours heureux de l’Eden redeviendront réalité.

(9) Mais ceux qui tremblent de frayeur devant la colère qui arrive, diront : si les nations dominatrices qui s’empressent de faire la guerre se démunissaient de leurs armes effrayantes, la fin du monde serait évitée, sinon reportée ? Je réponds que la fin ne peut ni ne doit être évitée, et qu’elle ne vient pas à cause de ces armes mais de la vanité de ceux qui règnent depuis l’antiquité. C’est pourquoi, il ne servirait à rien de se désarmer si on n’extrait pas de la Terre ceux qui produisent ces fruits empoisonnés.

(10) Il est évidemment impossible aux nations de se désarmer car, loin de toute réalité, ceux qui les dirigent ont besoin de la menace exercée par leurs armes pour régner. N’est-ce pas avec leurs forces armées qu’ils assoient leur autorité sur les peuples ? Mais avec les pouvoirs et les puissances destructrices dont ils disposent et les craintes qu’ils suscitent sur les autres pays, ils sont cependant indispensables pour vous faire lever et mettre un terme à leur monde de scandales. Laissez-les donc faire ce qu’ils désirent ; car, sans ceux qui dominent dans vos pays, le règne de Dieu ne pourrait nullement venir sur la Terre.

(11) Dans sa colère, Dieu dit encore, par Sophonie :

Je détruirai tout sur la terre,

Dit l’Éternel.

Je détruirai les hommes et les bêtes,

Les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,

Les objets de scandale, et les méchants avec eux ;

J’exterminerai les hommes de la face de la terre,

Dit l’Éternel.

(12) L’Éternel annonce ici la fin du monde dont parle Jésus, et la fin de ceux qui sont coupables de l’avoir amenée. Mais avant cela, ils seront tourmentés jour et nuit, jusqu’à ce qu’ils comprennent de force que la Terre ne leur appartient pas, et combien ils ont eu tort de la mettre en péril. C’est pourquoi, pour précipiter la chute des nations, Dieu ordonne à son fils de tarir les fleuves qui les irriguent, jusqu’à ce qu’elles n’aient plus d’eau et sèchent au Soleil. Déjà, les nations dominantes sombrent dans l’angoisse, à cause de leurs dirigeants à la langue trompeuse qui ne tiennent que des propos mensongers, et bien souvent destructeurs et sanguinaires.

(13) C’en est donc fait de ces nations arrogantes qui méprisent Celui qui donne la vie par son souffle, ou qui parlent de Lui avec un coeur double ! Elles ne se relèveront pas de la venue de son fils qui est envoyé pour les tailler en pièces jusqu’à ce qu’elles disparaissent. Alors cette fois vous verrez s’accomplir le mystère de Dieu, et vous saurez que sa promesse n’était pas vaine.

(14) Vivre, c’est aimer et non détruire. Mais on ne peut nullement aimer sans crainte ni souffrance qui suscitent la compassion. Si donc il n’y avait point de dangers naturels qui font craindre pour autrui et qui aiguisent la conscience, on ne pourrait rien apprécier. Ces dangers étant suffisamment nombreux, il n’est pas nécessaire d’en rajouter d’autres en se faisant des ennemis, ou en détruisant ce par quoi l’on vit. Or, si la sagesse permet à chacun de se protéger des dangers naturels, l’intelligence, elle, ne permet nullement de se protéger des dangers qu’elle suscite par les oeuvres qu’elle engendre sans pouvoir les évaluer. Et l’inévitable fin des nations le montrera, même à ceux qui ont les yeux percés.

La déchéance des hommes élevés

(15) Parce qu’ils sont inaptes à expliquer les éléments de l’univers, l’homme et ce que doit être sa ligne de conduite, les dirigeants de ce monde s’efforcent alors d’avoir grande bouche pour se faire honorer. Mais ceux qui recherchent les honneurs sont pareils aux plantes desséchées qui espèrent ardemment la venue de l’eau et qui ne donnent aucun fruit. Pour que chacun sache vraiment qui ils sont, les psaumes les montrent ainsi :

Ils s’imaginent que leurs maisons seront éternelles,

Que leurs demeures subsisteront d’âge en âge,

Eux dont les noms sont honorés sur la terre.

Mais l’homme qui est en honneur n’a point de durée,

Il est semblable aux bêtes que l’on égorge.

Telle est leur voie, leur folie,

Et ceux qui les suivent se plaisent à leurs discours.

(16) La Terre appartient à Celui qui l’a créée pour lui-même et ses enfants. Elle n’appartient pas aux boucs qui voulurent s’en emparer de force pour régner sur ses habitants ! C’est pourquoi les princes des villes et des nations qui recherchent constamment les honneurs, sont montrés en spectacle aujourd’hui par les Écritures et par le Fils. Depuis toujours condamnés par Dieu qui les a en abomination, ils n’ont plus aucun recours. Étant alors sans défense et sans abri, et dans l’impossibilité de comprendre ce qui se passe aujourd’hui, que peut-il advenir d’eux ? Je sais ce qui vient, et aussi ce que sera leur détresse dans ces derniers jours. Qu’ils se consolent cependant, parce qu’ils vivront jusqu’au terme du monde, du monde qui a encore besoin d’eux pour être détruit et pour qu’ils disparaissent avec lui.

(17) Nous comprenons que le jour où les justes apprennent la vérité, ici ou ailleurs dans la Roue, ils cessent pour toujours de se soumettre à d’autres hommes. Il est donc certain que lorsque le Fils met son livre (l’arche) dans le monde, les saints du dernier jour se détournent de leurs dirigeants dont l’hypocrisie est manifeste. Ils ne se confient plus en eux mais en Dieu, car ils saisissent toutes les paroles de l’Écriture, et notamment celle-ci :

Ainsi parle l’Éternel :

MAUDIT SOIT L’HOMME QUI SE CONFIE DANS L’HOMME,

Qui prend la chair pour son appui,

Et qui détourne son coeur de l’Éternel !

Il est comme un misérable dans le désert,

Et il ne voit point arriver le bonheur ;

Il habite les lieux brûlés du désert,

Une terre salée et sans habitants.

BÉNI SOIT L’HOMME QUI SE CONFIE DANS L’ÉTERNEL,

Et dont l’Éternel est l’espérance !

Il est comme un arbre planté près des eaux,

Et qui étend ses racines vers le courant ;

Il n’aperçoit point la chaleur quand elle vient,

Et son feuillage reste vert ;

Dans l’année de la sécheresse, il n’a point de crainte,

Et il ne cesse de porter du fruit.

(18) Celui qui se confie dans leurs dirigeants, en disant : moi je fais confiance à l’homme ! est celui qui est maudit. Parce qu’en s’en remettant à d’autres, il ne fait plus aucun cas des valeurs que Dieu a placées dans le coeur de l’homme en le créant. Et tout ce qu’il fait est répréhensible et sanctionné, comme cela va se produire pour que vienne le royaume de Dieu. Par conséquent, il est indispensable de ne plus se confier en l’homme pour naître une deuxième fois avec la connaissance qui dote du Saint-Esprit. Sinon, en peu de temps, il n’y aura plus d’aurore pour l’humanité.

La certitude du changement

(19) Croyez que le nouveau monde arrive, d’autant que tout ce qui est nécessaire à sa venue est désormais en place sur la Terre et autour de la Terre, par-delà les nuages. Il n’y manque absolument rien, pas même cet appareillage avec lequel on peut communiquer avec le monde entier et dont on fera usage, parce qu’il a aussi pour but de servir celui que l’Éternel a envoyé. Mais ce que j’entends dire sur l’apocalypse qui précède le royaume de Dieu est stupéfiant ! Car les uns affirment qu’il s’agit d’un trouble des facultés des prophètes, qu’elle est imaginaire de ce fait, et qu’elle ne surviendra jamais... D’autres prétendent qu’elle sera due à un quelconque phénomène provenant du sol ou d’un corps céleste, et que ce sera la fin de toute existence... Dans les ténèbres, personne ne parvient à saisir qu’elle est liée à la responsabilité humaine. Nul ne comprend que ce sont les hommes eux-mêmes qui, en transgressant la loi, l’ont fait venir sur eux.

(20) Aussi écoutez-moi, hommes peu enclins à la compréhension ! Trois choses distinctes provoqueront forcément cette fameuse apocalypse :

•          La première proviendra forcément de l’introduction de la vérité dans le monde du mensonge. Ce qui suffira amplement à changer l’homme et ses projets.

•          La deuxième sera due aux élus de Dieu. Car, en voyant arriver le terme de ce monde, ils se retireront un instant sur les montagnes de leurs pays pour échapper au déluge de feu, d’eau et de grêle. Leur retrait précipitera la chute des nations.

•          La troisième viendra de ceux qui règnent dans les nations industrielles et fortement armées. Car ces hommes, jusque-là sûrs d’eux-mêmes et de leurs pouvoirs, seront pris de folie lorsque ceux qui les entretenaient se retireront de leur milieu. Sachant qu’ils ne pourront survivre à leur départ et à la chute des villes, leur effroi grandira jusqu’à ce qu’ils utilisent leurs armes nucléaires avant de disparaître à tout jamais.

(21) La fin est donc aujourd’hui inéluctable. Toutefois, afin qu’il n’y ait point de confusions dans vos esprits, pensez que, sans l’apocalypse, ce serait la fin de toute existence, ne serait-ce que par la prolifération des humains qui transforment la Terre verdoyante en un désert. Ce qui a déjà largement commencé. Car cette prolifération outrancière est aussi la conséquence de l’appauvrissement des peuples déstabilisés par ceux que Dieu abomine. Mais la fin viendrait également par l’empoisonnement croissant des denrées alimentaires ; par la modification des organismes vivants ; par le déboisement et la disparition des espèces sauvages ; par les souillures et les pollutions grandissantes ; par le manque d’eau potable ; et par le développement effréné des villes qui engendrent la promiscuité, la misère, la violence, l’irrespect et le lot de maladies virulentes et incurables que l’on connaît. Mais en vérité, le seul et rapide changement climatique dû aux activités humaines, suffirait à emporter le monde en peu de temps. Et là, il n’y aurait point de survivants.

(22) L’accomplissement de la prédiction est donc nécessaire. Abstenez-vous cependant de penser que le livre de vie est la cause de la fin du monde. Il est au contraire l’arche qui sauvera ceux qui ne doivent point périr et qui périraient sans elle. Aucun livre ne peut mettre un terme au monde ! Bien qu’il soit cette étoile (cette lumière) qui tombe sur la Terre et rend les eaux amères, n’écoutez pas ce que vos dirigeants vous diront contre moi pour vous dissuader de me suivre. Car, contrairement à eux qui vous maintiennent assis aux pieds de la mort, moi le Fils, je ne dispose que du pouvoir de vous faire lever pour vous sauver.

(23) Jésus dit : Cette bonne nouvelle du royaume de Dieu sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin. Je connais l’hypocrisie des hommes élevés, leur faisant parler parfois du Fils ou du Père avec un coeur double, pour mieux séduire ceux qui aiment leurs discours. Serait-il alors possible qu’ils fassent cas de cette parole de Jésus ? S’ils croient en lui, ils savent alors que la bonne nouvelle du royaume de Dieu va être prêchée dans le monde entier pour servir de témoignage, et que viendra inéluctablement la fin. Coupables de ce désastre, imagineraient-ils pouvoir aller ensuite dans le royaume en brandissant leurs lois à la main ? Ces fils de Satan ont été, ils ne seront plus. Ils supplieront, mais ils ne seront pas entendus.

(24) Les grands de ce monde n’ont rien de commun avec le Fils de l’homme car, contrairement à lui, ils sont armés et mettent la main sur les peuples auxquels ils mentent. Ils dévastent la Terre, versent le sang, rendent les gens esclaves, et font périr le monde entier. Leur mission n’est pas semblable à celle du Fils semble-t-il... Qu’auraient-ils alors à redouter d’un homme seul, qui parle comme un agneau, et qui ne dispose que de l’épée de sa bouche pour les combattre ? Enflés d’orgueil, ils ne pourront l’écouter, préférant verser encore le sang par leurs guerres, car ils se moquent éperdument de la parole de l’Éternel qui a dit :

Je redemanderai l’âme de l’homme à l’homme, à l’homme qui est son frère. Si quelqu’un verse le sang de l’homme, par l’homme son sang sera versé ; car Dieu a fait l’homme à son image.

(25) Je loue le Père pour cette parole qui condamne ceux qui versent ou font verser le sang humain. Oui, je le loue, car lever la main contre l’homme, c’est lever la main contre Dieu qui a créé l’homme à son image. Et lever la main contre Dieu, c’est prononcer sur soi sa propre sentence de mort. C’est pourquoi Dieu va débarrasser la Terre de tous ceux qui font périr ses enfants, sans qu’aucun ne puisse en réchapper.

(26) Vous les circoncis de coeur, vous savez qu’après en avoir reçu l’ordre, les militaires tuent facilement les hommes, les femmes et les enfants. L’esprit qui les habite ne les pousse pas à cultiver les champs mais à faire la guerre, c’est-à-dire à tuer les gens. C’est pour cela que leurs grades ne sont, à l’évidence, qu’une dégradation successive des qualités humaines. Cette descente par paliers dans l’abrutissement, leur permettra aujourd’hui d’utiliser les armes exterminatrices, produites par les scientifiques, sans comprendre ce qu’ils font et en ne souffrant aucunement de leur infamie.

(27) N’espérez donc rien d’autre de leur part que ce que je dis, parce que depuis toujours les militaires dressés aux combats exterminent justes et injustes sans discernement. Comme les chiens féroces dressés contre les hommes utilisent leurs crocs dans leur furie, les militaires, dressés eux aussi contre les hommes, utilisent leurs armes et leurs machines de guerre avec autant de frénésie. Ils agissent de la sorte, parce que celui qui obéit aux ordres d’autrui perd ses qualités d’être humain. Il devient alors semblable à une bête obéissante pour ne pas avoir à réfléchir dans sa vie. Les dix commandements ? connais pas ! répond-il sous forme d’aboiement.

(28) Comprenant maintenant qu’ils étaient également réservés pour le grand festin de Dieu à la fin des siècles, les militaires n’espéreront que dans leurs armes. C’est là toute l’intelligence des soldats qui voient le salut du monde dans les armes, et non dans la disparition de ceux qui les ont amenées. Dans cette attente, Jésus leur avait dit : vous, contentez-vous de votre solde ! Mais, dépourvus d’esprit, ils ne surent point ce qu’il leur disait...

(29) Cependant, vous les saints d’esprit, ne vous effrayez pas devant ce qui arrive, il ne vous arrivera rien de mauvais. Pas un cheveu ne tombera de votre tête, car le Père m’envoie vous chercher et vous mettre à l’abri. Vous êtes le bon grain, la bonne semence de son royaume. Et c’est pour vous sauver, vous et votre postérité, que Dieu va détruire ce monde inique et corrompu. Soyez donc confiants, vous resterez en vie.

 

2147- L’ESPRIT DE LA PERFECTION

Dieu ma source de vie ! Dieu mon créateur ! Dieu mon père ! Je prie pour moi, pour l’esprit, pour le mental et aussi pour tout le corps en entier.

Mon Dieu, je te demande pardon pour tous mes égarements ! Je te demande patience et courage.  Accepte mes prières et mes supplications ! Et exauce-moi ! Tu as tout mis en moi et tu m’as aussi tout donné. Je suis ton enfant, je suis à toi et je t’appartiens.

Je n’ai pas été un enfant parfait.

Reprends-moi comme ton enfant et donne-moi un esprit de la perfection, un mental parfait et aussi un corps sain et parfaitement spiritualisé.

Je suis sûr et certain que sa Majesté La Perfection m’habite et habite aussi dans l’esprit, dans le mental et aussi dans tout le corps en entier.

Tout en moi est : Amour, paix, harmonie, santé, sécurité, joie, bonheur, patience, courage, force, puissance, pureté, vérité, bonté, beauté, lumière, vie éternelle… Perfection.

Je suis guéri, je suis en bonne santé, je suis joyeux, je suis heureux,

Je suis une source de l’amour véritable, un canal de l’amour véritable,

Je me sens bien, Je suis en paix, Je suis calme, Je me sens rajeunir,

Je suis sûr et certain que sa Majesté LA PERFECTION m’habite, m’aime et prends toujours soin de moi, de l’esprit, du mental et aussi de tout le corps en entier.

Je te remercie Jésus, Dieu mon père pour tant d’amour. Merci infiniment jésus…mon créateur.

 

 

2148-Dieu mon père ! Je prie pour moi, pour mon esprit, pour mon mental, pour mon cœur, pour mes yeux, pour mon bras gauche, pour mes reins, je prie aussi pour mon Système Digestif, Squelettetique, Musculaire, Respiratoire, Cardiovasculaire, Nerveux, Urinaire, Endocrinien, Tégumentaire, Immunitaire, Reproducteur et aussi pour tout mon corps en entier.

Mon Père

Qui es aux Cieux.

Que Ton Nom soit sanctifié.

Que Ton Règne vienne.

Que Ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-moi aujourd'hui mon pain de ce jour.

Pardonne-moi mes offenses comme je pardonne aussi à ceux

qui m’ont offensés.

Ne me laisse pas entrer en tentation.

Délivre-moi du mal et éloigne le mal de moi jacki ton enfant.

Car c'est à Toi qu'appartiennent : le Règne, la Puissance et la Gloire

Pour les siècles des siècles

Amen!

 

Dieu mon père ! Je suis ton enfant, je suis à toi et je t’appartiens.

Tu as tout mis en moi et tu m’as aussi tout donné.

Au nom de Jésus et dans son divin amour et aussi par sa toute-puissance !

« Tout en moi est :

- Amour, paix, harmonie,

- santé, sécurité, joie, bonheur,

- prospérité, abondance,

- patience, courage, force, puissance,

- pureté, vérité, bonté, beauté,

- lumière, vie éternelle, jeunesse éternelle,

- sagesse, intelligence, discernement, …

-Perfection ».

 

Je t’aime et je t’adore en esprit et en vérité ! Dans toutes mes pensées, dans toutes mes paroles et dans toutes mes actions.

Je te remercie pour tant d’amour Dieu mon père.

 

2149- La terre et son univers ! La création.

La mort n’existe pas pour les justes ! Je le sais.

Il y a plusieurs destinations ou orientations lorsque nous mourrons ou bien lorsque nous quittons notre corps humain ! Je la sais.

Mais je me demande si certains morts ne se réincarnent pas, si le monde ne tourne pas dans un circuit fermé avec les mêmes esprits dans des différents corps.

Je sais que le monde est énergie, spirituel et physique.

Je sais qu’il existe des mondes parallèles.

Je sais qu’il y a d’autres êtres que nous humaines sur terre !

Je sais qu’il y a un va et vient entre notre monde et les mondes parallèles (spirituel et physique).

Les personnes des mondes parallèles sont physiques et spirituelles, c’est-à-dire que nous pouvons les toucher (boivent et mangent). Ils n’y a aucune différence entre nous.

Seule la grande révélation peut nous faire tout comprendre ! Mais seul son élu aura la grande révélation.

Je sais que la source existe, je sais que Jésus ou Allah ou père éternel ou quel que soit le nom qu’on lui donne existe, il est le créateur de tout l’univers infini ! Il viendra.

Nous-mêmes ! L’humain, l’homme est une magnifique créature, phénoménal et d’une puissance infini que nous ne sommes pas encore capable d’utiliser, de manifester ! Pourquoi ?

Notre composition et notre physionomie sont beaucoup plus complexe que nous pouvons l’imaginer.

Nous ne sommes pas que de la chair, d’os, de sang, esprit et énergie ! Je crois que notre corps habite en plus d’autres êtres, ou esprits, ou intelligences, ou personnalités ! Et  qu’il faut un seul esprit pour régner dans le corps ou royaume ! Réfléchissons, supposition…

Je crois que si le spirituel disparaît, tout disparaît aussi pour la nature humaine ! Puisse que tous les humains ou toutes choses, toutes vies sont lié à la source et tous les humains ont en eux l’esprit de la source.

L’esprit a besoin de liberté, si le mental emprisonne l’esprit, il ne pourra pas s’épanouir, s’élever.

Beaucoup essayent de comprendre l’univers et tout ce qu’il contient (des grands maîtres). Mais il n’y a eu qu’un seul grand maître Jésus et personne d’autre.

Un grand maître a maitrisé le mental mais il a oublié l’esprit, il a failli réussir. Le seul qui a réussi est Jésus et personne d’autre ou ceux qu’il a désigné comme son élu.

Dans ce monde matériel l’esprit et le mental sont indissociable ! C’est pour quoi qu’il faut toujours prier pour l’esprit et aussi pour le mental.

 

2150-LE PARDON, L’AMOUR, LA PAIX, L’HARMONIE, L’ESPRIT DE LA PERFECTION Dieu mon père, je te demande pardon pour tous mes égarements !

Accepte  mes prières et mes supplications ! Et exauce-moi !

Je n’ai pas été un enfant parfait.

Reprends-moi comme ton enfant et donne-moi un esprit de la perfection, un mental parfait et aussi un corps sain et parfaitement spiritualisé.

 

2051- Les peurs,

les doutes,

les craintes,

les mensonges,

les tourments,

l’ignorance,

la faiblesse,

la maladie,

la souffrance,

la pauvreté,

la vieillesse,

le mal.

 

Et la mort n’existent pas en moi, ni dans l’esprit, ni dans le mental ! Ni dans les pensées, ni dans les paroles, ni dans les actions, ni dans tout le corps en entier et aussi ni dans le Royaume de Dieu, l’esprit de la liberté qui a pris naissance en Moi, dans l’esprit de la perfection, dans le mental de la perfection et dans le corps entièrement parfait.

Je suis une belle âme.

Je suis éternel et infiniment parfait.

 

2152-Les pensées, les paroles et les actions des mentales et des esprits du monde sont tumultueuses.

 

2153-OH Esprit de la vie !

Ma Majesté de la vie qui habite en moi !

Toi et moi ! Nous sommes Un !

Une seule et même personne !

Le même Être ! Ne me quitte pas !

Sans Toi je ne peux rien !

Élève-moi spirituellement, mentalement et physiquement !

 Tu es la pureté, la vérité, la bonté, la beauté, la lumière, la vie éternelle, la jeunesse éternelle et aussi la perfection de la pensée, la perfection de la parole et la perfection de l’action en moi, à travers moi et par moi !

Tu es omniprésente ! Tu es partout en moi, en tout et aussi dans tout l’univers sans fin.

Tu es omnipotente ! Tu es toutes puissante en tout.

Tu es omnisciente ! Tu sais tout.

Je suis une belle âme !

Je suis ton enfant !

Je suis à toi, et je t’appartiens.

Tu as tout mis en moi et tu m’as aussi tout donné.

Je te remercie pour tant d’amour !

Ma source, mon Créateur, mon Dieu, mon Père, ma Vie.

 

 

2154- PRIERE A L’ARCHANGE RAPHAEL POUR LA GUERISON.

 

 

Glorieux Archange Saint Raphaël, grand prince de la Cour céleste, illustre par les dons de la sagesse et de la grâce, guide des voyageurs sur terre et sur mer, consolation des malheureux et refuge des pêcheurs, je vous supplie de m’assister dans toutes mes nécessités et les peines de cette

vie comme vous avez soutenu le jeune Tobie dans ses pérégrinations.

 

Puisque vous êtes le remède de Dieu, je vous prie humblement de guérir mon âme de ses nombreuses infirmités et mon corps des maux qui l’affligent si cette grâce me convient.

Je vous demande en particulier une angélique pureté afin de mériter ainsi d’être le temple

vivant du Saint-Esprit.

 

Ainsi soit-il !

 

2155-Père céleste, je reconnais que je suis pécheur,

Que ton Fils est mort sur la croix pour moi.

Je reconnais que tu l'as ressuscité des morts.

Jésus, entre dans mon cœur.

Soit mon Sauveur personnel.

Sois le maître de ma vie. Amen

Car Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. Jean 3:16

Repentir, c’est de ne plus péché.

Croire en jésus et en son nom, c’est de faire tout ce Que Dieu attend de nous. Faire sa volonté.

 

2156-Lis ces psaumes tous les jours 90 et 142.

 Le 118 chaque semaine

 Psaume 90 Celui qui demeure ferme...

 Psaume118 Bienheureux ceux qui sont..

Psaume 142 Seigneur exaucez ma prière...

 

2157- Le mal quel que soit sa forme doit rester à l'écart de votre maison.

L'ennemi, c'est celui qui refuse l'amour comme loi du monde. C'est celui qui sème la zizanie, qui refuse la justice, la vérité, et qui fait tout ce qui empêche l'amour véritable, la vie éternelle.

L'amour des ennemis ne consiste pas à éprouver un sentiment de sympathie, c'est chercher à stopper la violence.

Chacun doit faire ce qu'il a à faire dans le contexte où il se trouve. Quand l'Evangile dit « Aimez vos ennemis », il ne donne pas une liste de choses à faire. A chacun d'inventer sa manière de faire. Il ne s'agit pas d'excuser des actes mauvais, mais d'avoir foi en un Dieu qui est venu aussi pour les méchants. Chacun est appelé à chercher cette marque divine au fond de toute personne.

Dans ce domaine, c'est difficile. Cela dépend de chacun, dans la profondeur de sa vie, dans sa relation à Dieu. On ne peut dire à personne : « Tu dois ». Devant cet appel à l'amour et à l'ouverture, chacun fait comme il peut, et c'est déjà énorme.

Si ton ennemi a faim, donne-lui à manger; s'il a soif, donne-lui à boire; car en agissant ainsi, ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête.

Prenez garde que personne ne rende à autrui le mal pour le mal; mais poursuivez toujours le bien, soit entre vous, soit envers tous.

La charité est patiente, elle est pleine de bonté; la charité n'est point envieuse; la charité ne se vante point, elle ne s'enfle point d'orgueil,…

 

Qui est mon prochain celui qui vit dans la vérité, dans la droiture et dans le bien :

Jésus reprit la parole, et dit: Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba au milieu des brigands, qui le dépouillèrent, le chargèrent de coups, et s'en allèrent, le laissant à demi mort. Un sacrificateur, qui par hasard descendait par le même chemin, ayant vu cet homme, passa outre. Un Lévite, qui arriva aussi dans ce lieu, l'ayant vu, passa outre. Mais un Samaritain, qui voyageait, étant venu là, fut ému de compassion lorsqu'il le vit. Il s'approcha, et banda ses plaies, en y versant de l'huile et du vin; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit à une hôtellerie, et prit soin de lui.                                                                                   Le lendemain, il tira deux deniers, les donna à l'hôte, et dit: Aie soin de lui, et ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour.                                                                                      Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands ? C'est celui qui a exercé la miséricorde envers lui, répondit le docteur de la loi. Et Jésus lui dit: Va, et toi, fais de même.

 

2158-Hymne : Ô Toi qui es sans changement

Ô Toi qui es sans changement,

Seigneur du temps, ô Dieu fidèle ;

Le jour décline, le soir vient :

Rassemble-nous tous en ta garde.

Accorde-nous la vie sans fin

Et la vieillesse sans ténèbres ;

Fais que, le jour de ton retour,

Ta gloire enfin nous illumine.

Exauce-nous, ô Tout-puissant,

Par Jésus Christ ton Fils unique

Qui règne avec le Saint-Esprit

Depuis toujours et dans les siècles.

 

2159-Sainte face de jésus  

Seigneur comme un souffle

 J’entends ta voix

 qui s'adresse à moi

 J’entends ton appel

 

Oui je veux te suivre Seigneur

 les yeux fixés sur toi

 

Des fois le chemin

 est bien difficile, Seigneur

 avec les épines de ta couronne

 mais une seule chose compte pour moi

 avec toi je ne crains rien

 car un jour à tes côtés vaut

 mieux que milles ailleurs

 

Te suivre Dieu avec moi

 oui tu es là en moi,

 mon Dieu mon Sauveur

 apprend moi à mettre

 mes pas dans tes pas

 conduis moi vers le

 le chemin de la vie ,

 ce beau chemin de l'amour

 mon Dieu, mon Sauveur

 

 

Il est bon de fêter notre Dieu, il est beau de chanter sa louange, lui qui guérit les cœurs brisés et soigne leurs blessures.

 

2160-L’esprit de la perfection de la vie habite en moi !

L’esprit de la perfection de la vie habite aussi dans l’esprit, dans le mental et dans tout le corps humain et spirituel !

L’esprit de la perfection de la vie m’a guérit de toutes les impuretés et maladies, il me guide, m’instruit et m’élève.

L’esprit de la perfection de la vie m’a donné un esprit de la perfection, un mental de la perfection et aussi un corps humain et spirituel de la perfection.

Je suis un esprit de la perfection de la vie et un mental de la perfection de la vie.

Je suis un homme entièrement parfait et parfaitement spiritualisé !

Je suis une belle âme !

Je suis toujours en bonne santé, rempli d’amour véritable, joyeux et heureux.

Je suis la perfection de la pensée, de la parole et de l’action.

Je suis la vérité, la lumière, la vie éternelle, la perfection.

Je manifeste la pureté, la beauté, la bonté, la vérité, l’intelligence, la sagesse, le discernement, la patience, le courage, la force, la puissance, l’amour, la paix, l’harmonie, la santé, la sécurité, le rire, la joie, le bien-être, le bonheur, la lumière, la vie éternelle, la jeunesse éternelle, la perfection, la vie...

 

Je veux un esprit parfait, un mental parfait et aussi un corps humain et spirituel parfaits.